écrit par chris Lac le 1 décembre 2017 0 Commentaire

La cinéaste française Agnès Varda, vient de recevoir à Hollywood, un Oscar d’honneur pour l’ensemble de son oeuvre. deux ans après avoir été récompensée d’une Palme d’honneur à Cannes.

Une distinction prestigieuse, bien méritée. A ce jour, seuls six Français peuvent se vanter d’avoir été couronné Lauréat : Charles Boyer, Maurice Chevalier, Henri Langlois, Jean Renoir, Jean-Luc Godard (en 2010, le cinéaste avait refusé de venir le chercher) et le scénariste Jean-Claude Carrière en 2014.

Agnès Varda et Angelina Jolie – Crédit Image : Chris Pizzello/AP/SIPA | Crédit Média : Agathe Landais

 

A 89 ans, elle a été photographe, cinéaste, puis plasticienne. Elle s’emploie désormais à orchestrer la restauration de ses œuvres et celles du cinéaste Jacques Demy, son mari,mort en 1990.

La réali­sa­trice de la Nouvelle Vague–dont il ne reste aujourd’­hui que Jean-Luc Godard comme unique rescapé, est revenue sur sa carrière . «Je n’ai jamais cherché à travers mes films à faire de grosses audiences, dit celle qui est sollicitée et plébiscitée par les jeunes étudiants de universités américaines. «Ce qui me plaît, poursuit-elle , «c’est de réfléchir à de nouvelles façons de communiquer, de surprendre, d’émouvoir. Mes films n’ont pas généré d’argent, mais des souvenirs. Des films devenus des classiques du Septième art comme  » Cléo de 5 à 7 « ,  » Les Plages d’Agnès »,  » Sans toit, ni loi « …, sans oublier son premier film « La Pointe Courte » où l’on suit à Sète, la dérive d’un couple Sylvia Montfort et le jeune Philippe Noiret…

Actuellement dans les salles, ou en Dvd-disponible à partir du 22 novembre-on peut voir le dernier documentaire itinérant de la cinéaste «Visages Villages », film qu’elle a réalisé avec le jeune photographe-plasticien JR.

Pour ce faire, les deux complices sont partis, avec le camion-studio de JR, à la rencontre des habitants de zones dépeuplées de la France rurale.

Photo du film Visages, villages © Le Pacte / Ciné Tamaris / Social Animals / Rouge CopyrightsInternational / Arte France Cinéma / Arches films

 Des rencontres spontanées ou organisées à travers un périple qui les a conduits des corons du Nord à la Normandie, en passant par le port du Havre pour ensuite s’attarder sur  une usine des Alpes du Sud.

 Photo « Le Pacte » Agnès Varda et JR

Ce film témoigne également  d’une belle histoire née entre la doyenne du Festival de Cannes et JR 34 ans. «La petite grosse et le grand maigre », comme ils aiment se désigner. Une amitié qui a grandi au cours du tournage.

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!