écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 11 avril 2014 Commentaires fermés sur ARISTO-CHIC – LA PRINCESSE ANTONELLA ORLEANS – BOURBON

ARISTO-CHIC: LA PRINCESSE ANTONELLA BOURBON-ORLEANS

MYTHE ET RÉALITÉ

Chers amis de la Principauté de Monaco, de la Côte d’Azur et de la Riviera italienne, j’ai le grand plaisir de vous présenter dans ce numéro du Royal Monaco, la naissance d’une nouvelle rubrique, intitulée  « Aristo-chic » qui sera présentée par une de nos illustres amies, résidente dans la Principauté, SAR la Princesse Antonella d’Orléans-Bourbon. Chaque mois, vous trouverez dans notre très apprécié journal de l’art, des coutumes et de la société, une interview réalisée par la Princesse à ses amis, qui font partie de la scène aristocratique, dans la Principauté de Monaco et dans l’international.

Les Altesses  Royales Alvaro et Antonella Borbòn-Orléans

Les Altesses Royales Alvaro et Antonella Bourbon-Orléans

Tous les peuples du monde ont derrière eux des théologies et des cosmogonies, où les événements du passé ont organisé l’apparent chaos de la vie quotidienne, grâce à l’intervention d’êtres considérés comme surnaturels. Mais, à travers les traditions légendaires, ils ont acquis des caractéristiques tout à fait crédibles, tous ont été embellis et anoblis, en un mot, ils sont devenus «mythiques», grâce à un « maquillage » nécessaire à combler le désir du « merveilleux » , qui se cache dans tous les peuples et par ailleurs dans la «sacralisation» des «étoiles» et événements primordiaux. De cette façon, le mythe a une valeur de «archétype» et devient «le modèle absolu». L’approche sociologique a conduit la définition scientifique moderne des lois, qui régissent la formation d’un mythe. Il, est donc tout à fait compréhensible que, dans l’imaginaire collectif d’aujourd’hui, des personnages très connus, qui ont une renommée particulière parmi les médias, jouent le rôle des dieux de la mythologie.

Prince Alvaro d Orleans-Bourbon, Princes Philomena et Jean d' Orléans ( Dauphin de France), Princesse Camilla Bourbon Deux Sicilie, Princesse Antonella d Orleans-Bourbon et Prince Charles Bourbon Deux Sicilie.         Prince Alvaro d Orleans-Bourbon, Princes Philomena et Jean d' Orléans ( Dauphin de France), Princesse Camilla Bourbon Deux Sicilie, Princesse Antonella d Orleans-Bourbon et Prince Charles Bourbon Deux Sicilie.

Bien sûr, ils manquent de qualités surnaturelles, mais ils ont la possibilité de paraître comme des dieux, puisqu’ils sont en grès de se manifester à leurs dévotes adorateurs, dans des cadres magnifiques, ayant tout le corollaire apte à définir le «pouvoir», comme il lui est demandé. Selon le mythe, les fêtes «dionysiaques» et les actions les plus somptueuses, susceptibles de stimuler l’imagination des croyants, étaient réalisées par les «tout puissants» de l’époque, qui étaient considérés comme les plus proches de l’Olympe. Ces héros fantasmés (comme cela se fait aujourd’hui en lisant les magazines « People ») par les scribes ou par la communication orale, grâce à de riches sinécures, informaient ainsi le public périphérique, dont la vie de tous les jours devenait ainsi bien plus acceptable.

Prince Alvaro d Orleans-Bourbon, Princes Philomena et Jean d' Orléans ( Dauphin de France), Princesse Camilla Bourbon Deux Sicilie, Princesse Antonella d Orleans-Bourbon et Prince Charles Bourbon Deux Sicilie.

Prince Alvaro d Orleans-Bourbon, Princesse Philomene et Jean d’ Orléans (Dauphin de France), Princesse Camilla Bourbon  princesse Charles de Bourbon des Deux Siciles et la Princesse Antonella d’ Orleans-Bourbon et Prince Charles Bourbon des Deux Siciles.

ARISTO-CHIC: LA PRINCESSE ANTONELLA BORBON-ORLEANS

Tout cela a toujours existé et a été répété, même à l’époque ainsi dite sociale de notre humanité actuelle. Les psychologues lui ont donné le nom de «complexe d’identification». Après en avoir expliqué les mécanismes, les conséquences sont utiles pour le marketing de l’entreprise… Beaucoup d’entre nous, pauvres êtres humains, ne peuvent s’empêcher de s’identifier à ces «nouvelles divinités», en utilisant leurs symboles. A partir du champagne aux cigares, des sacs Kelly aux chaussures, des cravates aux foulards, des voitures aux vacances, enfin tout ce qui peut les rendre plus proches d’un « status symbol » est considéré comme un modèle pour s’éloigner du quotidien …. jusqu’à ce qu’il arrive, qu’on se rend compte directement que les nouvelles divinités, mythifiées par nous-mêmes, ont un côté inconnu, ce sont des êtres humains. D’abord perplexes, nous commençons à prouver un sentiment de sympathie pour eux. Fondamentalement, nous pénétrons un secret qui était enfermé dans une partie de notre cerveau que nous ne voulons pas ouvrir. Bien sûr et même désolés, nous devons admettre que ces êtres mythologiques ont des sentiments, qu’ils en éprouvent non seulement la joie, mais aussi  la douleur, la tristesse, le stress, la nécessité de se dire «j’en ai marre» et de s’adonner à une douce oisiveté.

Avec la princesse Ira von Furstenberg

Avec la Princesse Ira von Fürstenberg

LA PRINCESSE ANTONELLA

Son Altesse Royale la Princesse Antonella de Bourbon- Orléans, rejoint quatre des familles royales les plus renommées de l’Europe, à travers le mariage avec SAR le Prince Alvaro d’Orléans-Bourbon d’Espagne .

La maison de Bourbon-Orléans descend en ligne directe du dernier roi de France (ou des français), Louis-Philippe d’Orléans et le roi d’Espagne Ferdinand VII de Bourbon par son grand-père paternel, le tsar Alexandre II de Russie et la reine Victoria d’ Angleterre, à cause de sa grand-mère paternelle ( … sont , par conséquent, également dans la ligne de succession au trône d’Angleterre, que les descendants directs et la reine Victoria d’Angleterre).

La princesse Antonella, d’origine italienne de famille prospère, réside à Monaco avec son époux et leur petite princesse Donna Eulalia, 7 ans, qui a eu avec parraine de baptême leur « Auguste » cousin, le roi d’Espagne, Don Juan Carlos de Bourbon, avec qui ils maintiennent une relation étroite, toujours discrète. A plus d’une occasion, le Souverain a déclaré en public :  » c’est mon meilleur cousin  », en s’adressant au prince Alvaro .

Images avec le roi d'Espagne       Images avec le roi d'Espagne

Images avec le roi d’Espagne

D’autre part, l’élégante et discrète femme Antonella, ne reste pas juste à regarder ce monde d’or, mais elle en devient partie active de la vie culturelle et sociale qui l’entoure. Après avoir terminé l’université (en partie aux États-Unis et en partie en Italie) et après son troisième cycle d’études à l’Université de Rome, en tant que spécialiste de Shakespeare, en 2011, a publié une biographie de la famille d’un industriel italien intitulée ‘Leopoldo Parodi- Delfino’ , et en trois mois, la première édition va en rupture. Depuis quelques années, elle offre maintenant un service de pèlerinages à Notre-Dame de Lourdes, à travers l’ Ordre de Malte .

Partageant son temps entre Monaco, sa base principale, l’Italie et l’Espagne, la place d’affaires de l’entreprise familiale d’Orléans-Bourbon, la princesse Antonella, a le temps de trouver toujours des intérêts dans ses véritables passions : l’écriture, la lecture, l’art et ses voyages autour du monde.

Les princes au Yacht Club de Monaco reçus par SAS Albert II.

Les princes au Yacht Club de Monaco reçus par SAS Albert II.

 

crédit :   Luigi Mattera – Royal Monaco

Comments are closed.

Translate »
error: Contenu Protégé !!!