écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 26 septembre 2012 0 Commentaire

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication et Pierre Lescure ont présenté lors d’une conférence de presse ce mardi 25 septembre 2012, la mission culture-acte 2, à l’auditorium de l’Institut national d’Histoire de l’art (INHA) à Paris.

 

                                  telechargement.jpg

La Ministre a rappelé les objectifs de la mission de concertation sur les contenus numériques et la politique culturelle à l’ère du numérique confiée à Pierre Lescure, ancien président de Canal+.La mission culture-acte 2 devra formuler des propositions de dispositifs d’action publique permettant de favoriser le développement des oeuvres et des pratiques culturelles numérique, d’assurer l’accès de tous à celles-ci, musique, audiovisuel, image, cinéma, photo, de soutenir la création et la diversité, de valoriser leurs retombées économiques pour le territoire national et de lutter contre la contrefaçon.

 

Carrousel-Culture-Acte-2_carousel-item.jpg

Pierre Lescure  a ensuite présenté les membres de la mission et le calendrier des premières auditions, puis expliqué la méthode de travail et le premier diagnostic réalisé par ses équipes pour permettre à la France d’entrer dans l’Acte II de l’exception culturelle.

Jusqu’à la fin du mois de septembre, la mission se consacrera au diagnostic de l’existant et à la mise à plat des questions.Pendant le mois d’octobre, novembre et décembre seront organisées des auditions et débats avec les acteurs des secteurs culturels, mais aussi avec des chercheurs.Puis de janvier à mars 2013, la mission préparera une synthèse des auditions et formulera des propositions.

Les membres de la mission comprend trois rapporteurs présidée par Pierre Lescure, Raphaël Keller, Sarah Lacoche et Juliette Mant, trois experts, Frédéric Bokobza, Thierry Chèze, Jean-Philippe Mochon ainsi qu’une assistante, Marie-Laure Drouin.

Rappelons selon Le Figaro que la ministre de la Culture a obtenu le déblocage des crédits sur le spectacle vivant en juillet, gelés par le gouvernement précèdent pour un montant de 21,5 millions d’euros, 18,5 millions d’euros iront en région et 5 millions d’euros seront versés par le ministère à des associations agréées.

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!