BILAN DU CARNAVAL DE NICE 2018 ROI DE L’ESPACE : Sorties Média Presse
écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 8 mars 2018 0 Commentaire

Le Carnaval de Nice ça y est, s’est terminé en beauté, un véritable succèsPremière tendance du Carnaval de Nice 2018 : « Roi de l’Espace »

Le Carnaval de Nice 2018 « Roi de l’Espace » n’aura pas eu les cieux avec lui. Les intempéries auront ponctué chaque journée de fête et invité le public à braver les éléments.

Pourtant, la majorité est venue, en nombre même, saluer cette édition qui restera très particulière et marquera l’histoire de Nice et de son Carnaval, événement le plus ancien et le marqueur plus visible de la tradition et de la culture nissarde.

Cette année est aussi celle qui marquera la fin, pour l’Office du Tourisme et des Congrès de Nice, d’une belle aventure de plus de 20 ans, à l’organisation du Carnaval de Nice. Avec la volonté de toujours l’accompagner dans sa mutation vers le 21e siècle, sans rien perdre de son essence même et dans le respect de sa symbolique.

Les premières tendances et remerciements aux acteurs du Carnaval 2018 ont été dévoilés ce 6 mars, à l’Hôtel de Ville de Nice en présence de Rudy Salles, Adjoint au Maire de Nice et Denis Zanon, Directeur général de l’Office de Tourisme et des Congrès de Nice, ainsi que tous les acteurs du Carnaval.

Au final, la fréquentation a progressé de 5,35 % par rapport à l’édition 2017, avec 7.017 entrées de plus, pour un total de 138.274 places émises. Quant aux recettes, elle progresse de 4,62 % soit avec près 1,87 M d’euros.

Cette augmentation a été minorée par une météorologie difficile, jamais autant d’incertitudes n’auront pesé sur chaque manifestation. L’impact en a été plus fort sur la période des vacances locales, plus sujette à la réservation de dernière minute. Celle-ci, bien évidemment, corrélée au temps qu’il fait le matin même pour la grande région.

Rudy Salles

La part des réservations individuelles est de 59 %. La clientèle française représente 77 %, l’international 23 %. La progression régulière du nombre de spectateurs étrangers est un bon signe : + 2 %. La clientèle asiatique, en progression, représente 13 % de la part étrangère contre 10 % l’an passé.

En première ligne, les Chinois sensibles à la promotion effectuée en Chine sur les vecteurs traditionnels comme par la venue du Carnaval de Nice à Xiamen fortement médiatisée. Juste derrière, les Coréens montrent toujours le même engouement, suivis en cela par la fidélité des Japonais depuis de nombreuses années.

Les clientèles européennes sont toujours très présentes avec une percée de l’Europe centrale et de l’Est. De nouveaux pays sont apparus comme les Comores, la Gambie, les Iles Dominique, la Jamaïque, la Jordanie, les Philippines, la Serbie ou le Yémen.

Rudy Salles et René Tramoni

Au final, la fréquentation a progressé de 5,35 % par rapport à l’édition 2017, avec 7.017 entrées de plus.  Top 5 des régions : 52% Provence Alpes Côte d’Azur, 14 % – Rhône-Alpes 7%- Ile de France 7 % – Occitanie – 6 % – Nouvelle Aquitaine. Top 6 des étrangers : 19 % Italie, 14 % UK et Irlande, 14 % Allemagne et Autriche 8 % Suisse, 7 % Russie 5% USA.

Ainsi, le Carnaval de Nice 2019 peut se préparer avec un enthousiasme et une énergie décuplée pour maintenir son rayonnement international.

Afin de bénéficier d’un dispositif de sécurité maximale, des aménagements ont été effectués dans le calendrier. Ainsi, tous les événements satellites comme l’Arrivée du Roi, la course « Nice Carnaval Run », le « Queernaval », le « Bain du Carnaval », la « Zumba géante » et le feu d’artifice de clôture n’ont pu avoir lieu lors de cette édition encore.

Ceci a contribué à une baisse de la fréquentation globale. L’opération caritative « Virà la Roda » a été annulée à cause de la météo.

Récapitulatif chiffré. 138.274 billets émis, 1 866 248 millions d’euros de recettes billetterie, 6 millions de budget d’organisation. Retombées économiques 1.800 emplois directs autour de la manifestation.
Près de 30 millions de retombées économiques estimées.

Un dispositif de sécurité dimensionné

Le Carnaval de Nice, en tant que « grand rassemblement » fait l’objet de normes très strictes édictées par les services de l’Etat sur les 11 sorties, tant au plan de la surveillance des installations sur le périmètre de la manifestation fermée, que des contrôles d’accès ou encore du dispositif des services de secours.

En revue d’effectif, cela revient à 220 agents de sécurité privés positionnés sur l’ensemble du site y compris loges, espaces de stockage…, à la présence des forces de police municipale et nationale au sein de l’enceinte close, à chacune des 7 entrées ainsi qu’à l’extérieur du site de même que 58 secouristes (FNPC) et de 21 Pompiers. Tous sont à saluer pour leur implication tout au long de cette mission.

Artistiques

Le Carnaval de Nice est un véritable spectacle qui réunit des centaines de talents dans des domaines différents. Leur mise en valeur est assurée par des professionnels de la scène. Un passage au Carnaval de Nice est important pour nombre d’artistes.
17 chars de corso carnavalesques de 8 à 20,5 mètres de haut

150 éléments d’animation dont des grosses têtes traditionnelles
16 chars de bataille de fleurs de 6 mètres de haut
3.000 tiges par char environ soit 50.000 tiges et 5 tonnes de mimosa par bataille de fleurs 72 h de piquage des fleurs avant chaque bataille
18 mannequins animant les chars et distribuant les fleurs au public

52 troupes d’art de rue et de musique, de 14 pays, Chine, Corée du Sud, Espagne, France, Italie, Monténégro, Pologne, Pays-Bas, Portugal, Russie, Hongrie, Ukraine, UK et Mexique.
28 compagnies professionnelles, 3 groupes folkloriques niçois, 24 troupes d’amateurs et 4 associations pour la Parada Nissarda.

La BAT –Brigade d’Agitation des Tribunes- composée de 30 professionnels et 30 amateurs
Soit environ 1600 participants, auxquels il convient de signaler les importantes délégations coréennes et chinoises.

Promotion

Autre vecteur de promotion, le Carnaval permet d’accueillir des professionnels de la vente de séjours sur la ville ou des organisateurs d’événements Mice.
9 accueils pour un total de 63 professionnels du tourisme – tour-opérateurs, agents de voyage- venus de 9 pays -Allemagne, Autriche, Canada, France, Italie, Japon, Grande Bretagne et USA- auxquels s’ajoute une délégation chinoise.

24 newsletters représentent près de 600.000 envois vers le grand public, les professionnels du tourisme et 50 blogs, destinés aux partenaires professionnels, pendant l’année. Tous les principaux médias français ont offert une large couverture à la manifestation que ce soit en télévision, radio, presse écrite ou sur la toile…

Hommages

Enfin un hommage a été rendu aux anciens carnavaliers pour leur contribution au Carnaval de Nice. Ainsi, Arthur Signorelli, Jean Dépo et son épouse Maryse, née Faraut, Roger Vitali, groupiste et René Tramoni, animateur du Carnaval pendant de longues années, ont reçu une médaille de la Ville de Nice.

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a déjà annoncé le thème qui sera célébré l’an prochain.

La 135e édition du Carnaval de Nice sera «Roi du Cinéma».

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!