écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 27 février 2016 0 Commentaire

Issu d’une tradition séculaire, le Carnaval de Nice accueille et fête le Roi des Médiasaccompagné de quinze chars constituant sa cour. 

Le Carnaval est là, incontournable soupape de décompression au coeur de l’hiver ensoleillé de la Côte d’Azur, avec ses couleurs, son exubérance, sa dimension hors norme, sa joie, sa ferveur, 

son histoire si longue et si riche. Cette année, il brocarde les médias, leur histoire des dix commandements de la Bible à twitter, en passant par la presse écrite, la radio,

la reine Télévision et l’omniprésent Internet.


Les six Corsi Carnavalesques et cinq Batailles de Fleurs sont autant d’occasion, de découvrir un élément fort du patrimoine culturel de Nice, ainsi que le savoir-faire de ses artisans et créateurs.

Cette manifestation issue du Moyen-Âge et repensée dans sa forme actuelle à la fin du 19e siècle, est devenue, au fil des ans, un vrai spectacle son et lumières, ancré dans la modernité.


La notoriété internationale de cet événement n’est plus à établir. En effet, le Carnaval de Nice est reconnu comme l’un des trois plus importants avec ceux de Rio de Janeiro et de Venise.

Il a d’ailleurs été une source d’inspiration pour nombre d’entre eux, dont, celui de Rio. Depuis de nombreuses années, Nice tisse des relations étroites avec de nombreux Carnavals de par le monde.

C’est le cas de Laval au Québec, la Nouvelle Orléans aux USA, Pasto en Colombie ou encore Kobé au Japon.


Cette période et cet événement sont autant de prétextes pour découvrir Nice, sa culture, ses musées, son patrimoine, mais aussi la vie niçoise avec ses marchés et sa vieille ville.

Le Roi des Médias boucle les pages de l’édition 2016 ce dimanche. Ce week-end, c’est le dernier temps fort du Carnaval.

Aujourd’hui, dernière bataille de Fleurs à 14h30 et le Corso illuminera la ville à 21h. Dimanche, rendez-vous au Ruhl Plage à 11h, pour le Grand bain du Carnaval.

L’occasion de profiter de la socca party, qui prendra place au jardin Albert 1er.

Big Brother. Quand les arrosés en demandent encore ! Vous regardez la télévision, mais vous êtes aussi regardé à votre insu et votre vie et données personnelles n’ont de secret,

Carnaval jour 21022016 189

pour ces agences d’espionnage qui surveillent les masses !

Anonymous ship. Quand les flibustiers naviquent avec leurs corsaires, sur la toile océan de l’internet,

en se fixant des cibles, aux aléas des provocations et envies.

Les Lanceurs de drapeaux, venus de l’Italie avec les chasseurs Alpins.

Webmonster. Quand la presse papier prend peur des médias internet

et force les médias institutionnels à migrer de force sur la toile, pour éviter l’érosion des ventes papier.

Sa majesté Roi des Médias, accompagné de sa Reine, traversent une dernière fois la Place Masséna, pour rejoindre leur port d’exposition statique, à la fontaine du Soleil et voir le lendemain

le jour se lever à Nice, avant d’entamer l’autre et dernier défilé ce soir.

Dimanche 28 février 21 h – Incinération du Roi et feu d’artifice bord de mer, Baie des Anges et annonce du thème édition 2017.

 

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!