écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 3 mars 2016 0 Commentaire

Le bain de Carnaval de ce dimanche 28 février a été annulé en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Désolés pour les courageux baigneurs…

Les conditions climatiques maritimes très défavorables, après la Socca party et le Bain, les organisateurs sont contraints d’annuler la cérémonie d‘Incinération du Roi du Carnaval de Nice 2016.  

Aucun report n’est hélas possible, compte tenu des prévisions maritimes de ces prochains jours.

Il est parti en catimini. Pas de brasier spectaculaire, pas de spectacle pyrotechnique. Le Roi des médias, star de la 132e édition du Carnaval de Nice, n’aura pas eu droit aux traditionnelles festivités de clôture.

Et les responsables de la manifestation ont précisé qu’« aucun report n’était hélas possible, compte tenu des prévisions maritimes de ces prochains jours ».

Carnaval Nice nuit 13022016 027

Les premiers chiffres de cette édition et le thème choisi pour le Carnaval de Nice 2017 ont été dévoilés :

Un carnaval sous haute surveillance, chahuté par la météo pour son dernier week end, mais qui s’est toutefois parfaitement bien déroulé. Carnaval 2016 a proposé 11 manifestations payantes, soit 1 corso carnavalesque de moins qu’en 2015, qui ont accueilli 143 580 spectateurs (hors zone gratuite), soit 10 000 personnes de plus que prévu.

Cette fréquentation a généré près de 2 100 000 € de recettes de billetterie. Près d’un million de visiteurs sur la période, 400.000 spectateurs pour l’ensemble des manifestations « Carnaval de Nice » 143.580 billets émis*.

Plus de 2 millions d’euros de recettes billetterie, 6 millions de budget d’organisation, * 51,8 % part de réservations individuelles, 29,17 % de réservations professionnelles et groupes, soit + 2,87 % d’augmentation, 32.980 tickets vendus via internet -+ 2,8 % par rapport à 2015- dont 28.209 e-tickets.

Les résultats sont meilleurs que l’an passé. Toutefois, le comparatif est difficile à établir. Pour mémoire, en 2015, plusieurs défilés ont été annulés, et cette année le programme a été modifié en raison de l’état d’urgence.

directes et indirectes comprenant : l’hébergement, la restauration, les transports, le shopping, loisirs… et les prestataires du spectacle. De nombreux emplois ont ainsi étés crées permettant notamment d’aider étudiants, retraités, ou autres, demandeurs d’emploi….

Artistiques : 16 chars de corso carnavalesques de 12 m de long par 3 mètres de large et 8 à 17 mètres de haut, 180 éléments d ‘animation dont des grosses têtes traditionnelles. 16 chars de bataille de fleurs de 7 mètres de long sur 2 de large et 6 mètres de haut. 3.000 tiges par char environ,

soit 50.000 tiges et 4 tonnes de mimosa par bataille de fleurs, 72 h de piquage des fleurs avant chaque bataille, 18 mannequins animant les chars et distribuant les fleurs au public, 44 troupes d’art de rue et de musique, de 10 pays, Colombie, Corée, Croatie, Espagne, France, Italie, Montenegro, Pays Bas, Pologne, UK.

24 compagnies professionnelles, 3 groupes folkloriques niçois, 19 troupes amateurs.La BAT –Brigade d’Agitation des Tribunes- composée de 30 professionnels et 30 amateurs, soit 1.100 participants, auxquels il convient d’ajouter 400 coréens de l’association « Culture Ground » se produisant en alternance durant la période des festivités.

La place de l’artistique dans le Carnaval de Nice est importante et l’une des premières préoccupations de l’organisation. Les cortèges sont une belle alchimie entre les chars impressionnants, les costumes innovants, les troupes d’animation, d’art de rue et de musique de grande qualité, la présence dynamisante d’un DJ, la captation d’images en live et le véritable show lumière.

Le tourisme d’affaires comme le tourisme de loisirs, s’appuient sur cette grande manifestation pour promouvoir la destination « Nice ». Les principaux médias français, tous types confondus se sont fait l’écho du Carnaval de Nice, internet restant le cœur du dispositif de développement du territoire. 

L’animateur du Carnaval Gilles Roche

La sécurité était un aspect majeur dans la gestion de la plus importante manifestation en France depuis les attentats de novembre, elle avait déjà tenu ce rôle au début 2015. Les Services de l’Etat, de la Ville et l’organisation, ont défini un dispositif sécuritaire qui a permis d’assurer le bon déroulement de l’événement.

Virà la Roda, le repas caritatif et gastronomique dans la grande Roue fut aussi un grand succès. Les chefs, C Plumail, G Ballestra, D Faure, C Billa, T Millo et S Serain, ont mis tout leur talent au service de ceux qui souhaitent suivre leur trace.

Christian Estrosi, Président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, Maire de Nice, a annoncé le thème qui sera traité l’an prochain.

En 2017, Carnaval de Nice sera « Roi des Energies» du 10 au 26 février.

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!