CARNAVAL DE NICE 2018 – ROI DE L’ESPACE : Sorties Média Presse
écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 2 mars 2018 0 Commentaire

Corso Carnavalesque Illuminé, inauguré par le Maire de Nice, Christian Estrosi. (Voir notre édition)

17 chars décorés sur le thème de l’espace défilent au rythme des Arts de rue et des groupes musicaux venant du monde entier, le tout dans une ambiance colorée et festive.

134ème Carnaval de Nice. Alors que la conquête spatiale, une nouvelle étape avec le lancement de la fusée Falcon Heavy par Elon Musk.

Il a choisi cette année le thème du Roi de l’Espace.

C’est à travers ses 17 chars, ses Corsi, Batailles de fleurs, animations, parades et expositions, qu’il se décline du 17 février au 3 mars 2018,

sur la Place Masséna, dans une enceinte totalement sécurisée et close. L’inventivité est le maître-mot de cette fête qui accueille près de 150 pièces dont quelques grosses têtes bien caricaturales,

comme les frères Bogdanov, Trump, Poutine et même E.T ! 5 batailles de fleurs, 5 corsos carnavalesques,

un combat naval fleuri et l’incinération du Roi clôturent l’événement.

L’espace est au cœur de l’actualité ces dernières années : découverte de nouvelles planètes, d’étoiles
ou d’astéroïdes…

interrogations sur les possibilités de vie ailleurs… L’espace fascine et reprend le devant de la scène avec des ambitions de tourisme spatial.

L’imagination sera au pouvoir de ce Roi qui n’en sera pas moins burlesque et festif.

Pour ce 134ème Carnaval, du 17 février au 3 mars 2018, ce Roi livre un véritable spectacle vivant.
Deux manifestations bien distinctes : le Corso carnavalesque -de jour ou de nuit- et la Bataille de fleurs.

Sur la place Masséna, des chars allégoriques ou burlesques défilent accompagnés d’éléments
d’animation, d’arts de rue ou groupes musicaux internationaux. Ces corsi carnavalesques prennent des allures de voyages initiatiques… Dans sa version nocturne, la mise en lumière et son lui confère un côté magique.


En parallèle, l’élégance des Batailles de fleurs rappelle le pouvoir des fleurs en valorisant le
patrimoine floral de la région.

Le thème y est décliné par la création de costumes uniques portés par les mannequins qui envoient des milliers de fleurs au public. Cet autre volet du Carnaval, plus poétique, est indissociable de l’autre.

Parmi les temps forts également : Le déjeuner « Vira la Roda », le vendredi 2 mars : pour la 5e année consécutive, les Chefs Niçois proposent d’embarquer à bord de la grande roue pour un déjeuner caritatif

destiné à soutenir des étudiants désireux d’accéder aux métiers de la restauration. Malheureusement, compte tenu des conditions météorologiques, c’est annulé.

L’incinération du Roi, le samedi 3 mars qui aura lieu comme l’an dernier sur la place Masséna, à la fin du dernier corso du programme.

Dans une enceinte close et sécurisée

Le Carnaval se déroule dans un site unique pour les corsos carnavalesques et les Batailles de Fleurs. Le cortège défile dans une enceinte totalement close avec des portiques de sécurité, contrôlés par d’avantage d’agents de sécurité privés. Le circuit forme une boucle : Place Masséna, Avenue Max Gallo (ex-Phocéens) Promenade des Anglais et Avenue de Verdun.

Autre nouveauté à venir, côté organisation : C’est la dernière fois cette année que l’Office du Tourisme et des Congrès de Nice organise le Carnaval.

L’année prochaine, la loi MAPTAM sur les métropoles oblige (les Offices du tourisme à devenir métropolitains). Le Carnaval sera préparé et exécuté directement pas la Mairie de Nice.

 

www.nicecarnaval.com

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!