écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 11 janvier 2016 0 Commentaire

Le nouveau président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, (Les Républicains) Christian Estrosi,  élu le 18 décembre dernier, a présenté ce 8 janvier 2016, ses premiers vœux à la presse, ses 12 grands objectifs régionaux au siège de l’Hôtel de Région à Marseille (13) Bouches du Rhône. Son objectif, lutter contre le chômage, pour qu’il passe en dessous des 10 % au lieu de 12% actuellement.

Christian Estrosi va aussi créer une banque régionale de l’apprentissage, pour faire en sorte que « les 25 000 offres d’emploi non pourvues, trouvent preneurs dans le semestre ».

Enfin le nouveau président de la Région, promet aussi de se rendre à Bruxelles, pour réclamer les fonds européens promis à la Région Paca et dont seulement 50% ont été versés dit-il.

« En 3 semaines, nous avons déjà arbitré plus de 5 millions d’économies sur la durée du mandat !

Je serai le président qui réduira le train de vie de la région ». Faire des économies sur les frais de fonctionnement, c’est pouvoir mettre plus d’argent sur les leviers d’action utiles à la création d’emploi. Pendant la campagne, je me suis engagé à faire baisser la fiscalité régionale et à baisser de 25% les frais de fonctionnements.

Depuis mon élection, nous avons déjà arbitré plus de 5 millions d’économie sur la durée du mandat :

– 102 000 euros en dématérialisant l’envoi des délibérations aux élus pour les sessions ;
– 1,35 millions euros en diminuant les frais d’impression des élus et des agents 
– 62 700 euros en réduisant le parc informatique 
– 50 000 euros en supprimant les portables des élus 
– 800 000 euros en supprimant les voitures pour les élus 
– Suppression de véhicules de fonction 
– 2,5 millions en réduisant les frais de formation des élus, divisé par 2 
– 220 000 euros en ayant seulement 14 Vice-présidents.

Renaud Muselier

« Aussi, dans les 100 jours, je lancerai le processus de vente de certains biens immobiliers. La maison de la Région qui se situe sur la Cannebière sera vendue. La véritable maison de la Région, c’est le siège du Conseil régional ». Puis, la création d’une « conférence régionale ». Un temps nommé conseil territorial, comme il l’avait annoncé, après son succès aux régionales, pour permettre l’expression des partis de gauche, mais laisse un sursis à la Villa Méditerranée comme promis, pendant l’entre deux tours. « Nous allons baisser de 20% son budget de fonctionnement », prévient néanmoins Christian Estrosi.

Autre priorité, la création d’une conférence permanente des Arts et de la Culture.

Les antennes régionales, qui engendrent un coût de 700.000 euros par an, seront remplacées par des banques d’accueil mutualisées avec des communes ou des intercommunalités afin que des usagers des transports, des chefs d’entreprise ou des administrés, puissent avoir un point de contact avec la région à moindre coût. Une demi-douzaine d’agents de la Région sont affectés, tel que l’antenne de Gap (05) Hautes-Alpes.

 

Dès lundi, Christian Estrosi sera en gare Saint-Charles à Marseille  » avec Guillaume Pépy, président du directoire de la Sncf, pour expérimenter les portiques de sécurité  » qu’il avait promis, lors de la campagne des régionales, dans le cadre d’un plan de 250 millions d’euros sur la sécurité, incluant notamment la vidéosurveillance dans toutes les rames du Ter.


Translate »
error: Contenu Protégé !!!