écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 27 janvier 2016 0 Commentaire

Les deux journées d’essais se sont achevées aujourd’hui pour Pirelli et les trois écuries présentes au Circuit Paul Ricard : Ferrari, Red Bull Racing et McLaren Honda. Avec près de 660 tours de circuit au total, ce sont plus de 2300 km qui ont été parcourus par les monoplaces? sur la piste mouillée du tracé de 3,530 km.

Le manufacturier de la Formule 1 a choisi les infrastructures du circuit varois pour effectuer des essais sur des pneus pluie, les 25 et 26 janvier, grâce au système d’arrosage automatique du circuit qui utilise l’eau de pluie recyclée.

Afin de tester les pneus dans des conditions de faible adhérence, 3 millions de litres d’eau recyclée ont été projetés par jour sur la piste. « Nous disposions de conditions idéales au Circuit Paul Ricard, grâce au système d’arrosage, pour tester la longévité et la performance des pneus.

C’est le seul circuit de compétition Grade 1 doté d’un système d’arrosage, où on peut aller à plus de 300 km/h avec des dégagements suffisants. » – Mario Isola, Pirelli Racing Manager.

Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel, ont assuré les roulages pour Ferrari, Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat pour Red Bull Racing, et McLaren Honda, a confié sa monoplace au pilote essayeur Stoffel Vandoorne pendant les 2 jours.

Le pilote allemand Sébastian Vettel, troisième au Championnat du Monde de F1 lors de la saison dernière, a apprécié sa journée de roulage au Castellet :  » C’est toujours très utile et amusant de piloter la voiture durant toute une journée sur piste mouillée. » – Sebastian Vettel (Ferrari).

De même le Finlandais Kimi Raikkonen (Ferrari) : « Je pense que le Circuit Paul Ricard est un bon circuit pour réaliser des essais pour des pneus pluie, car les conditions de piste sont constamment les mêmes. Nous aidons Pirelli et c’est utile pour nous, donc tout le monde est content. »

Lors de cette deuxième et dernière journée de roulage, 374 tours ont été effectués par les trois écuries sur piste moins mouillée. Le meilleur temps a été réalisé par Sebastian Vettel sur la Ferrari en 1’06 »750, devant Daniil Kvyat sur la Red Bull Racing (1’06 »833) et Stoffel Vandoorne sur la McLaren Honda (1’07 »758).

Le Directeur Général du Circuit Paul Ricard, s’est dit ravi d’accueillir à nouveau les Formule 1 sur le tracé varois : « C’est toujours un plaisir d’entendre le V6 des monoplaces sur le plateau du Castellet, surtout en présence d’écuries aussi prestigieuses et de pilotes de Grand Prix.

Cela prouve une nouvelle fois la qualité de nos infrastructures pour répondre aux demandes des clients les plus exigeants, aussi bien au circuit, qu’à l’aéroport et dans nos hôtels. La Formule 1 dès le mois de janvier, on ne pouvait pas rêver mieux pour commencer l’année ! » – Stéphane Clair, Directeur Général du Circuit.

Copyright : B. Asset


Translate »
error: Contenu Protégé !!!