écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 16 janvier 2012 0 Commentaire

 

Grande journée de l’Obstacle, une journée spectaculaire, le point d’orgue du Meeting d’Obstacle avec des courses de très haut niveau.

Pour évoquer ce challenge, François Forcioli-Conti, président de la Société des Courses de la Côte d’Azur a convié la presse et tous les responsables des sociétés de courses organisatrices, dimanche 8 janvier pour commenter les résultats de l’édition 2011 et présenter le Défi du Galop 2012 avec Bertrand Bélinguier, ex PDG du PMU, élu pour un mandat de quatre ans à la présidence de France Galop.

 

 

 

 

François Forcioli-Conti - Bertrand Bélinguier

 

Après  avoir présenté ses vœux  “La multiplication des réunions, ni d’ailleurs l’ouverture du marché des paris en ligne, n’ont nui aux résultats de la filière hippique en France. J’en veux pour preuve la bonne santé du PMU qui affiche une hausse de plus de 7 % en 2011.


 

 

 

 

La multiplication des réunions, ni d’ailleurs l’ouverture du marché des paris en ligne, n’ont nui aux résultats de la filière hippique en France. J’en veux pour preuve la bonne santé du PMU qui affiche une hausse de plus de 7 % en 2011, commentait le président de France Galop.


 

 

C’est une très grande satisfaction pour nous. Mais comme les arbres ne montent pas au ciel, il faut analyser attentivement la réaction de la clientèle ».

 

L’apparition des rois mages, Gaspard, Melchior et Balthazar, richement vêtus accompagnés de leurs dromadaires et chameaux venus d’Orient guidés par la lumière d’une étoile étaient escortés par des musiciens.

Une bonne humeur et un esprit de fête ont régné à l’hippodrome de la Côte d’Azur sous un vrai soleil d’été.
Toutes les familles étaient réunies pour célébrer l’Épiphanie avec fèves gagnantes.

 

 

 

 

Parmi les 7 courses, quatre ont été la faveur des amateurs avec le Grand Prix de la ville de Nice, groupe III (4600m), grand Steeple chase des 5 ans et plus, 140 000 €,  le Prix Christian de l’Hermite, Grand Steeple-chase des 4 ans et le prix André Masséna, grande course de haies des 4 ans 3 500m, 65 000 €.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Georges Camprubi, l’initiateur au défi du galop de ce challenge,  est d’attirer les pur-sang, et a mis en place un système de réception totale à l’égard de l’entourage d’un compétiteur, ainsi, tous les frais de déplacement, de logement et de restauration ont été pris en charge pour l’entraineur, le propriétaire et le lad, par la société organisatrice.

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!