écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 19 décembre 2016 0 Commentaire

C’est une première à Cannes, (06) Alpes-Maritimes, la mairie a demandé au performeur luminographe Gaspare Di Caro, de créer une mise en lumière spécifique, sur le thème de Noël pour la période des fêtes.

Ainsi, du vendredi 16 décembre 2016 à 18h jusqu’au mardi 31 janvier 2017, plusieurs éléments emblématiques du paysage cannois, seront illuminés tous les jours, de 17 heures à 1 heure du matin, par les projections artistiques colorées de Gaspare Di Caro, surnommé « le peintre de la lumière » en Espagne.

Au Suquet, la tour de l’horloge et la façade de l’église seront drapés d’un manteau d’étoiles sur fond bleu et des couleurs jaune et orangé, souligneront les bas-reliefs, situés autour de la porte d’entrée, ainsi que l’horloge. Des étoiles filantes surgiront au-dessus de la porte de l’église.

La tour du musée de la Castre sera également drapée de bleu sur deux faces, avec en superposition, une projection s’inspirant d’une œuvre de Botticelli. Enfin, sur les murs des bâtiments de la place, défileront des étoiles et des flocons neigeux.

La Malmaison (47 La Croisette) Le Père Noël tiré par ses rennes semblera voler au-dessus d’une forêt de sapins enneigés. Les colonnes et la porte, seront mises en valeur par des couleurs vives.

À l’initiative de David Lisnard, Maire de Cannes, l’artiste Gaspare Di Caro va magnifier le haut du Suquet et la Malmaison sur la Croisette, durant les fêtes de fin d’année.

Cette réalisation s’inscrit dans la démarche de valorisation du patrimoine cannois, dans une approche créative propre à l’identité et à la vocation de Cannes, que le Maire de Cannes s’attache à promouvoir et à développer, notamment dans le cadre du Suquet des Artistes, et des expositions du Centre d’art de la Malmaison.

Gaspare Di Caro, surnommé  » le peintre de la lumière  » en Espagne, a réalisé des oeuvres majeures dans différentes villes du monde, comme l’illumination du Christ rédempteur, qui domine la ville de Rio de Janeiro au Brésil. Expert en lumières monumentales, Gaspare Di Caro utilise la luminographie, une technique ancienne permettant de projeter des images préalablement calculées et dessinées en perspective.

Elle permet une grande précision de projection, tout en consommant très peu d’énergie, au regard de la surface éclairée, et en utilisant un encombrement réduit. La pollution lumineuse est quasi inexistante.

La mairie de Cannes a demandé à l’artiste, de créer une mise en lumière spécifique sur le thème de Noël, pour la période des fêtes. Cette animation contribue notamment, en amont du feu d’artifice qui sera tiré le 31 décembre à minuit, à l’attractivité touristique de la ville.

Au Suquet

La tour de l’horloge et la façade de l’église, seront drapés d’un manteau d’étoiles sur fond bleu, et des couleurs jaune et orangé, souligneront les bas-reliefs situés autour de la porte d’entrée, ainsi que l’horloge. Des étoiles filantes surgiront au-dessus de la porte de l’église.

La tour du musée de la Castre sera également drapée de bleu sur deux faces, avec en superposition, une projection s’inspirant d’une œuvre de Botticelli.

Enfin, sur les murs des bâtiments de la place défileront des étoiles et des flocons neigeux.         

La Malmaison (47 la Croisette)

Le Père Noël tiré par ses rennes, semblera voler au-dessus d’une forêt de sapins enneigés. Les colonnes et la porte seront mises en valeur par des couleurs vives.

 Cette réalisation s’inscrit dans la démarche de valorisation du patrimoine cannois, dans une approche créative propre à l’identité et à la vocation de Cannes, que David Lisnard s’attache à promouvoir et à développer, notamment dans le cadre du Suquet des Art(iste)s et des expositions du Centre d’art la Malmaison.

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!