écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 26 juin 2016 0 Commentaire
Le Jumping International de Monte-Carlo reprend doucement ses quartiers au pied du Rocher Princier, comme à son habitude depuis une vingtaine d’années. 
Cette onzième édition du Longines Global Champions Tour de Monaco, s’annonce une nouvelle fois comme un bel événement sportif et glamour.

Les Italiens étaient en forme, lors du Longines Global Champions Tour Grand Prix du Prince de Monaco.

©RBpresse

On pouvait sentir que l’Italie n’est pas très loin du rocher princier à entendre les encouragements du public, pour les deux Italiens de l’épreuve Emanuele Gaudiano et Piergiorgio Bucci, qui terminent sur les plus hautes marches du podium respectivement premier et deuxième. 

Associé à son étalon gris de 10 ans, Caspar 232, Emanuele Gaudiano remporte à Monaco son premier Grand Prix sur le circuit Longines Global Champions Tour. Une victoire à la saveur particulière, la partageant avec un cheval qu’il a lui-même construit depuis ses trois ans : « Nous l’avons acheté très jeune, et je l’ai formé au fur et à mesure des années dans les épreuves jeunes chevaux, jusqu’à aujourd’hui. Il a été classé quelques fois en Grand Prix 5* déjà, mais c’est le premier Grand Prix qu’il gagne ! Plus l’épreuve avance, plus il devient facile et disponible, même si ici, la piste ne lui convient pas forcément.
Ce soir il a fait un travail formidable, il est parfait ! ». L’Italien est un habitué des podiums, il se classait d’ailleurs troisième l’année dernière lors de la même étape.
Avec pas moins de quinze cavaliers sans-faute en première manche, parmi lesquels neuf réaliseront le double sans-faute leur permettant de s’élancer dans le barrage, le Longines Global Champions Tour Grand Prix du Prince de Monaco by Sapinda Holding BV nous a offert de très beaux moments de sport. Une troisième manche comme on les aime, avec un public vibrant à chaque frôlement de barre, et survolté à chaque passage de cavalier défiant le chronomètre du leader, Emanuele Gaudiano (36,64 sec).
L’autre italien de la compétition, Piergiogio Bucci, en selle sur Casallo Z a créé la surprise en réalisant sa meilleure performance en cinq étoiles, concluant son tour en 37,37 secondes juste derrière son compatriote. Rolf-Göran Bengtsson et son fidèle Casall Ask complètent le podium (37,95 sec). Habitué des bons résultats sur ce circuit, cette troisième place permet au Suédois d’ajouter des points à son compteur et rester dans la course pour remporter le Longines Global Champions Tour.

Le Prince Albert II de Monaco accompagné de sa nièce Charlotte Casiraghi, a remis la coupe au vainqueur du Longines Global Champions Tour Grand Prix 2016 de Monte-Carlo, l’Italien Emmanuele Gaudiano et son Cheval Caspar. © RBpresse

 

L’Allemand Christian Ahlmann, auteur d’un 4 points avec Colorit, garde la tête du classement provisoire du LGCT avec 50 points d’avance, mais la concurrence se fait rude : « ce serait bien d’avoir une ou deux victoires dans les prochaines étapes. C’était encore un très beau barrage ici à Monaco, mais j’aimerais bien en faire partie la prochaine fois », blaguait-il. 
Ses concurrents sont prévenus pour la prochaine étape, le Longines Paris Eiffel Jumping qui se tiendra du 1er au 3 juillet sur la Plaine des Jeux de Bagatelle. 
Mais avant cela, les cavaliers et le public monégasque ont rendez-vous demain à 13h15 pour la très attendue Global Champions League, nouvelle épreuve par équipe du circuit.
 

Plus tôt dans l’après-midi, un autre jeune cavalier remportait le Prix de la Fédération Equestre de la Principauté de Monaco, le Belge Jos Verlooy, en selle sur son étalon de 11 ans, Farfelu de la Pomme. Une belle journée de compétition qui se termine sur le Port Hercule.

Translate »
error: Contenu Protégé !!!