écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 23 février 2013 0 Commentaire

Michael Haneke, autrichien a décroché les cinq trophées majeurs à la 38e cérémonie des César du cinéma, qui avait lieu ce vendredi 22 février 2013, au théâtre du Châtelet à Paris (75) Ile-de-France pour « Amour« . Meilleur film, meilleure réalisation, meilleure actrice pour Emmanuelle Riva, meilleur acteur pour Jean-Louis Trintignant, meilleur scénario adapté et en lice pour les statuettes américaines des Oscars. César d’honneur, Kevin Costner. Le comédien américain, visiblement ému, était récompensé pour l’ensemble de sa carrière.

 

Palme d'or Cannes 2012

 Le film avait reçu la palme d’Or au Festival de Cannes en 2012 et depuis récompensé de plusieurs prix à l’étranger.

La Région Ile-de-France est fière de son cinéma : pour cette 38e édition des César ce vendredi 22 février, la Région Ile-de-France a soutenu 15 films, 62 nominations et surtout 11 César. La Région est le deuxième financeur public du cinéma derrière le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée).

Cesar2011.jpg

« Cette grande fête du cinéma français démontre cette année encore la pertinence des choix des comités de sélection des oeuvres soutenues par le Conseil  Régional. 62 nominations, c’est un nombre record, c’est la preuve aussi que l’Ile-de-France reste le territoire privilégié pour les tournages d’oeuvres audiovisuelles. Le Cinéma représente 130 000 emplois directs en Île-de-France » souligne Jean-Paul Huchon. Pour Julien Dray, Vice-président en charge de la Culture : « Ces 11 Césars sont un témoignage supplémentaire de l’utilité de la politique cinématographique de la Région Île-de-France ».  

Le film est déjà sorti dans cinquante pays étrangers, ce qui représente 2,8 millions d’entrées et 18,7 millions d’euros de recettes.

Présidée par Jamel Debbouze, tandis que l’habitué, Antoine de Caunes se chargeait de l’animation. La soirée a livré quelques jolis moments, dont l’émotion de Valérie Benguigui, sacrée Meilleure Actrice dans un second rôle pour Le Prénom, la joie de Jacques Audiard, dont le film De rouille et d’os a reçu trois César. Grosse déception pour Noémie Lvovsky, rentrée chez elle les mains vides, puisque Camille redouble, nommé treize fois, n’a rien obtenu.

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!