écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 18 avril 2017 0 Commentaire

Le Festival de Musique à Menton (06) Alpes-Maritimes, est l’un des événements musicaux majeurs du sud de la France, au cœur de l’été.

Chaque année, des interprètes prestigieux livrent une prestation rare, portés par l’acoustique hors pair du parvis de la Basilique Saint-Michel Archange, lieu devenu mythique. Là, sous les étoiles d’un ciel reflet de l’azur méditerranéen, l’émotion musicale qui les transcende est magnifiée, par le paysage grandiose.

Créé par le regretté André Böröcz, qui en eut l’idée en écoutant un violon interpréter Bach depuis une fenêtre, aux abords du parvis, le Festival de Musique, réussit l’alchimie parfaite entre, le temporel et le spirituel, au point de séduire les plus grands parmi lesquels :

Aldo Ciccolini, Isaac Stern, Mstislav Rostropovitch, Maria-João Pires, Fazil Say ou encore Diana Damrau, Gidon Kremer, Nelson Freire… Depuis quelques années, l’événement poursuit plus avant, sa quête d’enchantement en invitant, en plus de ces artistes confirmés, des talents prometteurs, virtuoses de leur instrument.

Jean-Claude Guibal

C’est à la villa Maria Serena, qu’une conférence de presse était organisée, ce 7 avril, en présence du Député-Maire de Menton, Jean-Claude Guibal, Paul-Emmanuel Thomas, Directeur artistique du Festival, Pierre-Paul Léonelli, conseiller régional Paca, 

Paul-Emmanuel Thomas

Anne-Marie Dumont, Conseil départemental général, afin de découvrir le programme du 68e Festival de Musique, qui s’annonce une fois de plus, exceptionnel !

Pierre-Paul Léonelli

En ouverture, les grands interprètes, Parvis de la Basilique Saint-Michel Archange, le grand pianiste turc Fazil Say. Le retour de l’un des enfants chéris du Festival, associé à l’un des meilleurs orchestres d’Asie, le « Hong Kong Sinfonietta » (29 juillet, 21h30).

Anne-Marie Dumont

Le concert Renaud Capuçon, (31 juillet, 21h30) trio avec piano, Edgar Moreau, violoncelle et David Kadouch, piano. Le récital du charismatique pianiste allemand, Christian Zacharias (1er août 21h30).

Une nouveauté, un opéra baroque, Le Couronnement de Poppée de Monteverdi,  en version concert par l’ensemble Matheus et leur chef Jean-Christophe Spinosi, à l’occasion des 450 ans  de la naissance de Monteverdi. (2 août, 21h30).

L’ univers de la nuit argentine, du célèbre bandonéoniste Juan José Mosalini, qui fêtera son jubilé de carrière. Une soirée tango, dans laquelle la danse fera son apparition. (4 août 21h30).

Le pianiste norvégien, Leif Ove Andsnes, en duo avec l’un des violonistes les plus marquants, Christian Tetziaff (5 août, 21h30). Un concert dédié aux quintettes avec clarinette « Mozart-Brahms » en présence du clarinettiste Jorörg Widmann et du quator Hagen (8 août, 21h30).

La poursuite du cycle de l’intégrale des concertos pour piano et orchestre de Beethoven, initié l’an dernier, avec Las Vogt et le Royal Northern Sinfonia (concertos n° 2 et 4 – 10 août, 21h30. Le retour du « Grand » Nelson Freire (12 août, 21h30).

Pour le concert de clôture, la mezzo-soprano Marie-Nicole Lemieux donnera un récital d’airs d’opéras de Vivaldi (en hommage à la mythique mezzo Anna Girò, en compagnie de l’orchestre « Il Pomo d’Oro », dirigé par Maxim Emelyanychev (13 août, 21h30).

 Mais le Festival ne serait pas le Festival de Musique, qui fait la part belle aux concerts, au musée Cocteau et ses master-classes de violon avec Zakhar Bron School of music. Ni sans son festival Off constitué, entre autres, de rendez-vous sur l’esplanade Francis Palmero, de conférences, d’expositions, de visites-guidées et d’un jeu sur smartphone !

 

www.festival-musique-menton.fr


Translate »
error: Contenu Protégé !!!