MONACO FAIT SA PREMIERE NUIT BLANCHE D’ART CONTEMPORAIN : Sorties Média Presse
écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 5 mai 2016 0 Commentaire

Sous l’impulsion du Conseil National et par la volonté du Gouvernement Princier, Monaco crée sa première Nuit Blanche.

Une déambulation riche en surprises et en expériences esthétiques uniques, produites par une sélection d’artistes de réputation internationale en synergie, avec les institutions culturelles monégasques.

Avec la participation de Saâdane Afif (France, lauréat du Prix de la Fondation Prince Pierre en 2006), Doug Aitken (États-Unis), Shana Moulton (États-Unis),

Le Dr. Jörg Heiser – Rédacteur en chef adjoint du magazine international Frieze, critique d’art pour Süddeutsche Zeitung.

Daniel Steegman Mangrané (Espagne), Henrik Håkansson (Suède), Chassol (France), Gabriel Lester (Pays-Bas).

Daniel Boeri, Conseiller national et Président de la Commission de la Culture et du Patrimoine,

La première Nuit Blanche monégasque s’est déroulé ce 29 avril 2016, organisé sous la tutelle de la Direction des Affaires Culturelles de la Principauté.

Au total, plus de 20 artistes de renommée internationale ont investi Monaco, de la plage du Larvotto jusqu’au port, à travers l’art contemporain, (spectacles, films, musique et danse), afin de célébrer les possibilités de l’imagination, de la découverte, et le Musée Océanographique de Monaco, partenaire de l’événement, qui était ouvert de 19h à minuit.

Le célèbre physicien et Prix Nobel Richard Feynman avait décrit la curiosité qui caractérise aussi bien les scientifiques que les artistes en ces mots : « le plaisir de la découverte ». D’après lui, cette curiosité dépasse de loin la simple appréciation d’une forme magnifique et se rapproche plutôt de l’appréciation de la beauté des structures, des processus et des idées.

L’objectif de la première Nuit Blanche monégasque a été de célébrer et illustrer, au-delà de toute idée préconçue, ce qui peut être réalisé à Monaco, lieu unique à la longue tradition culturelle.

Le départ avait lieu ce vendredi 29 avril 2016, à 19h00 sur la plage du Larvotto, avec accès gratuit. La rue, la scène, la mer et le ciel, les jardins et promenades, toutes les dimensions de la Principauté se sont animés,

à travers un chapelet d’œuvres à la création contemporaine, impliquant un parcours visuel, musical et chorégraphique conçu par Jörg Heiser.

En association avec Cristina Ricupero (Paris) et Leonardo Bigazzi (Florence). Le but est de créer une série de manifestations intégrant avions, bateaux, chevaux, musique, 

(avec notamment le concours de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo), mais surtout, de susciter des expériences esthétiques avec de grandes idées artistiques.

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!