écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 2 octobre 2017 0 Commentaire

Jean-Luc Biamonti, Président Délégué de la Société des Bains de Mer et du Cercle des Étrangers à Monaco, (SBM) a réuni ses actionnaires ce 22 septembre 2017 avec la presse, dans la Salle des Etoiles du Sporting Monte-Carlo, pour statuer les comptes de l’exercice 2016/2017.

Le groupe a ainsi généré un chiffre d’affaires de 458,8 millions d’euros, contre 461,4 millions, lors de l’exercice précédent. Un résultat stable depuis trois ans. Les actionnaires présents ou représentés ont adopté l’ensemble des résolutions proposées. Le résultat opérationnel du Groupe est resté déficitaire à – 32,8 millions d’euros, contre une perte opérationnelle de – 31 millions d’euros pour l’exercice précédent.

 Le recul de l’activité observé dans le secteur jeux a été partiellement compensé par les progressions des secteurs hôtelier et locatif. Ce déficit reste tout d’abord lié à la conduite du projet de rénovation de l’Hôtel de Paris, dont les impacts défavorables sur le résultat opérationnel, se sont élevés à près de 17 millions d’euros pour l’exercice écoulé, soit un impact identique à celui de l’exercice 2015/2016.

Les pertes d’exploitation inhérentes à la capacité réduite d’accueil de l’Hôtel de Paris restent toutefois conformes aux prévisions, qui tablaient sur des pertes supérieures à 50 millions d’euros sur la durée totale des travaux. Par ailleurs, le résultat opérationnel est resté impacté par la prise en compte des nouvelles conventions jeux de table et appareils automatiques, qui ont engendré des coûts additionnels
de 10,1 millions d’euros au titre de l’exercice 2016/2017 contre 11,3 millions d’euros pour
l’exercice précédent.


Enfin, la consolidation par mise en équivalence de Betclic Everest Group, groupe de jeux en ligne dont le Groupe S.B.M. détient 50 %, s’est traduite par la prise en compte de 50 % de son résultat pour la période considérée, soit une quote-part négative de 4,2 millions d’euros contre une quote-part positive de 2 millions d’euros l’an passé.

En effet, bien que Betclic Everest Group ait bénéficié d’une progression du produit brut des jeux de 16 %, avec l’ouverture de nouveaux marchés et l’impact favorable du Championnat d’Europe de football, la forte hausse des taxes et les coûts marketing importants induits par l’événement sportif précité, ont
engendré un résultat net de ces activités en recul sensible par rapport à l’exercice passé.

L’Assemblée Générale des Actionnaires a approuvé les comptes sociaux et consolidés l’exercice 2016/2017 et la résolution d’affectation des résultats. La situation opérationnelle toujours déficitaire, il a été décidé de ne pas distribuer de dividende. Autorisation d’octroi de mandats d’hypothéquer. Afin d’assurer le financement de ses deux projets majeurs d’investissement – rénovation en profondeur de l’Hôtel de Paris et développement immobilier One Monte-Carlo –, le Groupe a finalisé
le 31 janvier 2017 la mise en place de financements bancaires.

Ainsi, le chiffre d’affaires du secteur jeux progresse de 15 %, avec une hausse toutefois plus marquée pour les appareils automatiques que pour les jeux de table. De même, le secteur hôtelier enregistre une
progression de ses recettes de 10 %, avec notamment la bonne performance des exploitations
rénovées telles que l’Hôtel de Paris, Le Grill et le Jimmy’z Monte-Carlo.
Au cumul des cinq premiers mois de l’exercice 2017/2018, soit à fin août, le chiffre d’affaires
consolidé du Groupe S.B.M. est en hausse de 6 % par rapport à la même période de l’exercice
précédent.

Le président délégué Jean-Luc Biamonti a aussi annoncé l’ouverture l’an prochain de la boîte de nuit… de jour, le Jimmy’z. « A Las Vegas, ils le font énormément, la boîte de nuit l’après-midi. Les gens y vont jusqu’à 20h00 puis ils vont se reposer deux ou trois heures, et on recommence! L’année prochaine, on va certainement faire au moins une fois par semaine une après-midi au Jimmy’z, ce qui n’est pas décidé c’est quel jour mais on va tenter le coup! ».

La réussite de ces actions et la poursuite des projets majeurs entrepris par le Groupe – rénovation en profondeur de l’Hôtel de Paris et développement du complexe One Monte-Carlo – ont pour objectif de positionner le Groupe S.B.M. comme le Resort d’excellence en Europe en matière de jeux, d’hôtellerie, de résidentiel et de shopping.

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!