MOUGINS – LE BILAN DES ÉTOILES DE MOUGINS 2016 : Sorties Média Presse
écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 6 juillet 2016 0 Commentaire

Le festival international des Etoiles de Mougins, (06) Alpes-Maritimes, s’est placé sous l’égide de Thierry Marx, chef du Mandarin Oriental à Paris (75) Paris, les 10, 11 et 12 juin 2016, sur le thème des 5 sens.

Richard Galy – Maire de Mougins – Thierry MarxFranck Dubosc Comédien

Plus de 25 000 visiteurs sur 3 jours, plus de 130 chefs, dont 110 ont pris part aux démonstrations et aux ateliers orchestrés dans les 9 espaces dédiés, 110 recettes élaborées en direct, 1 000 cours de cuisine

dispensés dans les espaces Ateliers, 5 happening des chefs et 10 « pop up bar » venus de nulle part, ont surpris les visiteurs.

Exceptionnel, disponible, les éloges n’en finissent pas tant, Thierry Marx a marqué le Festival de sa personnalité. Une participation écourtée pour cause de grève des transports et une journée marathon

pour le chef étoilé, qui s’est prêté à fond à tous les jeux de l’invité d’honneur : démonstration, interviews, conférences, dédicaces, selfies, accolades et rencontres avec les bénévoles, dans les différents postes de travail.

Sur les trois jours que compte le Festival répartis sur les restanques historiques, se déclinent tous les strates de la Gastronomie. Du col bleu, blanc, rouge des Meilleurs Ouvriers de France (MOF),

aux « Art de la Table de la Fondation Bocuse », en passant par l’espace conférences Bouillon de Culture,

ou le Live Bistrot et sa Street Food, jusqu’aux ateliers et aux espaces de démonstrations, orchestrés par les chefs et les chefs pâtissiers, chacun a pu savourer à son goût, tout l’univers de la cuisine.

Des chefs, aux artisans, des producteurs au snacking-food, de la cuisine au micro-onde à celle à l’azote, du jus de fruit détoxe à la mixologie, toutes les tendances de la cuisine font recette aux Etoiles de Mougins.

Le tandem Marx Le Chef et Haumont Le Biochimiste a fait le plein de visiteurs, fascinés par cette démonstration hors du temps… et déjà de demain.

Un peu plus loin, Jean-François Rossi, Médecin, Professeur et Chercheur au Centre Hospitalier de Montpelier, vantait les mérites du fabuleux régime méditerranéen.


Disciples Escoffier, Châteaux et Hôtels Collection, Toques brulées, Toques Blanches, Euro-Toques, Club des Directeurs de Restauration et d’Exploitation, associations que l’on a pu retrouver durant les trois jours dans tous les espaces du Festival.


Toujours à la pointe des tendances et des opérations du cœur, l’association niçoise Les Toques Brulées et Euro-Toques dans le feu de l’action du Théâtre des chefs, a décidé d’offrir aux visiteurs

Noëlle et David Faure – Les Toques Brûlées

une dégustation de plats, réalisés à partir des restes alimentaires des différentes démonstrations du Festival.


Derrière la belle vitrine du Festival, une centaine de bénévoles s’attelle de 8 heures à 3 heures du matin non stop à préparer tout ce que le grand public ne voit pas.

De la pièce de bœuf, au grain de poivre, en passant par les ingrédients les plus insolites, tout doit être prêt quand les chefs concentrés débarquent dans leurs espaces de démonstration. Ici la fatigue ne compte pas !

Franck Dubosc, l’humoriste Smaïn, les nombreux journalistes, dont l’écrivain Elena Joly, pour son livre « A la Table des Etoiles », très bel ouvrage riche en photographies,

avec les recommandations de Gérard Depardieu, Bernard de La Villardière (Enquête Exclusive M6), Mélanie Griffon et Patrice Romedenne

(Télématin France 2), Christophe Kulikowski (On n’est pas couché – M6), ont pris part au Festival et joué le jeu des selfies, dont le grand public est si friand.

Les plus grands chefs sont venus du Brésil, d’Angleterre, du Portugal, d’Italie, du Maroc, du Liban, d’Ukraine, de Grèce, de Suisse…

Certains pour la première fois comme Michaël Wignall, chef du restaurant Gidleigh Park 2 ** en Angleterre, totalement conquis par le concept du Festival.

Nupur Tron, Ambassadrice d’Inde a fait aussi le déplacement, tout comme le Maire de Tiratendes (Brésil)

ou encore les représentants du Maroc, pays futurs destination pour la promotion de Mougins et de la Côte d’Azur.

 

Anglais, italiens, russes, allemands, américains, japonais, libanais, ils étaient là et bien là, pour voir les chefs de leurs pays, assurer avec brio leurs prestations.

Le Village de Mougins a vu sa fréquentation touristique décupler en ce mois de juin.

Décidément, l’équipe du restaurant La Passagère, étoilé cette année, Hôtel « Belles Rives » à Antibes-Juan-les-Pins, aura tout raflé cette année ! Après Yoric Tièche élu « Grand Chef de demain »

Steve Moracchini, chef pâtissier nommé Meilleur Chef Pâtissier de l’année par le Guide Gault & Millau, Jérémy Moutsinga, remporte le très convoité Concours International du Jeune Chef

« Les Espoirs de Mougins » avec son plat « Saint-Pierre iodé, asperge condimentée sauce hollandaise ». Jérémy succède à Matthieu Gasnier du restaurant « Le Faventia » à Terre Blanche, (83 Var, Marine Daviere du restaurant Sea Sens à Cannes, en a fait les frais.

La jeune chef, second d’Arnaud Tabarec, victime de la pression du concours, n’aura pas eu la baraka nécessaire, pour décrocher le titre.

Victimes de blessures à répétition, Marine, emportée par l’émotion, finira sur la dernière marche du podium, mais avec les encouragements du public.

Jonathan Pral du restaurant LOasis 2** à Mandelieu, remporte le concours du Jeune Sommelier et succède à Camille Mercury, lauréate 2015. Une première au Festival, puisque pour la seconde année consécutive, un sommelier du même restaurant remporte le graal !


Nicolas Serreau du restaurant La Mère Brazier 2** à Lyon, remporte le concours avec son magnifique dessert, présenté sur le thème du chocolat.

Un dessert acclamé et applaudi par les journalistes et le public présents, largement mérité. Un nom à retenir…

Situé dans ce village, un musée unique sur quatre étages, le Musée d’Art Classique de Mougins, extraordinaire, à découvrir absolument,

avec plus de 600 œuvres du monde antique, ainsi qu’une collection de peintures et de sculptures, allant du néoclassique à nos jours.

On y découvre également la plus grande collection privée d’armes antiques au monde. Ces œuvres sont complétées par une centaine de peintures, dessins et sculptures, signés par des artistes de renom,comme Chagall, Matisse, Dufy, Cézanne, Degas, Klein.

comme Chagall, Matisse, Dufy, Cézanne, Degas, Klein. à ne rater sous aucun prétexte !


Thomas Bencze du Puzzle Bar, Nice, remporte sur l’Espace Live Bistrot, le concours de cocktail destiné à mettre en scène les jeunes barmen de France et promouvoir ce métier de service. Le jury composé de : Robbie Cuccurullo, Directeur formation Flair Evolution, Odile Vareon ex-Présidente du Cdre France, Olivier Blanchard, Chef barman du Martinez à Cannes, Paul Schmidt, Chef Barman au Palais Stéphanie à Cannes et Albin Marabelle, Commissaire et Directeur consultant en Gastronomie, a été conquis par la prestation du jeune barman.

Des jurys de concours très haut de gamme : Michel Roth *, Annie Feolde ***, Jean-Luc Rabanel **, Mickael Wignall **, Pascal Bardet *, Nicolas Decherchi **, David Chauvac* et Pierre-Yves Fouque, représentant le Cdre,  jury du Concours International du Jeune Chef a fait le plein d’étoiles.

Jury du Concours du jeune pâtissier, avec en tête d’affiche : Franck Michel, pâtissier consultant Mof Pâtissier, Champion du monde de pâtisserie – Yann Brys (chef exécutif pâtisserie Mof, Maison Daloyau, Paris) Christophe Renou (Chef pâtissier, chocolatier Mof, Ecole du Grand Chocolat Valrhona, Tain l’Hermitage) et Franck Fresson (chef pâtissier Mof, Pâtisserie Franck Fresson, Metz).

Belles étiquettes aussi pour Le Concours du jeune Sommelier, avec des membres aussi prestigieux que Franck Thomas (Meilleur sommelier d’Europe, Mof Sommellerie) et Giovanna Rapali (Meilleure jeune sommelière de France), Alexandra Neyret, (Formatrice en sommellerie, association des sommeliers Alpes- Maritimes Provence), Alexandre Pauget (Chef sommelier de Terre Blanche *****, Christian Caire, Directeur d’Exploitation, le Mas de la Crémaillère à Gréoux les Bains).

Soirée en marge sur la plage du Baolï sur la Croisette à Cannes, où  plus de 400 peronnes étaient réunis, pour clore le festival des Etoiles 2016.


Translate »
error: Contenu Protégé !!!