écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 10 juin 2016 0 Commentaire

BIENVENUE LA FRANCE !

Au programme : quatre rencontres au Stade de Nice et la création d’une Fan zone durant l’ensemble de la période pour vivre l’événement à fond !

La compétition se déroulera sur 10 villes hôtes, accueillera 23 équipes issues des qualifications. La France, elle, est qualifiée d’office en tant que pays hôte.

51 matchs seront joués lors de cette compétition et pas moins de 2,5 millions de spectateurs sont attendus dans les stades.

Nice accueillera 4 matches de ce grand événement international, dont un huitième de finale ! Mais le spectacle ne se jouera pas seulement dans les stades ! Un large programme d’accueil et d’animations sera organisé en centre ville pour que chacun puisse vivre ce début d’été aux couleurs de l’Euro !

Ainsi la Fan zone, zone officielle des supporters, sera spécialement conçue et dimensionnée pour permettre aux Niçoises, Niçois, ainsi qu’aux visiteurs étrangers, de profiter des atouts de la cité, tout en vivant à 100 % au rythme de la fête : écrans géants, animations foot, concerts…

12 juin à 18h00 :  Pologne – Irlande du Nord, Groupe C (match inaugural)

17 juin à 21h00 :  Espagne – Turquie, Groupe D

22 juin à 21h00 : Suède – Belgique, Groupe E

27 juin à 21h00 : Deuxième du Groupe B – Deuxième du Groupe F, Huitième de finale

De belles affiches donc avec la Suède de Zlatan Ibrahimovic contre la Belgique, première au classement de la FIFA.

Quant à l’Espagne, elle n’est autre que championne d’Europe en titre !

Pour la sécurité la fan-zone de 16 000 mètres carrés aménagés, en plein centre-ville, entre le jardin Albert-Ier, le Théâtre de verdure et le quai des Etats-Unis. Des portiques à l’entrée, dix caméras (5 fixes et 5 mobiles) reliées au centre de supervision urbaine ultramoderne – pilotant les 1 000 caméras

qui font de Nice, la ville la plus vidéo surveillée de France – et 124 agents de sécurité privée, s’ajoutent sur cette zone aux dispositifs déjà en place. Une façon d’étoffer les effectifs de la police, nationale et municipale.

Des retombées de 81 millions d’euros espérées

Quelque 150 000 visiteurs sont attendus dans la fan-zone sur 15 soirées, et les retombées économiques pour la région sont estimées à 81 millions d’euros. Conjugué aux congrès et aux travaux du tram, l’événement pourrait amplifier les embouteillages dans le centre de Nice. « Nous demandons aux automobilistes de ne prendre leur voiture que si nécessaire, et nous avons prévu 90 rotations de bus entre la fan-zone, la gare et l’aéroport et un parking périphérique, rassure l’homme qui gère le dossier à la ville, Laurent Ciubini. Nous avons la capacité d’acheminer 22 000 personnes sur les 35 000 qui vont au stade. En 2013, nous avions 100 000 spectateurs dans la ville pour assister au contre-la-montre du Tour de France, et cela s’est très bien passé. »

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!