écrit par chris Lac le 25 mars 2017 0 Commentaire

Paris s’associe de nouveau à l’opération Earth Hour, portée par WWF. La capitale éteindra symboliquement la Tour Eiffel samedi soir, pour marquer son engagement en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique et la protection de l’environnement.

Plus de 300 sites parisiens seront éteints pendant une heure, dont la Tour Eiffel, l’Hôtel de Ville, l’Arc de Triomphe, la Basilique du Sacré Cœur, la Cathédrale Notre-Dame ou encore l’Opéra Bastille. Le lancement de l’opération se tiendra sur le parvis des Droits de l’Homme, en présence des dirigeants de WWF France, de Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris, et Tony Estanguet, coprésident de Paris 2024.

La Ville de Paris appelle tous les Parisiens à participer eux aussi à cette initiative, en éteignant les lumières de leur domicile et en publiant un message sur les réseaux sociaux avec la mention #EarthHour.

L’année dernière, près de 7.000 villes dans 178 pays ont participé à l’opération. Cet événement est avant tout l’occasion de valoriser la mobilisation croissante des citoyens, des associations, des entreprises, des villes et des communautés territoriales.

Isa Harsin/Sipa

WWF et Paris 2024 ont signé en mai 2016 un accord stratégique autour d’une ambition commune : organiser des Jeux Olympiques et Paralympiques à impact environnemental positif. Cet objectif ambitieux démontre l’importance de la durabilité pour Paris 2024 et s’inscrit dans la démarche de l’Agenda 2020 du Comité International Olympique (CIO).

Personnalités présentes :
– Célia Blauel, Adjointe à la Maire de Paris en charge de l’environnement et du Plan climat
– Isabelle Autissier, présidente de WWF France, Présidente du comité d’Excellence environnementale Paris 2024
– Pascal Canfin, Directeur Général de WWF France
– Tony Estanguet, coprésident du comité de candidature de Paris à l’organisation des JO-2024. :
Samedi 25 mars à 20h, parvis des Droits de l’Homme (16e)

Dans la capitale comme dans 178 pays, on éteint les lumières des principaux monuments durant « l’heure pour la planète » (Earth Hour), événement qui revient chaque année depuis 10 ans. Le but : rappeler le coût de l’énergie pour la Terre et maintenir dans les esprits la nécessité d’agir pour le climat, trois mois après la COP21.

A Monaco de nombreuses actions sont prévues, notamment chez les partenaires hôteliers, certains restaurants et bâtiments publics. Le point des actions menées à Monaco le 25 mars de 20h30 à 21h30, de l’extinction des lumières aux actions les plus diverses :

L’Hôtel Méridien Beach Plaza éteindra toutes les lumières situées dans le lobby, le restaurant et le centre de congrès. Les clients s’éclaireront à la lumière des bougies durant cette heure symbolique et une lettre d’information mentionnant l’ensemble des initiatives écologiques de  l’hôtel leur sera remise.

Le Columbus Monaco éteindra la façade de l’hôtel, le lobby et la réception. Les clients seront invités à participer en prenant soin d’éteindre leur lampe et petits appareils électriques.

Le Novotel Monte-Carlo, le Monte-Carlo Bay et le Métropoke Monte-Carlo se joindront aux actions monégasques. Le Monte-Carlo Beach lui aussi éteindra ses éclairages et proposera un dîner aux Chandelles aux clients du restaurant qui seront accueillis avec un cocktail « Elsa ».

Le Fairmont Monte-Carlo procédera à l’extinction ou la réduction des éclairages publics ainsi que certaines chambres. Les clients se verront remettre une bougie  afin de les inciter à participer à Earth Hour.  Des bougies seront également disposées au Saphir24 bistro, lounge & bar où l’animation « live cooking » s’effectuera sans électricité ce jour-là et la musique live jouera « unplugged ».


Translate »
error: Contenu Protégé !!!