écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 29 juin 2014 0 Commentaire

Le top départ de cette incroyable aventure inédite et extrême, pour cette première traversée  du 24 au 27 juin 2014, entre Lucciana (Corse) et la Principauté  de Monaco, en 3 jours.

rameuses monaco 270614 BL 016

Le trajet Lucciana – Monaco est un parcours de plus de 150 milles, soit environ 3 jours de navigation si la météo est bonne. Ce test grandeur nature a permis aux athlètes de tester le matériel et de travailler sur la cohésion d’équipe, sur un trajet qui paraît facile au premier abord, mais qui peut être très technique en fonction de la force du vent, de la houle et des courants. unnamed (11) rameuses monaco 270614 BL 010

Ces quatre championnes de sauvetage côtier et de surf lancent « Cap ô pas Cap ». Un projet global qui fait converger approche sportive, missions pédagogiques et démarches scientifiques autour d’une seule et unique finalité : protéger durablement les ressources en eau de notre planète bleue.

rameuses monaco 270614 BL 042

4 profils bien différents et 4 tempéraments bien trempés! – Justine Dupont : 3ème au Championnat du monde de Surf en 2013 – Première femme à avoir surfé Belharra (vague de 17 mètres). Talentueuse longboardeuse, la sportive accomplie!

rameuses monaco 270614 BL 005rameuses monaco 270614 BL 004

Stéphanie Geyer-Barneix : Championne du monde de Sauvetage côtier et championne du monde (Molokaï) de Paddle- Board. Après avoir combattu un cancer du sein, cette force de la nature a décidé de réaliser tous ses rêves. Le premier a été le « Cap Odysée » en 2009 : la traversée de l’Atlantique. Alexandra Lux : Championne du monde de réaliser tous ses rêves

rameuses monaco 270614 BL 003        rameuses monaco 270614 BL 046

Le premier a été le « Cap Odysée » en 2009 : la traversée de l’Atlantique. Alexandra Lux : Championne du monde de Sauvetage Côtier en 2010.Rameuse de Cap Odyssée 2009. Une battante même dans la durée! Itziar Abazcal : Championne d’Europe de Sauvetage Côtier en 2011, la fougueuse espagnole toujours partante.

rameuses monaco 270614 BL 006
     rameuses monaco 270614 BL 032

Les quatre rameuses se sont relayées de jour comme de nuit pour parcourir les 150 milles qui séparaient les deux côtes. Aucune autre propulsion que les bras. Une seule rameuse s’est trouvée sur la planche, hormis le passage de la ligne d’arrivée, pour lequel les quatre athlètes ont été ensemble sur la planche.

rameuses monaco 270614 BL 054

Et c’est ce 27 juin 2014, à 10h30, que des collégiens de Monaco, ont accueilli devant le tout nouveau Yacht Club de Monaco, inauguré le 12 juin, les quatre rameuses de haut niveau de l’Extrême, de retour en paddleboard (planche), de Lucciana (Corse). à Monaco.

rameuses monaco 270614 BL 084

C’est ensemble, à 4 sur la planche, qu’elles ont franchi la ligne d’arrivée, symbole d’une équipe soudée, même dans la difficulté.

rameuses monaco 270614 BL 061

Expérience inédite, car, c’est la première fois, qu’une traversée Corse-Monaco, est effectuée sur un paddleboard. Lors du relais de nuit avec Stéphanie Geyer-Berneix : « … dis à ma famille que je les aime... « .

rameuses monaco 270614 BL 035

Contre toute attente, la mer a surpris les 4 rameuses, ainsi que l’équipage, car les conditions météorologiques, se sont dégradés dès le mardi soir : tempêtes, orages, vent jusqu’à 32 nœuds, creux de 3 mètres. Ramer de nuit, a été une première pour elles.

rameuses monaco 270614 BL 090

Après 3 jours de rame, à la force de leurs bras, 1h15 de rame, 3h45 de repos, les 4 « givrées » émérites, sont arrivées à bon port et avec le sourire.

rameuses monaco 270614 BL 110

Grâce à cette première traversée, les filles ont pu se tester ensemble, ainsi que le bateau et l’équipage, car une grande traversée les attend en janvier prochain.

rameuses monaco 270614 BL 112

L’ensemble de l’équipe a remercié la Principauté de Monaco, pour l’accueil chaleureux, les écoles monégasques, les enfants avec leurs sourires, de connaître les dangers de l’océan, les sports nautiques, la faune, la flore, la pollution de l’eau et leur soif d’apprendre.

IMG_5370

La Fondation Princesse Charlène de Monaco, pour son soutien inconditionnel, ainsi que la Yacht Club de Monaco, pour l’organisation et la prise en charge de leur arrivée parfaite.

rameuses monaco 270614 BL 129

rameuses monaco 270614 BL 159

Les rameuses de l’extrême sont cap de tenter de relier en décembre 2014 –  janvier 2015, le Cap Horn à l’ Antartique, à la seule force de leurs bras, allongées sur un paddleboard , soit 1 500 km, dont la température de l’eau ne dépasse pas 3 degrés !

rameuses monaco 270614 BL 188

Une visite surprise, Pierre Frolla,   recordman du monde, plongeur de l’extrême, éducateur, aventurier, cameraman sous-marin…..  

Itziar

Greg Gannieux

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!