RED BULL AIR RACE LA FINALE DANS LA BAIE DE CANNES : Sorties Média Presse
écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 24 avril 2018 0 Commentaire

Le plus grand championnat du monde de course aérienne, appelé « Red Bull Air Race » s’est déroulé pour la première fois en France et plus précisément à Cannes les 20, 21 et 22 Avril 2018 !

Une première magistrale sur la Croisette ! (voir nos articles précédents)

Matt Hall, une nouvelle star Australienne à Cannes, a franchi la ligne dimanche avec un temps de 57,692 secondes. Le Français Baptiste Vignes, 2e de la Challenger Class  en terminant 2e en 01:04.858. Après Londres, Rio de Janeiro, Budapest…

Les meilleurs pilotes de voltige au monde ont volé à 370 km/h au-dessus de la baie de Cannes, entre les plages et les îles de Lérins, au large de la Croisette !

La Ville de Cannes n’avait jamais vu ça… Pas moins de 83 500 spectateurs réunis sur la Croisette pendant 3 jours, aucun événement sportif n’avait provoqué un tel rassemblement !

Pendant 3 jours, le public a eu les yeux rivés sur 20 pilotes (répartis en Master Class et Challenger Class), évoluant dans un parcours composé de 16 pylônes gonflables, culminant à 25 m au-dessus de la mer.

Un rendez-vous historique salué par la Patrouille France au terme des finales en cette fin d’après-midi.

À chaque passage d’un pilote Français (5 au total dans la compétition), la Croisette résonnait d’applaudissements.

Des encouragements qui ont porté le Havrais Baptiste Vignes à la 2eplace de la Challenger Class,

la meilleure performance de sa carrière.

En Master Class, l’Australien Matt Hall décroche une magnifique victoire, 

de très bon augure pour le reste de la saison.

Le plus grand championnat du monde de course aérienne !

Des avions de compétition monoplaces, très légers. 

Parmi les 14 meilleurs pilotes venus des 4 coins du monde, 3 sont français : François Le Vot, Mikaël Brageot et Nicolas Ivanoff. Tous ont été « ravis de jouer à domicile » !

Spectacle intense à Cannes

Evénement inédit en France et d’un intérêt touristique majeur pour Cannes !  Chaque pilote devait enchaîner 2 allers-retours et réaliser le meilleur chrono.

Les résultats des Master Class : Cette première historique n’aura pas réussi aux Français. Le plus jeune en lice, Mikaël Brageot se fait éliminer sans pitié par le japonais Yoshide Muroya lors du 2e tour. Cannes n’aura pas porté chance non plus à François Le Vot et Nicolas Ivanoff.

Ils perdent respectivement contre le 1er et le 2e de l’épreuve. Le Vot termine 11e de cette 2e manche du championnat.

Le pylône tient une place centrale à la Red Bull Air Race. Un concentré de technologie autour duquel slaloment les pilotes à plus de 300 km/h.

Haut de 25 mètres, large de 5 mètres à sa base et 70 cm au sommet,

il est prévu pour encaisser une collision avec un avion sans l’endommager. Le haut en rouge est en toile de parachute.

En cas d’impact, trois équipes de cinq personnes réparent le pylône en un temps record. Deux techniciens entrent à l’intérieur de la structure, la toile se zippe et se dé zippe comme un blouson,

l’intervention ne dure que quelques minutes, alors qu’il en fallait 20 il y a quelques années.

Les techniciens peuvent intervenir jusqu’à 60 pylônes sur une course.

Après Abou Dhabi, Cannes, les pilotes participeront à la 3éme étape du championnat du monde

à Chiba, au Japon, du 26 au 27 mai 2018.

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!