écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 31 mai 2013 0 Commentaire

Présentation de L’Oiseau de Feu (source : site du label Acccords Croisés / distribution harmonia mundi)

Un sublime voyage au coeur des plus beaux textes mystiques du Christianisme et de l’Islam, dans l’écrin magiquement entrelacé des musiques savantes d’Iran et de la musique baroque française…

Qu’ils soient issus des monde musulmans ou chrétiens, les mystiques ont très souvent entretenu avec la poésie et la musique, des rapports privilégiés. Depuis les Pères du Désert, de St Augustin à St Jean de la Croix ou Maître Eckart à l’ hésychasme, les divers courants de la mystique chrétienne ont innervé des siècles durant le Moyen Orient et l’ Europe entière.

Voie spirituelle de l’Islam,le soufisme, du Maghreb jusqu’à l’Asie Centrale, a permis une abondante production de textes, souvent mis en musique, témoignant des états spirituels des chercheurs de Dieu. Le coeur, qui est la porte de ces voies mystiques, est souvent symbolisé dans ces traditions, par l’Oiseau – Simorgh, Colombe ou Phoenix – embrasé par la passion divine, qui devient alors « L’Oiseau de Feu »…

Presse web Gérard Kurdjian (c) Philippe Dejardin

 

C’est à travers le radif, système traditionnel des modes de la musique savante persane, et la musique ancienne de l’Europe de la Renaissance, que se donnent à goûter ici ces deux cheminements, souvent mystérieusement proches.

Sonorités cristallines du santour, volutes de la basse de viole, chants incandescents du radif persan, rythmes profonds du zarb et du daf, posent l’écrin d’un dialogue musical, où les textes de l’émir Abdel Qader, de Djallaleddin Rûmi, St Jean de la Croix, Mansour Hallaj, St François d’Assise, Hafez, Maître Eckhart, Kabir, St Augustin… viennent ponctuer le souffle de la musique.

Expérience unique où à travers la beauté des mélodies et des textes et dans le silence des coeurs, l’âme voyage à la rencontre de sa propre intimité…..

Gérard Kurdjian : Conception – Direction artistique/Récitant Hassan Tabar : Santour Jonathan Dunford : Basse de Viole Taghi Akhbari : Chant Bijan Chemirani : Zarb/Daf

 

A signaler que Gérard Kurdjian habite Nice depuis de très nombreuses années.

Le programme des événements chez harmonia mundi à Nice

04 juin 18h: Rencontre-signature avec Gérard Kurdjian, directeur artistique du CD « l’Oiseau de Feu » (Accords Croisés / distribution harmonia mundi) qui vient d’être présenté à l’Institut du Monde Arabe à Paris.

11 juin 18h: Mini- concert avec des musiciens de l’Orchestre Philharmonique de musique de chambre de Hambourg – en tournée internationale- qui seront en concert dans le département. Il s’agira d’un trio conduit par le directeur artistique de la Philharmonie lui-même, Tigran  Mickaeylian, Premier violon.

 

Par Philippe Dejardin

 

contact : Philippe Dejardin 06 20 44 11 36

(boutique harmonia mundi Nice / 33 rue de l’hôtel des Postes de

10h à 13h et de 15h à 19h du mardi au samedi) 04 93 62 84 80 ou

nice@harmoniamundi.com


Translate »
error: Contenu Protégé !!!