écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 9 avril 2012 0 Commentaire

Dans le cadre des festivités célébrant son 10ème anniversaire, Cinéma sans Frontières propose une journée TABLES RONDES

le de 10h à 12h & 14h30 à 16h30 au MUSEAAV

Programmes:

de 10h  à  12h:     POURQUOI LE CINÉMA AUJOURD’HUI ? 

Animateur:

 Pascal Gaymard – Chargé de mission cinéma au CG 06, directeur du Mercury

Participants:

Gérard Camy – Cannes Cinéma
Elise Domenach – Positif
Teresa Maffeis – ADN
Pedro Nobrega – Espace Communication Lusophone
Josiane Scoleri – CSF

 

de 14h30 à 16h30 : ÊTRE CINEPHILE EN 2012 – NOUVEAUX MOYENS ET NOUVELLES PRATIQUES

Animatrice:

Aurélie Ferrier – Cannes Cinéma

Participants:

Olivier Bitoun – Cinéphare (Finistère)
Vincent Jourdan – Regard Indépendant
Paul Saddier – Culture et Cinéma
Philippe Serve – CSF
Laurent Trémeau – Héliotrope

 

de 16h30 à 17h30 POT DE L’AMITIÉ

 

 

Animation des débats

Pascal Gaymard – Chargé de mission cinéma du Département 06, directeur du cinéma Mercury, critique cinéma au Petit Niçois, au Cannois et à Agora FM, réalisateur et scénariste.

Aurélie Ferrier – Administratrice de Cannes Cinéma.

Participants

 Olivier Bitoun – Coordinateur et animateur de Cinéphare, réseau de 33 salles de Cinéma de la Région Bretagne dont l’objectif est de garantir la diversité du cinéma par l’aide à la diffusion de films d’Art et Essai, de recherche, de documentaires, de courts métrages ou encore d’œuvres de répertoire. Critique.

 Gérard Camy – Professeur et historien du cinéma, dirige un BTS audiovisuel au lycée Carnot de Cannes, collaborateur à Télérama, Cinémaction, Jeune Cinéma, le Patriote Côte d’Azur. Président de l’association Cannes Cinéma, organise les événements « cinéma » de la ville de Cannes et travaille avec et pour le Festival de la ville. Auteur de plusieurs ouvrages (Sam Peckinpah, Le Western…).

 Elise Domenach – Maître de conférences en études cinématographiques à l’École Normale Supérieure de Lyon. Critique de cinéma dans les revues Positif et Esprit. Auteur de Stanley Cavell, le cinéma et le scepticisme.

Vincent Jourdan – Président de l’association Regard Indépendant, créateur et animateur du blog Inisfree (http://inisfree.hautetfort.com/), ayant sévi sur les ondes et divers sites, aimant plus que tout les actrices aux courbes pleines et les grands espaces de l’Ouest.

Teresa Maffeis –Fondatrice de l’AdN (Association pour la Démocratie à Nice), en charge de ses actions culturelles, en particulier du cinéma. Organise et co-anime les ciné-débats du Rialto autour de films à forte composante sociale. Fondatrice et administratrice  d’une nouvelle association, le Radis Calciné, dont le but est la réalisation audiovisuelle (fictions, documentaires, clips, etc…).

Pedro Nobrega – Président de l’association Espace de Communication Lusophone. Membre du Conseil d’Administration de la Coordination des Collectivités Portugaises de France.

Paul Saddier – Fondateur (en 1985) et Président d’honneur de l’association Culture et Cinéma  à Vence. Directeur des Rencontres Cinématographiques de Vence. (18ème édition du 17 au 25 novembre 2012).

 Josiane Scoleri – Co-fondatrice et animatrice de Cinéma sans Frontières depuis 2002. Multi-récidiviste en la matière puisque responsable (à 16 ans déjà)  du Ciné-Club de son lycée. Pratique depuis le remue-méninges dialectique entre images et pensée. Indéfectible irréductible du grand écran.

 Philippe Serve – Fondateur, président et animateur de Cinéma sans Frontières. Intervenant cinéma en milieu scolaire, conférencier, programmateur d’événements cinématographiques, spécialiste de cinéma asiatique et expressionniste. Dépositaire des cultes de Greta Garbo et de Gromit.

 Laurent Trémeau – Directeur artistique d’ « Un festival c’est trop court » & Héliotrope depuis 1997. Est à ce titre chargé de la programmation du festival. Intervenant dans les ateliers d’éducation à l’image menés par l’association dans les écoles, collèges et lycées.

 

Association pour la Démocratie à Nice (AdN) : a pour but la défense et la promotion de la démocratie à Nice et dans les Alpes Maritimes. Défend l’idée que la vie habituelle et quotidienne ne saurait être coupée des préoccupations sociales, économique, environnementales et culturelles. Tient un ciné-débat (cinéma Rialto) qui  a pour ambition d’être un outil de réflexion, d’interrogation sur la démocratie et annoncer des initiatives citoyennes.  http://www.adn-nice.org

 Cannes Cinéma : développe l’animation cinématographique à travers la ville de Cannes. Œuvre dans le sens d’une politique de culture pour tous. Mène une activité d’exploitation cinématographique des salles municipales. Organise plusieurs actions en partenariat dont les Rencontres Cinématographiques et Cannes Cinéphiles. http://www.cannes-cinema.com

 Cinéphare : réseau de 33 salles de Cinéma de la Région Bretagne dont l’objectif est de garantir la diversité du cinéma par l’aide à la diffusion de films d’Art et Essai, de recherche, de documentaires, de courts métrages ou encore d’œuvres de répertoire. http://www.cinereseau29.org

 Cinéma sans Frontières (CSF) : créée en 2002, hébergé depuis par le cinéma Mercury à Nice, aborde tous les genres cinématographiques, toutes les époques, tous les pays (55 diffusés), privilégiant découvertes et redécouvertes. Tient un ciné-club plurimensuel ouvert à tous (près de 400 séances), un ou deux festivals annuels (17 à ce jour), des conférences et ateliers de décryptage cinématographique. Toutes les séances sont présentées et suivies de débats avec pour crédo : «La parole appartient au public».  http://cinemasansfrontieres.free.fr/

 Culture et Cinéma : créée en 1985, promeut et défend des films de qualité, parfois réputés peu accessibles, et réunit les cinéphiles, particulièrement ceux du pays Vençois, autour d’une même passion. A pour vocation de vulgariser le cinéma d’auteur au moyen d’actions menées avec des partenaires : exploitants de salles, professeurs de cinéma, critiques cinématographiques, journalistes, monde associatif, écoles, médiathèques, municipalités. http://culture.cinema.free.fr

 Espace de communication lusophone : Associé au département de Portugais de l’Université de Nice, l’Association Festival TransMéditerranée (FTM) et l’Association Casa di Cabo Verde, invite chaque année le public niçois et du département à la rencontre des cultures de langue portugaise lors de la Semaine de Cinéma Lusophone, au printemps.

Héliotrope : mène depuis 1997 une action de diffusion culturelle et cinématographique autour du court métrage, renforcée depuis 2000 par Un festival c’est trop court (12ème édition en octobre prochain), le festival du court métrage de Nice. Intervient dans le domaine de l’éducation à l’image à travers les ateliers de pratique et les séances scolaires pendant le festival, à destination du jeune public. http://www.nicefilmfestival.com

 Positif : revue mensuelle de cinéma française fondée à Lyon en 1952. Représente la gauche de la critique cinématographique française, se présentant comme défendant «tous les cinémas et surtout le cinéma d’auteur». Martin Scorsese la présente comme « la meilleure revue de cinéma au monde ». http://www.revue-positif.net

 Regard Indépendant : association niçoise qui s’est donné pour but de soutenir la création cinéma et vidéo émergente à travers des actions de formation, d’information, de production et de diffusion. Assure des ateliers d’initiation à l’écriture de scénario de court-métrage et des journées de formation autour du super 8. Organise chaque année ses Rencontres Cinéma et Vidéo (14ème édition en 2012). http://regardindependant.hautetfort.com 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!