écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 4 mars 2016 0 Commentaire

Après avoir rencontré le succès au Touquet, durant l’été 2014, l’exposition « Elle s’appelait Jackie » est née. Frédéric Lecomte Dieu, l’inaugura dans la station balnéaire du Touquet et connut un très grand succès auprès des visiteurs et des journalistes.

Cette même exposition fut ensuite présentée dans la Province du Luxembourg à Arlon avec le soutien officiel de la commune. En 2015, c’est à Paris qu’elle rencontra un très large public avec le soutien officiel du Parti Démocrate.

L’exposition « Elle s’appelait Jackie« , consacrée à l’histoire fascinante de Jackie Kennedy. C’est maintenant à la Galerie Ferrero de Nice, (06) Alpes-Maritimes, du 4 mars au 29 mai prochain 2016.

Enrichie de nouvelles pièces, elle retrace le destin exceptionnel de Jacqueline Bouvier Kennedy Onassis. Conçue par Frédéric Lecomte Dieu, biographe de la famille Kennedy depuis 1995.

Un regard inédit sur la mythique épouse de John Fitzgerald Kennedy, élevée aujourd’hui au rang d’icône. Femme d’influence, que compagne dévouée, Jacqueline Bouvier, devenue Jackie Kennedy,

puis Jackie O après son mariage avec Aristote Onassis, anime toujours les passions, après plus de vingt après sa disparation.

Aussi bien femme d’influence que compagne dévouée, Jacqueline Bouvier, devenue Jackie Kennedy puis Jackie O après son mariage avec Aristote Onassis, anime toujours les passions plus de 20 ans après sa disparition.

A Nice (06) Alpes-Maritimes, pour la première fois, Frédéric Lecomte Dieu présentera plus de 100 photographies collectées notamment auprès des archives du musée JFK de Boston et complétées chacune par des anecdotes rares.

A Paris, Philippe Labro, grand connaisseur du sujet, avait salué son travail rédactionnel. De sa naissance jusqu’à ses derniers pas dans Central Park, au bras de son ultime compagnon,

les clichés magnifiques de l’exposition sont accompagnés de la reproduction de sa robe de mariée,

de sa correspondance avec André Malraux, du rocking chair du Président John F. Kennedy, des lettres de JFK, Robert F. Kennedy, Richard Nixon, Eisenhower, Martin Luther King et des magazines d’archives…

La maison Gérard Darel, célèbre pour avoir réédité le collier en perles noires, porté par Jackie Kennedy lors de sa rencontre à Paris avec le Général de Gaulle en 1961,

soutient activement l’exposition. Au-delà d’un portrait de femme, « Elle s’appelait Jackie » offrira une immersion dans la plus grande dynastie américaine. 

Jackie décédera en 1994 à l’âge de 64 ans. Elle est inhumée au cimetière d’Arlington, rejoignant ainsi John Fitzgerald Kennedy.

Le prince Albert II de Monaco, au hasard de l’exposition, rencontre le visage gracile de sa mère, Grace Kelly, devenue la princesse Grace de Monaco, qui apparaît de nombreuses fois, aussi importante et émouvante. 

 

 

Galerie Ferrero – 6, rue du Congrès, Nice
Tel. 04 93 88 34 44
Ouverture de l’exposition du lundi au jeudi de 10h30 à 19h
Du vendredi au dimanche de 10h30 à 19H30
Entrée : 10 €


Translate »
error: Contenu Protégé !!!