écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 10 octobre 2012 0 Commentaire

Les pratiques de santé en France évoluent. A Nice, pour favoriser la vie jusqu’au bout « le projet Harmonie » introduit des techniques artistiques dans la prise en charge de la douleur des patients et de leurs proches.

Dans la nouvelle unité de soins palliatifs du CHU, seule du département des Alpes-Maritimes, la capacité d’accueil a doublé passant de 6 à 12 lits d’hospitalisation complète dans des locaux plus spacieux et mieux adaptés.

La politique culturelle du CHU pilotée par la Direction de la Communication et des Actions Culturelles s’est appliquée à intégrer l’Art dès la phase des travaux de rénovation.

Dès l’ouverture du service en janvier 2012, des pauses d’expressions artistiques au chevet des patients et familles se déroulent 2 après-midi par semaine. L’artiste plasticienne Patricia Gaultier, intervient avec des matériaux appropriés (peinture, dessin, modelage et musique). Une exposition des créations des patients est régulièrement renouvelée sur les cimaises des couloirs du service et des autres lieux hospitaliers d’accueil pour laisser une trace de vie.

Ces expositions-témoignages participent à la décoration des unités de soin.

Une photothèque d’après une sélection de photos d’artistes. Les photographes de l’association “Photon” ont mis la “Nature “ dans leurs clichés. Les patients choisissent la photo qui sera située face à leur lit et ainsi personnalisent la décoration de leur chambre à partir de 20 regards sur les beautés de la nature sélectionnés par les personnels de l’unité.

Enfin, les patients en fin de vie ne pouvant pas toujours utiliser les mots, un autre mode de communication leur est proposé : l’Harmonie artistique.


Translate »
error: Contenu Protégé !!!