UEFA EURO 2016 – MARSEILLE VILLE HÔTE : Sorties Média Presse
écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 11 juin 2016 0 Commentaire

Pour l’Euro 2016, Marseille se mobilise pour que la fête soit belle… La Fan zone prend ainsi ses quartiers sur les plages du Prado, seule en France d’une capacité de 80 000 personnes à se situer dans un tel lieu ! Deux écrans de 160 m² et 112 m² permettront la retransmission des 45 matches sur les 51 que compte la compétition. Elle consiste en un point de rassemblement incontournable pour tous les supporters de l’Euro, à moins de 20 minutes du stade Vélodorme, comme pour tous ceux qui veulent partager des moments de fête et de convivialité à cette occasion.

Marseille est une terre de football et vit une relation particulière avec le football, unique en France.
Marseille est le berceau d’une « culture foot » originale et remarquée, ancrée dans la tradition et centrée autour de l’Olympique de Marseille.
Le nouveau stade Vélédrome, lieu de toutes les passions, théâtre des plus belles victoires de l’Olympique de Marseille, mais aussi de grandes heures de la Coupe du monde de football 98 et de la Coupe du monde de rugby en 2007, accueille six rencontres, dont un quart et une demi-finale.

Les 7 matchs programmés :

 11 juin – 21h : Angleterre  – Russie

15 juin – 21h : France – Albanie 

18 juin – 18h : Islande – Hongrie 

21 juin – 18h : Ukraine – Pologne 

30 juin – 21h : 1/4 de finale 

07 juillet – 21h : 1/2 finale

Reconnue pour son savoir-faire dans l’organisation d’événements de portée internationale, Marseille est la seconde ville hôte de France.

Elle accueillera près de 360 000 spectateurs au stade Vélodrome et environ 680 000 visiteurs dans la Fan zone du Prado. Ce qui représentera près de 120 millions d’euros de retombées économiques pour la ville et 181 millions d’euros pour le territoire.

Le football est le sport qui génère le plus de retombées, principalement au niveau des prestations liées à l’hospitalité, à la restauration et à l’hébergement.

Pour la cité phocéenne, l’UEFA EURO 2016™ a investi 12 millions d’euros de dépenses d’organisation de la compétition et recruté 771 personnes. Selon un rapport du centre de droit et d’économie du sport (CDES), les dépenses d’organisation effectuées par l’UEFA, les dépenses des équipes participantes et des supporters dans les stades et les Fan zones constitueraient un impact sur l’économie nationale de plus de 1,26 milliard d’euros.

Pour la construction et la rénovation des stades, 20 000 emplois ont été créés dont 5 000 sont durables (étude du Centre de droit et de l’économie du sport de Limoges).


Translate »
error: Contenu Protégé !!!