Derniers articles

LES JUMEAUX DE LA PRINCIPAUTÉ LANCENT LES ILLUMINATIONS DU VILLAGE DE NOËL

C’est dans la magnifique baie du Port Hercule illuminée que l’on peut découvrir le Village de Noël de Monaco. C’est en présence de S.A.S la Princesse Charlène, accompagnée de Ses Enfants, le Prince Héréditaire Jacques et la Princesse Gabriella, de Charlotte Casiraghi, de Mélanie-Antoinette de Massy, ainsi que de nombreux représentants des plus hautes instances de la Principauté, que le Village de Noël a été inauguré par le Maire Monsieur Marsan, et les membres du Conseil Communal ce vendredi 2 décembre 2022, sur le thème « Noël au Spitzberg » et mise en lumière par la Ville de la Principauté de Monaco.

C’est donc en Norvège sur l’archipel du Spitzberg, où l’on rend hommage au Prince Albert 1er, figure emblématique connue pour son humanisme, sa curiosité scientifique et la réalisation d’une cartographie très précise de cette île norvégienne, appartenant à un archipel de l’Océan glacial arctique, que la Mairie de Monaco invite petits et grands à voyager jusqu’au 02 janvier 2023 sur le Quai Albert 1er…

Après les mots du maire Georges Marsan, la famille a parcouru le marché jusqu’au grand sapin où la princesse Gabriella et le prince héréditaire Jacques ont lancé les illuminations.  Un décor féerique et inédit attend les visiteurs avec plusieurs scénographies inspirées par les différents périples du « Prince Navigateur », formant ainsi une promenade à la fois ludique et instructive pour petits et grands.

Par le biais de scènes animées, certaines espèces animales de l’Arctique sont mises en lumière : le morse, la licorne des mers, l’ours polaire et le pingouin.

Juliette Espinasse

Cette année encore, la Mairie de Monaco convie au voyage. Stands alimentaires, chalets de vente et manèges sont également au rendez-vous ainsi que la grande roue !

Du 2 décembre 2022 au 2 janvier 2023

Marché de Noël
17 chalets de vente d’objets de décoration, gadgets, bijoux… Ces chalets côtoient 20 stands gourmands qui proposent de nombreuses spécialités à déguster en famille ou entre amis. Côté animations : Manège sapin, Carrousel, Pêche aux canards, Grande Roue,  Toboggan luge, une piste de rollers remplace cette année la patinoire de glace.

Le public retrouvera par ailleurs des concerts tous les vendredis soir et des ateliers le week-end, ainsi que des déambulations programmées durant toutes les vacances de Noël.

Fidèle à son engagement en faveur de l’environnement, la Mairie de Monaco précise que les 800 sapins intégrés au Village de Noël seront collectés début janvier pour être transformés en compost. Les éco-verres personnalisés font leur retour et de nouveaux éco-cendriers sont installés pour permettre le recyclage des mégots.

La quasi-totalité des décors lumineux en Principauté a été fabriquée à partir de structures 100% biodégradables issues de la canne à sucre, aluminium recyclé et recyclable garanti sans OGM.

Et pour le plaisir de tous, l’application interactive Monaco Magic Colors permettant de devenir le « maître des lumières » en changeant leurs couleurs, est à nouveau accessible au public au niveau du sapin du Village de Noël et de celui de la Place d’Armes.

Un début de soirée chaleureux et synonyme du lancement des fêtes de fin d’année !

LE SKÅL INTERNATIONAL CÔTE D’AZUR FAIT SA SOIRÉE A L’HÔTEL AMOUR A NICE

Le Skål International Côte d’Azur a fait sa soirée à l’Hôtel Amour à Nice (06) Alpes-Maritimes, où pas moins de 100 personnes étaient à nouveau réunies, un hôtel presque banal, mais une fois la porte franchie, on y découvre un escalier qui descend sur un bar

et un patio central. Accueilli par Christine Loison, Directrice, et Emmanuel Delavanne, propriétaire, réunis dans ce véritable havre de paix, en plein centre de Nice, quartier des Orangers.

Durant le Congrès International du Skål qui s’est déroulé à Opatija en Croatie, le club de la Côte d’Azur a été récompensé par 5 Awards, un Award de félicitations pour avoir reçu la présidente mondiale Burcin Turkkan sur la Côte d’Azur en octobre dernier, où Nicolle Martin a été nommée Ambassadrice du Skal International.

Le prochain congrès international se déroulera du 6 au 10 octobre 2023 à Québec. Avec fierté et bonheur Nicolle a annoncé que le club de la Côte d’Azur est le 1er club mondial avec 226 adhérents ayant dépassé New Delhi.

Elle remerciait tous ses membres pour ce magnifique résultat qui est l‘œuvre d’un club qui est composé de professionnels du Tourisme actifs et dynamiques, qui font des « Affaires entre Amis ».

Le prochain rendez vous, soirée de gala de fin d’année au Cabaret Victoria Palace (Contes) sera le 13 décembre 2022.

Puis la présidente Nicolle Martin a procédé à 6 nouvelles intronisations :

Nicolle Martin, Marie Tesson Exclusive France Tour, marraine Nicolle Martin

Nicolle Martin, Emilie Vallet société Ekov, marraine Elise Bragard Table et Cuisine

Nicolle Martin, Jean-François Lagoanere, marraine Christine Loison société Eucléa

Nicolle Martin, Emilie Petit société Alegria, marraine Nicolle Martin

Nicolle Martin, Sandra Ottaviani Inspiring Côte d’Azur, marraine Marie Tesson Exclusive France Tour

Nicolle Martin, Emmanuel Delavanne propriétaire hôtel Amour, marraine Christine Loison Euclea Conseil

Et pour la quatrième année, le Skål Côte d’Azur remporte le Platinium Awards, la plus importante récompense !C’est le Skål ! Sa devise « Faire des affaires entre Amis »

Une tombola était organisée par Champagne Comte de Cheurlin, sponsor du Skål, animée par Christine Giraudeau, en récompense, une bouteille de champagne Cuvée Rosé célébrité extra brute, remise à Monica.

Nicolle Martin – Christine Giraudeau – Monica

Ambiance duo de musique, mélange de pop, jazz et soul, par Nicoline & Thibault.

Et pour finir, le toast de l’amitié, Santé, Bonheur, et longue vie !

 

LE CHEF *** MAURO COLAGRECO NOMMÉ AMBASSADEUR DE BONNE VOLONTÉ A L’UNESCO

0
Audrey Azoulay, Directrice-Générale de l’UNESCO, a décidé de nommer le chef argentin triplement étoilé *** Mauro Colagreco, chef propriétaire du restaurant Mirazur à Menton (06) Alpes-Maritimes, élu meilleur restaurant du monde en 2019, The World’s 50 Best restaurants, vice-président des Grandes Tables du monde, ce 25 novembre 2022 au siège de l‘Unesco, 7 place de Fontenoy, 75007, en tant qu’Ambassadeur de bonne volonté en faveur de la biodiversité.
Siége de l’Unesco – © Cris Lac

C’est la première fois dans l’histoire de l’Unesco qu’un chef se voit confier cette mission.

Marcela Losardo, Audrey Azoulay et le chef Mauro Colagreco © Cris Lac

Il représentera désormais l’institution sur les questions de la biodiversité et de l’écologie. Il devra « mobiliser l’intérêt et le soutien du public pour les objectifs et les principes de l’Unesco ».

© Cris Lac

Depuis 1988, l’Unesco a déjà désigné 98 ambassadeurs de bonne volonté. Il s’agit d’un statut non rémunéré de deux ans renouvelables. Il est donné à une personne « qui représente et vit au quotidien les valeurs de l’Unesco », précise-t-on au sein de l’organisation. Mauro Colagreco  » va porter un message, en l’occurrence sur la biodiversité et l’écologie. »

© Cris Lac

Il sera donc le 99e ambassadeur de l’instance internationale. Une nomination qui intervient dans le cadre de l’ Université de la Terre organisée ces vendredi et samedi à Paris.

© Cris Lac

Il représentera désormais l’institution sur les questions de la biodiversité et de l’écologie. Il devra « mobiliser l’intérêt et le soutien du public pour les objectifs et les principes de l’Unesco ».

« Je suis très content, très honoré !” réagit Mauro Colagreco

Audrey Azoulay, Directrice générale l’Unesco : « En tant qu’Ambassadeur de bonne volonté, le chef Mauro Colagreco aura pour rôle de promouvoir les actions de l’Organisation en faveur de la biodiversité. Dans le cadre de son mandat pour les sciences, l’Unesco a notamment créé en 1971 le programme ‘L’homme et la biosphère’ qui vise à retrouver un équilibre entre les êtres humains et leur environnement. Il existe aujourd’hui 738 réserves de biosphère de l’Unesco à travers le monde, qui représentent plus d’1,3 millions de km² d’aires protégées.« 

© Cris Lac

Une distinction de plus pour le Chef de 46 ans qui avait vu le Mirazur être désigné comme meilleur restaurant du monde en 2019.

AUTHENTIC GALLERY A OUVERT SES PORTES AU PORT DE NICE

Accueilli par Guy et Nadia, dans le quartier typique et animé du Port de Nice (06) Alpes-Maritimes, entre la célèbre place Garibaldi et la colline du château, un lieu unique où plusieurs espaces dédiés à l’exposition, ​se trouve Authentic Nice Gallery qui faisait son inauguration officielle.

Une soirée festive et conviviale qui a rassemblé plus de 300 personnes. La galerie présente une large collection d’œuvres issues de l’Art Moderne et Contemporain, mettant en avant des artistes consacrés du XXème et XXIème siècle, ainsi que de nouveaux talents de la région, d’originalité et de sensibilité.

Très attendue pour l’équipe de la Galerie, avec la présence d’Eric Ciotti, Député

Robert Roux, adjoint à la Culture de la Ville de Nice, nombreuses personnalités et invités, artistes représentés par la Galerie et leurs proches.

Une superbe galerie dans laquelle on a le plaisir de retrouver un grand nombre d’artistes de « l’École de Nice »… avec des œuvres originales de qualité.
La galerie présente des œuvres abstraites remarquables de Jean Miotte, Albert Bitran et Geneviève Asse. Une association surprenante d’artistes de la Figuration Libre avec Robert Combas et Jo Guichou.
issues de l’Art Moderne et Contemporain, et met en avant des artistes consacrés du XXème et XXIème siècle et des nouveaux talents de la région, et d’ailleurs avec comme point commun le talent, l’originalité et la sensibilité.
Authentique sous sol en terre cuite où était à l’époque entreposé l’huile d’olive, de merveilleuses œuvres ont pris place…
Cliquez sur la fléche
Authentic Nice Gallery
36 rue Catherine Ségurane
06300 Nice, France
 

FÊTE NATIONALE MONÉGASQUE 2022

Soleil, ciel bleu : la Fête Nationale de Monaco a eu lieu samedi 19 novembre 2022 à Monaco, en présence d’Albert II, de la princesse Charlène, et de l’ensemble de la famille princière. Le « jour du souverain » est traditionnellement fixé le jour du saint patron du prince régnant. Rainier III a dérogé à cette tradition en choisissant le jour de son intronisation, le 19 novembre, qui est également le jour de la célébration du bienheureux Rainier d’Arezzo. En mémoire de Son père, le prince Albert II.

Fête Nationale 2022 – Amateurs de spectacles son et lumière, c’est le show à ne pas manquer ce week-end à Monaco. Pendant 12 minutes comme l’an passé, 200 drones équipés de lumières ont été programmés pour offrir un spectacle inédit.. Entièrement dédié à Albert Ier, le spectacle reviendra sur les explorations du Prince en Antarctique et sur les différentes facettes du Souverain : l’homme visionnaire, de science et de paix.

©Photpqr/Nice Matin/Cyril Dodergny  – Spectacle de drone au dessus du Palais Princier a la veille de la fête nationale. –

Dans le cadre des préparatifs de la Fête Nationale, les équipes du Services Techniques Communaux étaient à pied d’œuvre depuis le 2 novembre, afin que soient installés drapeaux, pavillons et oriflammes qui, comme chaque année, parent la Principauté de rouge et de blanc à l’approche du 19 novembre.

Cette année encore, la Mairie de Monaco a eu à cœur que les couleurs monégasques s’étendent à tous les quartiers de la Principauté. Parmi les nouveaux lieux décorés, la darse nord au niveau de la Collection des Automobiles de S.A.S le Prince de Monaco. Au total, les Services Techniques Communaux déploieront cette année 650 oriflammes (40 de plus qu’en 2021), 700 drapeaux (soit 20 supplémentaires par rapport à 2021) et 90 pavillons (+28) à travers la ville. L’ensemble de ces décorations resteront en place jusqu’au 5 décembre 2022.

LES ENFANTS DE FRANKIE A MONACO

Le « Nez Rouge » de Frankie le clown, mascotte de l’association, a vu le jour en 2005 pour soutenir les enfants hospitalisés, accueillis en instituts médico éducatifs, placés en orphelinat, suivis par mesure de protection judiciaire à Monaco et notre région.
Chaque année, le 6 Décembre jour de la Saint Nicolas et Saint Patron des enfants, les citoyens affichent leur ‘Nez Rouge’ en soutien à ces enfants en difficulté.

Le Nez, à l’origine, était sous la forme d’une balle en mousse et s’est diversifié tout au long des années par sa couleur et ses smiley, avec la collaboration de ‘’Smiley World Limited’’ et le soutien précieux de ‘’EFG Private Banking’’, leur partenaire officiel.

Pour la 18ème édition qui a lieu le Mardi 6 Décembre prochain, sous le Haut
Patronage de S.A.S le Prince Albert II, le Nez Rouge se transforme ! Notre balle en mousse se modifie par la création d’un « Shopping Bag/Sac de courses réutilisable » et conserve la forme du Nez Rouge quand il est fermé. Il est accessible au tarif de 2,50 €.
En effet, notre association, soucieuse de la sauvegarde de l’environnement adapte son ‘Nez Rouge’ au monde qui l’entoure afin qu’il puisse, en plus du soutien qu’il apporte aux enfants en difficulté, devenir un article plus écologique et utile pour les citoyens.
Cet automne, chaque citoyen est invité à acheter son sac réutilisable.

IMPERIA EN ITALIE – CAPITALE DE L’HUILE D’OLIVE

La Chambre de Commerce Italienne de Nice (06) Alpes-Maritimes, a organisé une journée pour la presse française, à la découverte des méthodes de production d’huile d’olive à Imperia, région italienne située à la frontière franco-italienne, juste à l’Est de Menton.

Il s’agit de la province de villes connues telles que San Remo ou Vintimille. Cette province est riche en surprises et en découvertes, magnifique ville côtière.

La Ligurie est célèbre pour son huile d’olive saine et particulièrement bonne. Elle est considérée comme la meilleure dans le monde entier par les connaisseurs. La ville a été formée par le regroupement de Porto Maurizio, Oneglio et quelques villages environnants en 1923 sur le décret de Mussolini.

Cette géographie unique de montagnes et de mer produit un climat et un paysage que l’on attendrait beaucoup plus au sud de l’Italie. Les palmiers, les agrumes et les oliviers partagent l’espace de culture en terrasse, avec la célèbre industrie florale de la Ligurie et des espèces plus communes du nord comme les châtaigniers.

Mairie d’Imperia

Rencontre à l’Hôtel de ville d’Imperia avec Monsieur le Maire, Claudio Scajola, et nous explique que sa ville a été formée en 1923, l’union de deux villes qui avaient eu une histoire assez différente, séparées par le fleuve Impero (d’où le nom) : Oneille (Oneglia en italien), une ville du Moyen Âge, qui a appartenu aux Doria, puis aux États de Savoie à compter de 1576, dont le parler ligure est mâtiné de piémontais.

Claudio Scajola – Maire d’Imperia

Port-Maurice (Porto Maurizio en italien), une ville fondée par l’empereur byzantin Maurice et dont le sort a été étroitement lié à Gênes. C’est le rattachement du comté de Nice à la France qui a fait de cette dernière ville, un chef-lieu de province.

Le texte du décret est maintenant reproduit dans une grande fresque dans la salle du conseil de la Mairie. Au Moyen Âge, Gênes régnait sur l’ensemble de la Ligurie et était une puissante république maritime, à bien des égards plus puissante que ses rivaux de Pise et de Venise. C’est lors de ces guerres avec Venise que Marco Polo fut capturé et qu’il rédigea ses aventures dans une prison génoise.

Gênes a fini par vaciller et perdre la plupart de ses pouvoirs, mais pas avant une brève renaissance sous le règne de l’amiral Andrea Doria. La Ligurie est ensuite annexée par Napoléon et donnée à la Maison de Savoie après sa défaite finale. Cette perte d’indépendance a poussé des patriotes ligures comme Mazzini et Garibaldi (le premier étant génois, le second originaire de la ville savoyarde de Nice) à contribuer au lancement du Risorgimento italien, leur objectif final étant la création de la nation italienne moderne.

En introduisant à Imperia la culture de l’olivier au 12e siècle, c’est une tradition fondamentale qui prend place. Les oliveraies y sont très nombreuses et encore aujourd’hui, la ville est très influencée et économiquement dépendante de la récolte d’olives.

La ville est célèbre pour sa production d’huile d’olive vierge-extra exportée dans le monde entier. La matière première de cet «or vert» est l’olive «taggiasca» introduite par les frères bénédictins. Elle se caractérise par sa petite taille et son goût doux et délicat, ce qui l’a rendu célèbre au niveau international.

Accompagné par l’adjoint au Tourisme Gianmarco Oneglio, et le responsable du bureau marketing de la Ville a pu retracer toutes les phases de la production de l’un des trésors les plus identifiables d’Imperia : Visite d’un moulin à huile, chez Vincenzo où les coutumes paysannes ont cédé la place à l’industrialisation moderne, passant du transport des olives pour un pressage ultérieur, à des conteneurs ventilés, où les olives, étalées en couches minces, conservent leur parfum.

Les fûts en bois et les dames-jeannes rembourrées ont cédé la place à d’élégants récipients, conçus pour une conservation optimale de l’huile d’olive vierge extra.

Les olives sont tout d’abord effeuillées par un gros aspirateur, puis soigneusement lavées à l’eau claire. Elles poursuivent leur chemin dans un broyeur à marteaux mécanique, puis sont malaxées dans un pétrin en inox fermé.

Un équipement performant permet la transformation de l’olive en huile le jour même de la récolte ! La pâte d’olive ainsi mûrie entre ensuite dans une centrifugeuse mécanique où l’huile d’olive est séparée des grignons d’olive.

5 kg d’olives représentent environ 1L d’huile. L’huile d’olive est dite extra vierge lorsqu’elle est issue d’une première pression à froid. C’est à dire qu’elle extrait par des procédés mécaniques uniquement, sans recours à des produits chimiques ni à la chaleur. La température ne doit pas excéder 50°C de façon à conserver toute la qualité et tous les bienfaits naturels de l’huile d’olive. Industriellement, l’huile est chauffée jusqu’à 100°C.

Dernier critère d’une huile d’olive extra vierge : les olives doivent être pressées dans les 24 heures suivant la cueillette. Cela permet d’éviter l’oxydation qui affecterait le goût. Avec ce pressage à chaud, le rendement des fruits frôle les 100%… au détriment des apports nutritionnels qui disparaissent sous l’effet d’une trop forte chaleur.

Il est donc important pour une huile de qualité de porter la mention : Huiles pressées à froid ou Extraction à froid.

Les réservoirs en acier inoxydable et les machines d’embouteillage modernes ont amélioré les temps de conservation et d’emballage.

Puis la visite s’est poursuivie chez un producteur d’olives avec dégustation d’huile d’olive

Et pour finir, dans le merveilleux cadre du Vieux-Port d’Oneglia, le grand événement gastronomique, la fête de l’olive, avec plus de 200 exposants d’huile d’olive extra vierge.

LE FAIRMONT EN PRINCIPAUTÉ DE MONACO INAUGURE SA NOUVELLE SALLE GRAND EVENTS

C’est ce 8 novembre 2022, Pierre-Louis Renou, Directeur général Régional, Vice Président du Fairmont Hôtel et son équipe à Monaco, un Resort de luxe situé au cœur de la Principauté de Monaco, un des plus grands hôtels de luxe d’Europe *****, ont convié plus de cinq cents invités journalistes et professionnels du Tourisme, pour l’inauguration de Grand Events Fairmont

Michel Renou
Pierre Louis Renou

Monte Carlo, traiteur officiel du mariage princier Albert II de Monaco et de la princesse Charlène de Monaco en 2011, situé au niveau du hall de l’hôtel, avec une hauteur de six mètres sous plafond, où l’espace offre de larges possibilités dans ce nouveau Grand Salon événementielle de 1.465 m2, en lieu et place du Sun Casino, une soirée grandiose… afin d’accueillir, congrès, expositions, rencontres …

« Grâce à cette nouvelle salle, cela fait du Fairmont l’hôtel le plus grand espace de salons de la région », souligne Pierre-Louis Renou. L’élégance, le prestige et la gastronomie étaient au rendez-vous avec Laurent Smeulders, Chef des cuisines. Pour Charlotte Bohler, Directrice de Grand Events Fairmont Monte-Carlo, « l’objectif est de relancer l’événementiel et de donner une nouvelle image du Fairmont ».

Cliquez sur la fléche

Fairmont Monte Carlo – 12 Avenue des Spélugues, Monte Carlo, 98000, MC

 

 

LE MUSÉE MATISSE COPRODUIT UNE EXPOSITION EXCEPTIONNELLE AU PHILADELPHIA MUSÉUM ART

Installé depuis 1963 sur les hauteurs de Nice (06) Alpes-Maritimes, le musée Matisse se situe dans un lieu chargé d’Histoire, au milieu de plusieurs vestiges archéologiques antiques.

Le musée Matisse à Nice, le Philadelphia Museum of Art à Philadelphie, et les musées d’Orsay et de l’Orangerie à Paris, se sont associés pour organiser une exposition consacrée à l’œuvre de Matisse, produite pendant la décennie des années 30 incluant la contribution de l’artiste à la revue Cahiers d’Art. Ce projet ambitieux, facteur d’attractivité important, marquera le soixantième anniversaire du musée.

© Succession H. Matisse pour les œuvres de l’artiste Photo © Musée Matisse Nice – L.S.

En 1930, Matisse quitte la France pour un voyage aux États-Unis puis puis Tahiti, marquant ainsi volontairement un tournant voire une rupture dans son œuvre. La réalisation du grand mural de La Danse pour la Fondation Barnes inaugure chez le peintre une réflexion renouvelée sur le décor, la synthèse et la monumentalité. Pendant cette décennie, Matisse va reposer les fondements de son art, reformuler, radicaliser ses processus formels de création et parvenir à réinscrire son œuvre au cœur même des grands courants d’idées qui portent l’actualité artistique.

Dans sa version française, l’exposition « Matisse Cahiers d’art. Le tournant des années 1930 » revient sur cette décennie décisive en ce qu’elle va déterminer les années qui vont suivre et replacer Matisse sur l’échiquier de l’art international durant la période de l’entre-deux-guerres. Ce repositionnement s’effectue de manière emblématique par le truchement de la revue Cahiers d’art, de Christian Zervos, porte-voix du modernisme. C’est à travers le prisme des Cahiers d’art que sera explorée l’œuvre de Matisse pendant les années 1930, selon un parcours dicté par les thématiques développées par la revue, notamment le rapport de Matisse avec l’avant-garde internationale de Picasso à Mondrian, Miró et Kandinsky, son dialogue avec le surréalisme, et l’importance du modèle des arts extra-occidentaux et archaïques.

The Conversation, 1938, by Henri Matisse (San Francisco Museum of Modern Art: Bequest of Mr. James D. Zellerbach, 93.149) © 2022 Succession H. Matisse/Artists Rights Society (ARS), New York

D’une ampleur inédite, cette exposition rassemble des prêts exceptionnels, jamais montrés à Nice, venant de collections publiques et privées du monde entier.

L’exposition actuellement présentée à Philadelphie, sera ensuite montrée à Paris et à Nice, au musée Matisse, du 23 juin 2023 au 24 septembre 2023.

Elle sera associée à une programmation cinéma et jazz, autour des années 30, ainsi qu’à des parcours patrimoniaux dans Nice liés à cette période.

Pour Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, cette coproduction internationale inédite témoigne d’une politique muséale dynamique et de qualité qu’il souhaite développer et soutenir :

« En coproduisant des expositions avec de grandes institutions muséales, le musée Matisse contribue à développer l’attractivité de la ville de Nice et s’inscrit pleinement dans la stratégie de tourisme culturel que je souhaite mettre place. Ces partenariats permettent au musée Matisse de rayonner sur la scène artistique internationale et de mettre en place des politiques de coopérations à long terme avec des institutions majeures ».

Pour Claudine Grammont, Directrice du Musée Matisse, cette opération s’inscrit dans une dynamique qu’elle a lancée à plusieurs échelles afin de valoriser la collection et les savoir-faire du musée sur la scène internationale. « En 2020, une coproduction avec le Kunsthaus de Zurich a permis de présenter en Suisse et à Nice l’exposition « Matisse Métamorphoses », en 2024, le musée Matisse s’associe à la Fondation Miró de Barcelone tandis qu’une partie de sa collection sera exposée à Tokyo. Cette programmation culturelle ambitieuse autour d’expositions qui s’attachent à révéler Matisse sous des angles divers et inédits, en lien avec l’histoire de l’art du XXe siècle, est aujourd’hui plébiscitée par le public qui fréquente en nombre le musée Matisse.

Véritable acteur de ce projet, le musée Matisse et son équipe travaillent depuis plus de cinq ans à la réalisation de cette exposition. Il a contribué, aux côtés de ses collègues de Philadelphie et d’Orsay à la conception du projet, au sein d’une équipe internationale, à la réalisation de son catalogue et a assuré une opération logistique importante liée à l’installation des œuvres de sa collection aux Etats-Unis.

Commissariat de l’exposition :

Claudine Grammont, Directrice du Musée Matisse, Cécile Debray, présidente du Musée national Picasso-Paris, Matthew Affron, The Muriel and Philip Berman Curator of Modern Art au Philadelphia Museum of Art.

« L’optimisme de Matisse, c’est le cadeau qu’il fait à notre monde malade,
l’exemple à ceux-là donné qui se complaisent dans le tourment. » Louis Aragon

UN ASTRONAUTE DE LA NASA ÉTAIT A MONACO POUR SENSIBILISER LA PAIX

Le Colonel Ron Garan s’est rendu en Principauté à l’occasion de l’initiation du monégasque Zsolt Szemerszky, pour rencontrer et saluer la future génération. Les étudiants locaux ont apprécié une présentation passionnante et perspicace sur l’espace et ont eu la chance de poser à l’ancien astronaute de la NASA leurs questions les plus intrigantes.

Un astronaute de renom ayant effectué une mission de 6 mois, soit 178 jours, à bord de la station spatiale internationale en 2011. La conférence, animée par la crainte et l’émerveillement, a été suivie d’un spectaculaire dîner VIP ** étoiles, préparé par le célèbre chef, Marcel Ravin réunissant des dignitaires monégasques, des mondains et des particuliers UHNW, avec une valeur nette combinée de 27 milliards d’euros.

Cliquez sur l’image

Parmi les invités de marque, on pouvait retrouver Cécile et Antoine de Massy, ​​Bernard d’Alessandri, Alexey Antropov, Safia El Malqui, David Yakobashvili, Marina Melia, Vitaly Malkin, Victoria Silvstedt, Victoria Bonya, Regis Bergonzia parmi d’autres invités influents.

Zsolt Szemerszky, David Yakobashvili, Victoria Logvinsky, Vitaly Malkin

Pendant la journée, Ron Garan a tenu une conférence publique inspirant les invités avec des histoires étonnantes de vols spatiaux et de sorties dans l’espace de son voyage au-delà des limites de l’espace, ainsi que l’évolution de sa perspective sur l’humanité.

Alexey Antropov, le colonel Ron Garan et le fondateur d’ELEVATE Zsolt Szemerszky

Le message principal de la conférence était que nous pouvons faire plus ensemble dans la paix et l’unité. La philosophie de Ron Garan est de dézoomer vers une plus grande perspective où nous pouvons voir une planète comme un vaisseau spatial sans frontières, appelé planète Terre.

Alexey Antropov, Olga Barrale, Colonel Ron Garan, Guillaume Rose / ELEVATE Monte-Carlo

Cela peut favoriser des environnements collaboratifs où les coéquipiers peuvent réaliser leur véritable potentiel.

Le message de l’astronaute était en harmonie avec les pensées du philosophe chilien, Dario Salas Sommer, connu surtout pour son exploration des aspects moraux de la vie humaine et du développement personnel. Une lettre privée du philosophe chilien, fondateur de la Fondation latino-américaine Simon Bolivar était à la disposition des organisateurs grâce à un élève résident monégasque du défunt philosophe.

Les étudiants monégasques participent à ELEVATE Monte-Carlo / ELEVATE Monte-Carlo

Dans cette lettre, écrite un an avant sa mort, Dario Salas Sommer a déclaré : « Les êtres
humains et les nations ont un besoin urgent de parvenir à une entente en communiquant
entre eux de manière authentique et harmonieuse. Sinon, leurs actions se retournent contre eux et comme une espèce et en tant qu’humanité, nous sommes inexorablement voués à disparaître. »

Cet événement a été fièrement soutenu par la Fondation Antropov, l’Institut Omère
Longévité, et le Groupe Lanteri Partners, organisé par Zsolt Szemerszky et Olga Barrale.

En tant que membre d’un groupe restreint d’individus qui ont eu la chance de voir le monde depuis l’espace, Ron Garan défend son message de « perspective orbitale » pour améliorer la vie sur terre. Ron est célébré non seulement pour ses recherches dans l’espace, mais aussi pour sa contribution humanitaire à la vie sur terre.Il a passé 178 jours dans l’espace et a parcouru plus de 71 millions de kilomètres au cours de 2 842 orbites autour de notre planète. Il a volé à la fois sur la navette spatiale américaine et sur le vaisseau spatial russe Soyouz, où il a effectué quatre sorties dans l’espace. Il a également passé dix-huit jours au fond de l’océan lors d’une mission de recherche tenue dans le seul laboratoire de recherche sous-marin au monde, Aquarius.