RITOSSA LA PLUS GRANDE FAMILLE MONDIALE DU PATRIMOINE RÉUNIE EN PRINCIPAUTÉ

Sous le Haut Patronage de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco, le 15e Sommet mondial sur l’investissement des Family Offices de Sir Anthony Ritossa, s’est déroulé au Fairmont Monte Carlo Hôtel ***** du 30 juin au 2 juillet 2021.
Vanessa Eriksson – Markus Lehner – Sir Anthony Ritossa – H.R.H. Prince Michel de Yougoslavie

Un accueil chaleureux pour le 15ème Global Family Office Investment Summit de Sir AnthonyRitossa à Monaco. Cet événement de deux jours organisé par Sir Anthony Ritossa, où les investisseurs les plus puissants et les plus influents de grande fortune, représentant les membres des Family Offices d’élite, se sont réunis en personne en toute sécurité à Monaco.

Une belle occasion de rencontrer et partager avec les conseillers en patrimoine de haut niveau, cheikhs, familles royales, entrepreneurs, conglomérats, fonds souverains du monde entier, et les femmes les plus puissantes du monde.

L’événement a attiré près de 400 bureaux familiaux, avec plus de 30 pays représentant pas moins de 4 500 milliards de dollars de richesse.

«  Ces derniers mois ont été difficiles pour nous tous, mais ils nous ont permis de réfléchir à des stratégies concrètes, pour faire du monde un endroit meilleur pour tous », a déclaré Sir   Anthony Ritossa« .

Le Président du Sommet, Markus Lehner, Directeur du  Family Office,  Monaco, Fondateur de  Lehner investissements, Son Altesse Royale H.R.H. le Prince Michel de Yougoslavie, Petit-fils du roi Umberto d’Italie et du prince Paul de Yougoslavie.

En plus des participants au Family Office, le sommet a également accueilli des opportunités d’investissement sélectionnées dans les domaines de la blockchain, de la santé, de l’immobilier hôtelier, des technologies financières, des énergies renouvelables, de l’investissement à impact et de la philanthropie.

Après la pandémie, il est clair que la confiance, l’engagement, le respect, la transformation et la responsabilité font partie des thèmes prioritaires des familles.

« Votre formidable sommet s’est avéré être l’une des meilleures conférences auxquelles j’ai assisté. Ce n’est que grâce à vos efforts à votre gestion remarquables que cet événement a été si réussi, stimulant et bénéfique pour tous les participants », a déclaré Hadi Al Alawi, président-directeur général d‘Al Hayat Group, du Royaume de Bahreïn.

Hadi Al Alawi

Monaco a bien survécu à la pandémie grâce au solide leadership de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco. Il s’agit d’un marché financier international florissant de 140 milliards de dollars avec une forte dynamique de crédit, de nouvelles réglementations en matière de résidence et une plate-forme efficace pour la planification successorale. Beaucoup considèrent Monaco comme un Wall Street émergent en Europe. 

Remise de prix

Itinérant, il se tient par ailleurs à Dubaï, Riyad et Miami. A sa tête, Sir Anthony Ritossa, Président du Ritossa Family Office, dont le siège est à Dubaï, mais avec des racines profondes en Europe et au Moyen-Orient. Sir Anthony est ce qu’on appelle aujourd’hui un « influenceur de Family Office », un investisseur dans le capital-investissement.

De gauche à droite : Mohamed Al Ali, PDG et conseiller, Sheikh Ahmed Al Maktoum International Investments Enterprise, EAU ; Markus Lehner, président du 15e Global Family Office Investment Summit, directeur de l’organisation Markus Lehner, fondateur de Lehner Investments, Monaco ; Sir Anthony Ritossa, président du Ritossa Family Office et hôte des Ritossa Global Family Office Investment Summits, EAU ; et Distingué Grand Ambassadeur pour le 15e Sommet mondial des Family Offices : SAR le Prince Michel de Yougoslavie, Petit-fils du Roi Umberto d’Italie et du Prince Paul de Yougoslavie, Monaco

 

 

 

 

FESTIVAL D’ART PYROTECHNIQUE – LE DERNIER FEU D’ARTIFICE D’ÉTÉ A CANNES

Le 30 octobre dernier disparaissait le premier interprète du plus célèbre agent secret britannique : Sir Sean Connery. Durant ses 39 ans de carrière, cette légende du cinéma a tourné plus de 75 films sous la direction des plus grands réalisateurs de notre époque.

Tantôt agent secret, tantôt prisonnier, commandant ou cambrioleur, ce véritable caméléon du 7ème Art n’a cessé de briller dans des rôles parfois aux antipodes du célèbre personnage de James Bond, mais toujours avec classe et élégance.

À travers ce spectacle et grâce à la magie de la pyrotechnie, EFC EVENEMENT accompagné des 11 bandes originales des films lui ayant valu les plus hautes récompenses, a retracé l’aventure cinématographique de Sir Sean Connery et nous a fait voyagé dans les rues brumeuses de Londres.

Voici le palmarès 2021 :

Les choix du jury se sont portés :

Vestale d’Argent : « Le feu présenté par la société Lux Factory, le 29 juillet, par le concepteur Arnaud Fouriau,  sur la thématique « Grands Frissons », nous a immédiatement transporté avec une ouverture grandiose, de par l’occupation de l’espace très chorégraphiée, une parfaite synchronisation son/effets et la grande diversité des éléments d’artifice.

Autant de points que nous avons observés pendant toute la durée de ce spectacle incroyablement équilibré, avec des enchaînements et ruptures imaginés et réalisés avec une grande précision. Nous avons également été séduites par le choix des couleurs utilisées pour chaque thème, le rythme de chaque tableau, sans oublier la note d’humour, et un final stupéfiant. »

Prix du Jury : « Le feu d’artifice du 15 août était réalisé par Grand Final, une entreprise créée en 2010 par Stéphane Bazoge et Pierre Emmanuel Gelis. Le titre de ce feu, choisi par le concepteur Pierre Emmanuel Gelis était : « This is Quentin : une inspiration 100% Tarantino ».

Et c’est donc dans l’univers du réalisateur Quentin Tarantino que le concepteur nous a entraîné grâce à un soin tout particulier, ce que nous avons apprécié, apporté au choix des musiques et au montage sonore. » Nous avons aimé la mise en scène soignée, la variété des couleurs, l’originalité de certaines bombes, la synchronisation du feu avec la musique et l’utilisation de l’espace. »

Le Festival d’Art Pyrotechnique a présenté six soirées exceptionnelles durant lesquelles la baie de Cannes s’est embrasé d’étoiles éphémères, de couleurs et autres compositions signées des plus grands artificiers français. Le Festival a débuté le 14 juillet par un spectacle hors compétition présenté par la société GROUPE F sur le thème « tapis Rouge » au cœur du Festival de Cannes.

Cet été les cinq compagnies ont rivalisé de créativité pour offrir une compétition inédite autour de thèmes cinématographiques harmonieusement mis en scène et accompagnés de musiques de film : BREZAC EVENTS « Films romantiques », LUX FACTORY « Grands frissons », PYRAGRIC « Comédies musicales », GRAND FINAL « Les B.O de Tarantino » et EFC EVENEMENT « Hommage à Sean Connery ».   

 

 

JOSÉPHINE BAKER DE LA CÔTE D’AZUR AU PANTHÉON

Joséphine Baker, l’illustre chanteuse et danseuse franco-américaine, qui repose à Monaco depuis 1975, icône d’une France fière, l’artiste meneuse de revue des Années folles, enfant misérable de l’Amérique ségrégationniste, femme noire devenue française, héroine de la Résistance et militante antiraciste, entrera au Panthéon le 30 novembre 2021, lors d’une cérémonie « musicale, populaire, festive, à l’image de sa mère« , a précisé le fils adoptif, Luis Bouillon-Baker, résidant à Menton (06) Alpes-Maritimes.

Joséphine et sa fameuse ceinture de bananes en 1927 aux Folies Bergère

Outre ses amours qui témoignaient de sa liberté, Joséphine Baker a adopté 12 enfants. Elle qui ne pouvait avoir d’enfants, décide avec son mari d’alors Jo Bouillon, chef d’orchestre, qu’elle épouse en 1947 d’en adopter une douzaine! Dans le même temps, elle acquiert une grande propriété en Dordogne, le château des Milandes. Sa  « tribu arc-en-ciel  » , comme elle l’appelle, est composée d’enfants du Japon, de Colombie, de Finlande, France, Algérie, Côte-d’Ivoire, Vénézuela, Maroc. « Sa tribu était un exemple de fraternité, » expliquait Jean-Claude, l’un des enfants en 2010, « multiraciale et multiconfessionnelle.« 

Avec ses douze enfants elle a longtemps habité la Côte d’Azur à Roquebrune-Cap-Martin (06) Alpes-Maritimes. L’actrice Brigitte Bardot lance même un appel pour aider la star du music-hall à s’en sortir : « J’estime que cette femme a eu beaucoup de courage dans sa vie et a toujours été très généreuse. En ce moment, nous ne devons pas la laisser dans cette situation ».

© Josephine Baker avec 3 de ses enfants en 1954 / Éclair Mondial/SIPA

A la fin des années 70, à 62 ans, la star du Music-hall, s’installe à Roquebrune-Cap-Martin, aidée par la princesse Grâce de Monaco, et du prince Rainier III, et va tout faire pour se relancer. Elle lui offre une propriété à Roquebrune-Cap-Martin et l’invite régulièrement en Principauté. Pour la Franco-Américaine, c’est la renaissance. Dans cette jolie villa Maryvonne, elle se plaît, se reconstruit et reçoit ses amis.

Pour rembourser ses dettes, Joséphine remonte sur scène. En 1974, pour ses 50 ans de carrière André Levasseur lui offre le Sporting Club de Monaco.

                          Emmanuel Macron a dit oui à la panthéonisation de Joséphine Baker. Photo DR.

Le spectacle du Bal de la Croix Rouge, qui est organisé pour la principauté de Monaco, permettra à Joséphine Baker de redevenir une star.

Cette revue sera montée au théâtre de Bobino à Paris et fut un triomphe ! Elle retraçait toute la carrière de l’artiste, les épisodes heureux et malheureux.

Le triomphe ne dure pas, Joséphine est épuisée. Après quelques représentations, elle est retrouvée inanimée dans l’appartement qu’elle occupait à Paris. Transportée d’urgence à la Salpêtrière, elle meurt le 12 avril 1975 des suites d’une hémorragie cérébrale à 5h30 du matin.

Ses funérailles ont lieu à la Madeleine le 15 avril 1975, elle sera inhumée à Monaco. La Princesse Grâce de Monaco organisera un caveau pour son inhumation le 2 octobre 1975.

En 1975, l’aîné des Bouillon a 21 ans ; certains des enfants décident de rejoindre leur père en Argentine, les autres restent à Paris et partagent un appartement avec la nièce de Jo Bouillon.
Aujourd’hui treize ans après le décès de Moïse, les enfants reviennent parfois aux Milandes avec toujours ce souvenir impérissable de leur mère.

CARTE BLANCHE A SAINT-PAUL DE VENCE !

Confiance aux talents… La programmation de cette fin de semaine nous rappelle qu’il est de bon ton de laisser la création s’exprimer librement. Libres, les danseurs de la tournée Mosaïque.

Libres, les déambulations nocturnes, Sébastien Tellier à la Fondation Maeght : «s’envoler et fuir très loin» est le leit motiv de son nouvel album.

Vendredi 20 Août à partir de 18h – NOCTURNE DES COMMERÇANTS. Shopping et ambiances musicales avec Ema Lucas, chansons françaises et anglo-saxonnes, Diane Swing Combo, Place de la Grande Fontaine : Place de l’Eglise : Jussanam.
Performance de l’artiste Jérémy Kleinberg, et séance de dédicaces de Florence Lallias.

Dans les rues du village, ses ruelles, le charme de ses boutiques, de ses galeries, de ses ateliers d’artistes et de créateurs. A découvrir, des coins inexplorés et des espaces éphémères.

A Saint-Paul de Vence, les artistes de talent côtoient Folon, Tobiasse, César, Niky de Saint-Phalle et autres illustres dans les vitrines des galeries. La rue est un Musée à ciel ouvert. L’artiste est présent et l’exposition crée l’événement. L’œuvre s’installe le matin et s’emporte le soir venu, si elle conquiert l’âme et le cœur d’un visiteur.

Soirée Cinéma sous les Étoiles : « Vacances Romaines »  de William Wyler avec Audrey Hepburn

Samedi 21 août 2021 à 21h Place de la Courtine, moment d’émotion autour du film projeté en plein air, à l’heure où les derniers rayons de soleil s’attardent sur les remparts …

Tarif : 5 € par personne, gratuit pour les moins de 12 ans.

Réservations auprès de l’Office de Tourisme, 2 rue Grande – Tél. 04 93 32 86 95.

Un pass sanitaire et une pièce d’identité seront demandés à l’entrée pour toutes les personnes de plus de 18 ans. Le pass sanitaire peut être :
– Soit un test PCR ou antigénique négatif datant de moins de 48h.
– Soit un certificat de vaccination sous la forme d’un QR code.
– Soit le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.
– Une pièce d’identité.

Concert de l’artiste Sébastien Tellier, chanteur et artiste de Musique électronique

Dimanche 22 août 2021 à 19h30 – Labyrinthe Miro // Fondation Maeght

En partenariat avec l’Hôtel Amour Nice, la Fondation Maeght propose pour l’été 2021 une série de concerts inédits dans le Labyrinthe Miró.

La Fondation Maeght vous invite à partir de 19h30 pour découvrir l’exposition « Les Giacometti : une famille de créateurs », suivi à 20h15 de la première partie avec David Numwani et du concert de Sébastien Tellier dans le Labyrinthe Miró.

Six ans après la sortie de L’Aventura, après avoir signé quelques musiques de film pour le plaisir et écrit un disque pour Dita Von Teese, il était temps pour Sébastien Tellier de retrouver le huis-clos nécessaire à sa création personnelle. « Des pulsions de compositions ». Le désir de « s’envoler et de fuir très loin ». Voilà ce qui a donné naissance à Domesticated.

Programme – 20h15 : première partie avec David Numwani – 21h : concert de Sébastien Tellier.

Tarif unique : 39 €. Inclus dans le tarif, la visite de l’exposition « Les Giacometti : une famille de créateurs ».

Gratuit pour les moins de 10 ans.

Un pass sanitaire vous sera demandé à l’entrée de l’événement.
Restauration possible sur place jusqu’à 21h
Bar ouvert durant tout le concert.

 

ANTIQUORUM – UN RECORD DE LA VENTE AUX ENCHÈRES DE JUILLET 2021 À MONACO

C’est le mercredi 21 juillet 2021 dans la prestigieuse Salle Empire de l’Hôtel de Paris à Monaco, Antiquorum a tenu sa vente d’été, atteignant un résultat total de 5 771 077 €, dont trois remarquables records mondiaux : Le Lot 152, autrement dit la Patek Philippe Ref. 5711/1A Nautilus de Patek Philippe avec cadran vert olive (416 000 euros, prime d’achat incluse); le Lot 430, une Audemars Piguet « Royal Oak » série intermédiaire en acier inoxydable (286 000 euros, prime d’achat incluse) ; et le Lot 435, une édition limitée A.Lange & Söhne « Lange Tourbillon Pour le Mérite » (273 000 euros, prime d’achat incluse).

«  Ces records mondiaux sont le résultat dintenses échanges entre enchérisseurs, avec la moitié des enchères réalisées en ligne. Ce paramètre montre à quel point nos clients sont désormais habitués aux enchères en ligne et font confiance à l’expertise d’Antiquorum. Nous sommes très fiers d’avoir eu un tel succès à Monaco cet été, et nous voulons remercier nos clients pour la confiance qu’ils nous accordent « , déclare Romain Réa, PDG d’Antiquorum.

L’un des moments les plus mémorables et attendu fut la présentation du Lot 152. Ce garde-temps, probablement l ’un des plus recherchés actuellement sur le marché des montres modernes: Patek Philippe Ref. 5711/1A Nautilus avec cadran vert olive.

Après une multitude d’enchères en ligne, au téléphone et dans la salle, le PDG Romain Réa a finalement frappé le marteau à six fois l’estimation basse. Avec près d’un demi-million de dollars (416 000 euros, prime d’achat incluse), il s’agit du premier record mondial pour cette référence, que Patek Philippe venait tout juste d’annoncer lors de Watches & Wonders en avril 2021. Lot 152 Patek Philippe, Réf. 5711/1A – 014, Automatique, Seconde Centrale, Date; «Nautilus» dit «Cadran Vert », acier inoxydable, scellé, montre-bracelet pour homme en excellente condition, grande et rare, automatique, de forme coussin, cadran couleur «vert olive tramé », avec seconde centrale et date. Estimation : EUR 50,000–150,000 Vendu pour : EUR 416,000. – (prime d’achat incluse).

Le deuxième record mondial atteint lors de la vente aux enchères a été pour le Lot 430, une très rare référence Royal Oak issue d’une série intermédiaire. Alors que la Royal Oak originale était produite en séries A, B, C, D et ainsi de suite, ce modèle (numéroté 344) semble avoir été créé entre les séries A et B en 1976 et correspond au design de Gerald Genta de 1972. C’est la première fois que cette référence apparaît aux enchères avec écrin et papiers, ayant été confiée par le propriétaire d’origine.

Lot 430 Royal Oak, Réf. 5402 ST, Cadran Tapisserie noir, Acier, la première aux enchères avec l’écrin d’origine et les papiers. Belle et rare montre-bracelet pour homme d’un série intermédiaire Royal Oak, acier inoxydable, à remontage automatique, forme tonneau, avec cadran laqué noir et date. Avec écrin d’origine, certificat et factures de service.

Estimation : EUR 80,000–150, 000 Vendu pour : EUR 286,000. – (prime d’achat incluse)

Le Lot 435, une rare « Lange Tourbillon Pour le Mérite » en or jaune 18 carats, a complété la vente avec le troisième record mondial de la journée, en atteignant près de trois fois l’estimation basse. Il s’agit d’une édition limitée, l’une des complications les plus recherchées par les collectionneurs, car c’est la première montre-bracelet jamais fabriquée à incorporer un tourbillon avec un mécanisme de remontage par fusée et chaîne qui permet de répartir uniformément la puissance sur la réserve de marche de 36 heures. 2 Lot 435A. Lange & Söhne, réf. 701.001, Régulateur tourbillon une minute, indication de la réserve de marche; « Lange-tourbillon pour le mérite  » ; Édition limitée à 150 exemplaires; Or jaune 18 carats Montre-bracelet pour homme en or jaune 18 carats, à remontage manuel, de forme ronde, étanche avec fond en verre saphir vissé par six vis, cadran de couleur argentée avec chiffres arabes suspendus, petite seconde à 9 heures, régulateur tourbillon visible à une minute et une complication horlogère : indication de la réserve de marche de 36 heures (secteur à 3 heures) Estimation : EUR 116,000–176,000. Vendu pour: EUR 273,000. (prime d’achat incluse) Lots phares Les titans tels que Rolex, Audemars Piguet et Patek Philippe, mais aussi des marques indépendantes comme F.P. Journe, continuent de dominer le circuit des ventes aux enchères, comme l’a montré la dernière vente de Monaco.

Une autre référence Patek Philippe très prisée des collectionneurs, surnommée « Aquanaut »,

Lot 154, au cadran rouge «prune», a été martelée pour presque le double de son estimation basse. Lot 154 Patek Philippe, Réf. 5065/1A-010, «Aquanaut», Automatique, large, seconde centrale, date, cadran rouge «Prune», acier inoxydable montre-bracelet pour homme de grande taille, en acier inoxydable, à remontage automatique, de forme coussin, étanche avec fond vissé en verre saphir, avec seconde centrale et une complication horlogère : date instantanée (guichet à 3 heures). Cadran rouge couleur «prune», avec index arabes suspendus en acier inoxydable et points luminescents. Estimation : EUR 67,000–118,000 Vendu pour : EUR 114,400. -(prime d’achat incluse)

Antiquorum, le premier commissaire-priseur au monde de montres modernes et de collection, établi à Genève en 1974, s’est imposé dans le monde des ventes aux enchères en cultivant un marché florissant de collectionneurs de montres dans le monde entier et obtient régulièrement les enchères records en offrant des pièces horlogères d’une provenance et d’une rareté exceptionnelles. Résolument avant-gardiste, Antiquorum a été la première maison de vente aux enchères à offrir un service complet en ligne avec la possibilité de placer des offres par correspondance ou de s’inscrire pour enchérir en temps réel pendant la vente. Elle organise des ventes aux enchères à Genève, Hong Kong et Monaco, avec des expositions dans les principales villes du monde. Grâce à son équipe d’experts horlogers de renommée internationale, qui fournit une expertise et des services inégalés, et à sa recherche constante de méthodes d’enchères innovantes, et continue, plus que jamais, à écrire l’histoire dans le temps.
https://www.antiquorum.swiss

GOSCINNY ET LE CINEMA, ASTERIX, LUCKY LUKE ET CIE AU PALAIS DES FESTIVALS DE CANNES

En coproduction avec la Cinémathèque de France et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, en partenariat avec l’Institut René Goscinny, le Palais des Festivals et des congrès de Cannes et ses liens avec le 7e Art, sont mis à l’honneur, et accueille

pendant le mois d’août, une expo riche en planches originales et accessoires de films, centrée sur les stars de la bande dessinée franco-belge, après une édition 2020 malheureusement annulée.

Cliquez sur l’image vidéo

David Lisnard, Maire de Cannes a inauguré le vernissage de l’exposition « Goscinny et le cinéma, Astérix, Lucky Luke et Cie, aux côtés de Anne Goscinny, la fille de René Goscinny, où elle a rappelé avec émotion les liens étroits que son père avait créé avec la ville de Cannes.

 « c’est la ville où j’ai été la plus heureuse avec mon père. Nous venions souvent dans notre appartement près de la place de l’Étang », Jean-Pierre Mercier, Commissaire général,

ancien conseiller scientifique du Musée de la BD d’Angoulême, Frédéric Bonnaud, Directeur général de la Cinémathèque de France, Aymar du Chatenet, responsable de l’Institut René Goscinny, et nombreuses personnalités, le tout mis en scène par Pascal Rodriguez, architecte-scénographe.

 C’est dans une ambiance aux lumières tamisées pour une meilleure conservation des œuvres originales, étendue sur 800m2 de tapis rouge, où le visiteur découvre que « le cinéma est partout dans les œuvres de Goscinny », avec plus de 300 documents évocateurs

de la vie du scénariste, humoriste, réalisateur et producteur: dessins originaux, bandes dessinées, story-boards, extraits de films, diorama, costumes de films.

Cléopâtre et Astérix, des personnages, réel et de fiction, qui ont inspiré des films dont certains costumes sont exposés : celui de Cléopâtre porté par Liz Taylor (Cléopâtre, de

Joseph L. Mankiewicz, 1963), d’Obélix enfilé par Gérard Depardieu (Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi, 1999, Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre d’Alain Chabat en 2002) ceux d’Astérix, porté par Clovis Cornillac, et de César, endossé par Alain Delon dans Astérix aux Jeux Olympiques de Frédéric Forestier et Thomas Langmann en 2008. 

René Goscinny a obtenu un César d’Honneur en 1978 à titre posthume.

En marge de cette exposition, les ateliers du Musée Éphémère en partenariat avec Cannes Cinéma, et une exposition photographique intitulée « Le Festival de Cannes et ses icônes » consacrée à l’œuvre du photographe Gilles Traverso, avec des photos de la montée des marches.

David Lisnard – Gilles Traverso

 

Palais des Festivals et des Congrès

1, boulevard Croisette Cannes.

Ouvert tous les jours du 4 au 29 août 2021 de 14h à 22h

Tarif unique 2 euros

Accessible avec la Cannes Pass Expo 2021 (10€ pour 5 expositions)

Le pass sanitaire est requis pour les plus de 18 ans.

 

 


KEFI – LE NOUVEAU CLUB DU PARTAGE ET DE LA CONVIVIALITÉ

Une première soirée d’été située sur la mythique promenade des Anglais, placée sous le signe du partage et de la convivialité:Kéfi, une association toute jeune, dont sa Présidente la rayonnante, Elodie Putteman et ses 7 collaborateurs, ont réuni plus de 150 personnes

lors de leur soirée événementielle du 27 juillet 2021, sans compter partenaires et journalistes, à la magnifique plage « La Baieta » située en plein cœur de la capitale azuréenne de la baie des Anges, à l’unique ponton solarium à Nice (06) Alpes-Maritimes.

KEFI (κέφι), vient du grec qui signifie enthousiasme, passion, esprit de joie, souhaite réunir dans les plus beaux endroits de la Côte d’Azur, pour partager, prendre du plaisir, faire du business tout en développant son réseau, et se retrouver dans une ambiance
Elodie Putteman
en professionnel, la joie du business autrement. Faire le point d’une manière innovante, voire surprenante.
 
Cliquez sur l’image

La soirée s’est déroulée autour d’un délicieux buffet, et l’on pouvait trouver dans l’assemblée des banquiers, experts comptables, administrateurs judiciaires, notaires, généalogistes, courtiers en crédit, en prévoyance, des gestionnaires de patrimoine, avocats,

agences de formation, coach en développement personnels, des sophrologues, hypnothérapeutes, des hôteliers, parfumeurs, patrons de TPE, PME, industriels etc…

Et la présence de Nicolle Martin, Présidente du Skål International Côte d’Azur, qui rassemble les professionnels des secteurs du voyage et du Tourisme de la côte d’azur.

Nombreux partenaires: Ramzi Ketfi de catching box, créateur de sourires avec ses photobooth et sa dernière machine vidéo, Karine Deraco de Solutions parfums, qui a créé le parfum Kéfi et a parfumé la plage et les éventails offerts par Kéfi.

Aurélie Stella de Evenjoy Riviera photographe de l’association, Beaudoin Smit de Média Inova, créateur de la waycard contenant le QR Code et la technologie NFC, qui permet de

donner ses coordonnées en un clin d’œil, et a créé pour Kéfi, le support permettant en un scan de récupérer toutes les informations de l’association.

Kéfi expose à chacun de ses événements un artiste de la région et c’est Sébastien Di Natale de ArtNice Éditions qui a exposé son travail autour de la chaise bleue.

Dans l’équipe Kéfi, Elodie Putteman, responsable de développement chez KPMG est la Présidente, Laureline Puttman, barmaid du Rooftop L’Ôstral à Antibes, vice-présidente et est l’œil artistique de l’association.

Aurelien Picollier est comptable dans une entreprise internationale à Dublin est le trésorier, Alex Putteman Pdg de la SAS Derman, détenant le Rooftop L’Ôstral est le secrétaire général, Fanny Castanier, professeur de français et de yoga, est la communicante, dans les membres fondateurs, Céline Chauchet, thérapeute, responsable bien être, Jean-Louis Galloin, développeur web est le responsable IT de l’association.

Et l’animation était assurée par le DJ Rosco

 

Le prochain événement sera bientôt annoncé, et pour suivre, il faut se connecter sur leurs réseaux sociaux.

 

 

LA MALMAISON CANNES – EXPOSITION DE BARTHÉLEMY TOGUO

L’exposition Kingdom of Faith de l’artiste plasticien camerounais, Barthelemy Toguo,

a été inauguré au Centre d’Art La Malmaison à Cannes, en présence de David Lisnard, Maire de Cannes. 

Artiste pionnier dans la reconnaissance de l’art africain dans le monde. Né à Mbalmayo au Cameroun, il se forme à l’École des Beaux-Arts d’Abidjan,

à l’École supérieure d’Art de Grenoble puis à la Kunstakadémie de Düsseldorf.

L’exposition présente des œuvres diverses de cet artiste qui expérimente de nombreuses techniques (aquarelles, photographies, sculptures…).

Sculptures et installations se confrontent à des grands formats permettant d’appréhender un vaste pan du travail de cet artiste éclectique.

Les œuvres de Barthélémy Toguo figurent dans de grandes collections internationales, dont celles du Musée National d’Art Moderne ou de la Fondation Louis Vuitton (Paris), de la Tate Modem (Londres), du Museum of Modern Art (NewYork), du Museum of Contemporary Art (Miami).

Chaque salle de la Malmaison propose une plongée au cœur de thèmes choisis par l’artiste : le portrait, la destinée, des bustes en formes de tampons, l’agriculture et la subsistance, les rêves de jeunes filles nées pendant le génocide du Rwanda.

David Lisnard soulignait combien «  C’est une grande fierté de recevoir un tel artiste à la Malmaison. Cette exposition est puissante par sa poésie, sa transcendance.

L’occasion de rappeler que le projet de rénovation de la Malmaison est désormais validé, dans les tuyaux budgétaires et calendaires.

Nous allons multiplier par 3 sa surface d’exposition et créerons un bar au dernier étage avec vue sur la mer. »

A quoi Barthélémy Toguo a répondu :  » Après le quai Branly, c’est pour moi une consécration d’exposer à Cannes « .

Une centaine d’œuvres de l’artiste camerounais, comme invitation à un voyage dans un univers poétique, à admirer jusqu’au 14 novembre 2021.

 

 

NICE CLASSÉE PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO

Nice a obtenu ce mardi 27 juillet 2021 son classement au Patrimoine  mondial de l’Unesco reconnue au titre de « ville de villégiature », la cinquième ville de France rejoint une quarantaine de sites en France, comme les rives de la Seine à Paris, la cathédrale d’Amiens ou le Mont Saint-Michel.

© Gaëlle Abron

Pour Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur :


« Il y a bientôt 10 ans, Nice s’est lancée dans un défi inédit pour elle : obtenir son inscription sur la Liste du patrimoine mondial au titre de la qualité et de l’originalité de ses bâtiments et de ses jardins issus de son exceptionnelle contribution à l’histoire du tourisme hivernal. (…) Depuis 2008, nous avons travaillé inlassablement pour rendre vie à tout ce que nous avions oublié : la beauté de nos façades, de nos immeubles, de nos lieux de culte si divers, de nos jardins, de nos paysages, de nos espaces publics.


Et grâce à ce travail acharné, à la conviction, aux compétences, à la détermination de tous, nous vivons aujourd’hui cet événement historique : Nice, notre ville, que nous aimons tant, Niçois de souche et d’adoption, devient, pour la planète entière, une des villes-références du patrimoine mondial.
Oui, c’est un événement historique, unique dans notre histoire par sa dimension et son retentissement, il faut bien le mesurer !
« 

Le périmètre classé couvre un peu plus de 500 hectares, et englobe notamment la Promenade des Anglais, en bord de mer.

« Cette inscription est une invitation à poursuivre nos efforts collectifs pour offrir à tous, habitants comme visiteurs, un cadre toujours plus enchanteur et inspirant. «  Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes.

 

LE PETIT FUTÉ GUIDE DE MONACO