écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 8 mars 2019 0 Commentaire

La quatrième édition de Cuisine cannoise en fête, où Patrick Flet et l’Association les Gourmets de Cannes, ont présenté les grandes lignes de la 4ème édition,qui se tiendra du 23 au 31 mars 2019. La manifestation met en valeur les produits locaux. L’avant-goût est prometteur, au restaurant Côté Jardin de Christophe Ferré.

De bons petits plats du cru, même cuits. Du vin divin. De la soupe de poisson du marché Forville, qui ne fait pas bouillabaisse. Du miel de la Siagne, pas que pour les abeilles. De la bonne humeur, et l’humour du comédien Arsène Jiroyan. Bons produits de la Cuisine cannoise en fête au restaurant Côté Jardin (avenue Saint-Louis).

Pour le lancement officiel de la quatrième édition, en présence des producteurs et restaurateurs partenaires, l’association des Gourmets de Cannes de son président Patrick Flet ont choisi l’établissement de Christophe Ferré, qui fêtait parallèlement sa réouverture saisonnière.

Patrick Flet

Le patron de l’Antidote en profite pour revenir aux fourneaux de son bistrot durant un an, tandis que son fils Alexis fait le trajet inverse, en compagnie de sa sœur Jade. Comme la quarantaine de restaurateurs partenaires de Cuisine en fête, Christophe Ferré proposera un menu avec des produits spécifiques du terroir, toujours à un excellent rapport qualité-prix. Pour avant-goût, brandade de morue allégée, chèvre-artichaut barigoule, tartelette de rillettes saumon, ratatouille maison, fondue poireau-Saint-Jacques… étaient servis en amuse-bouches. Cuisine cannoise en fête sera à déguster d’abord sur le marché, avec des stands de démonstrations et dégustations les samedis 23 et 30, les dimanches 24 et 31 mars de 10h à 13h. Le reste se passe dans les établissements concernés, pour neuf jours non-stop de gastronomie locale.

La cuisine cannoise est une part importante du patrimoine de la ville. Elle a un territoire avec sa Baie, ses Îles et la Vallée de la Siagne. C’est une composante majeure de son attractivité. C’est donc normal que la Ville de Cannes souhaite la célébrer. 

Durant toute une semaine, en mars, une soixantaine de restaurateurs et professionnels des métiers de bouche, producteurs, agriculteurs et artisans du Bassin Cannois, se fédèrent autour de l’ identité gourmande territoriale, en présentant une cuisine authentiquement cannoise, faite maison, avec les saveurs du bassin cannois.

Tous les « plats cannois » ont une appellation spécifiquement cannoise avec un nom faisant référence à la ville, ou au territoire cannois.

Prix promotionnel, tandis que les deux vignerons du bassin cannois, les Moines de l’Abbaye de Lérins et le Domaine de Barbossi proposeront la dégustation de leurs vins.

Un grand marché des saveurs du Bassin Cannois, un rendez-vous, 100% d’ici, à ne pas manquer, pour apprécier la richesse et la diversité du terroir cannois.

Voilà bien une fête placée sous le signe du partage et de la convivialité, Cette « Cuisine Cannoise en Fête », encouragée par Christian Willer, pourrait bien être un événement reconnu d’utilité locale et nationale! L’inauguration avec les élus de la Ville est programmée vers midi ce jour là.

Puis, tous les jours, jusqu’au samedi 31 mars inclus, sous la houlette des plus grands chefs du Bassin Cannois, sous la présidence d’honneur de Christian Sinicropi, cannois d’origine, digne successeur de Christian Willer, chef exécutif ** étoiles du Martinez,

et du parrain de cette 4 ème édition, Laurent Bunel, chef des cuisines du Carlton, les amateurs, sont invités à découvrir plats et menus dans tous les restaurants participant à cet événement. Chacun trouvera de quoi composer une semaine idéale, entre plaisir, rencontres et découvertes, pour satisfaire sa curiosité et son appétit.