écrit par chris Lac le 11 octobre 2018 0 Commentaire

Pour la première fois, le Château de Versailles consacre une exposition d’ampleur à Louis-Philippe qui transforma l’ancienne résidence royale en musée dédié « à toutes les gloires de la France » et ouvert à tous.

A cette occasion 32 pièces, habituellement peu accessibles au public, seront exceptionnellement ouvertes, soit 4656 m2 supplémentaires, à découvrir du 6 octobre 2018 au 3 février 2019.

L’exposition « Louis-Philippe et Versailles », présentée dans les salles dites d’Afrique et de Crimée crées pour ce nouveau musée, permet de dévoiler exceptionnellement les toiles monumentales commandées par ce roi de France quelque peu oublié.En prolongement, elle propose une véritable plongée dans le XIXé siècle.

A son accession au trône en 1830, à la suite de la Révolution de Juillet, Louis-Philippe, devenu Roi des Français, s’installe aux Tuileries avec la reine Marie-Amélie et leurs enfants.

N’ayant jamais eu le projet de résider à Versailles, d’autant plus que le domaine était inoccupé depuis la Révolution de 1789, il avait rapidement compris que le Versailles de Louis XIV était un mythe qui ne pouvait être conservé qu’en temps que musée, autrement dit en faire un monument national.

Soucieux d’asseoir sa légitimité et d’assumer la totalité de l’histoire de la nation, Louis-Philippe décide de la création d’un musée « dédié à toutes les gloires de la France » dans le Château de Versailles.

Son but est certes de réconcilier les Français,en rapprochant la monarchie et les idéaux révolutionnaires, mais surtout d’inscrire son règne dans l’histoire nationale. Dès lors, deux Versailles cohabitent. La résidence royale dans le corps central, avec les Grands Appartements restaurés et remeublés, conservent leur appellation et leur destination.

En 1832, soit deux ans après son accession au trône, Louis-Philippe, travailleur acharné confie à l’architecte du château Frédéric Nepveu les travaux qu’il suivra personnellement pendant quinze ans, montrant ainsi son goût pour l’éclectisme et les différents courants artistiques qu’il avait introduit dans ses demeures privées.au lieu de nier le passé. Le roi des Français entend favoriser le dialogue : le nouveau Versailles répond à celui de Louis XIV, opposant la Galerie des Batailles à la Galerie des glaces et rivalisant dans la somptuosité et la richesse décorative.

L’ancienne monarchie est surtout évoquée dans l’appartement du Roi, avec la chambre qui marque le point d’orgue de la visite. Ailleurs, dans les ailes du Nord et du Midi, des chantiers considérables sont entrepris. Louis-Philippe crée des Galeries Historiques d’une extrémité à l’autre du palais, ponctuant ainsi le parcours d’importants ensembles iconographiques : la galerie des Batailles, de Tolbiac à Wagram, la salle des États-Généraux et la salle de 1792, la salle du Sacre de Napoléon à laquelle répond la salle de 1830 à la gloire du nouveau monarque, et enfin les salles des Croisades et les salles d’Afrique restées inachevées en 1848 à la chute de la Monarchie de Juillet.

Pour ce grandiose projet, le roi-citoyen, puise dans les collections royales, princières, privées et institutionnelles qu’il complétera par des œuvres rétrospectives commandées aux plus grands artistes de son temps. Avec plus de 6000 peintures et 3 000 sculptures, ce musée sera la principale source iconographique de l’histoire de France.

 Le 10 juin 1837, eut lieu l’ouverture des Grands appartements et de l’aile du midi tout juste réaménagés .Plus de cinq mille invités se pressèrent à une fête somptueuse avec une visite aux chandelles des galeries, et banquet dans la Galerie des Glaces .

Catherine Pégard, Directrice du Château de Versailles, Laurent Salomé, Directeur du musée national, Valérie Bajou Conservatrice en chef

Catherine Pégard, Directrice du Château de Versailles, Laurent Salomé, Directeur du musée national, Valérie Bajou Conservatrice en chef

Le roi entame l’inauguration dans la galerie des Batailles, avec sa perspective à perte de vue, son éclairage et ses trente-six tableaux intégrés au décor majestueux. Toutes les personnalités, des arts et des lettres, des sciences et de la politique, sont présentes. On peut y croiser Victor Hugo en uniforme de la Garde nationale, Alexandre Dumas, Eugène Delacroix…

Le roi entame l’inauguration dans la galerie des Batailles, avec sa perspective à perte de vue, son éclairage et ses trente-six tableaux intégrés au décor majestueux. Toutes les personnalités, des arts et des lettres, des sciences et de la politique, sont présentes. On peut y croiser Victor Hugo en uniforme de la Garde nationale, Alexandre Dumas, Eugène Delacroix…

La soirée s’acheva par un spectacle à l’Opéra royal. Dans une salle repeinte en rouge et or, la Comédie française fut conviée à jouer Le Misanthrope.

 A l’occasion de la visite de l’exposition, les visiteurs auront le privilège de découvrir, sur les deux scènes du Château : l’Opéra royal et le Théâtre de la Reine, trois rares décors de théâtre de l’époque et un rideau de scène dans un état de conservation exceptionnel, redécouverts récemment grâce à l’opiniâtreté des conservateurs auteurs de l’exposition. Une occasion unique de voir ces ensembles monumentaux installés sur des scènes historiques, témoignages rares et précieux d’un savoir-faire et des techniques de scène.

Soulignons que Victor Hugo se réjouissant de l’initiative royale et marquant son intérêt pour la nouvelle dynastie, rapportera ainsi son émerveillement dans « Choses vues » : « Ce que le roi Louis-Philippe a fait à Versailles est bien. Avoir accompli cette œuvre, c’est avoir été un grand homme comme roi et impartial comme philosophe ; c’est avoir fait un monument national d’un monument monarchique ; c’est avoir mis une idée immense dans un immense édifice ; c’est d’avoir installé le présent dans le passé, 1789 vis -à-vis de 1688, l’empereur chez le roi, Napoléon chez Louis XIV ; en un mot, c’est d’avoir donné à ce livre magnifique qu’on appelle l’histoire de France cette magnifique reliure qu’on appelle Versailles »

 www. chateauversailles-spectacles.fr


Translate »
error: Contenu Protégé !!!