dimanche, octobre 24, 2021
AccueillittératureActualitésLA COLLECTION MOROZOV A PARIS A LA FONDATION LOUIS VUITTON

LA COLLECTION MOROZOV A PARIS A LA FONDATION LOUIS VUITTON

La Fondation Louis-Vuitton, à Paris (75), expose du 22 septembre 2021 au 22 février 2022
l’impressionnante collection Icônes de l’art moderne, où sont réunis plus de 200 chefs-d’œuvre d’Art moderne français et russe de deux frères moscovites richissime, Mikhaïl Abramovitch Morozov (1870-1903) et Ivan Abramovitch Morozov (1871-1921).

Valentin Serov, Portrait du collectionneur de la peinture moderne russe et française Ivan Abramovitch Morozov, Moscou 1910 – Galerie Trétiakov, Moscou

Présentée pour la première fois hors de Russie, La Collection Morozov rassemble des œuvres majeures de Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Renoir, Monet, Bonnard, Denis, Matisse,

Portrait de Jeanne Samary – Rêverie, par Renoir, vers 1877, est l’une des toiles de la collection Morozov. © Courtesy Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou

Derain et Picasso, aux côtés d’artistes emblématiques de l’avant-garde russe tels que Vroubel, Malevitch, Répine, Larionov, Sérov.

Conçue par Anne Baldassari, commissaire général, l’exposition déploie cet ensemble dans une muséographie originale, occupant la totalité des espaces de la Fondation Louis Vuitton.

Chez Cézanne, la Sainte-Victoire est un motif obsessionnel dont Morozov possède deux versions peintes à dix années d’intervalle.

Paul Cézanne – Paysage. Montagne Sainte Victoire , Aix en Provence, env. 1896 1898 Huile sur toile – 80,0 x 100,0 cm – © Musée d’État de l’Ermitage, Saint Pétersbourg 2020

Dans ses pérégrinations bucoliques, à la recherche du bon motif, il accentue l’importance des ombres, pour transcrire les effets de lumière qui métamorphosent les couleurs dans la nature.

Répartis entre le musée Pouchkine, la galerie Tretiakov, à Moscou, et le musée de l’Ermitage, à Saint-Pétersbourg, ces trésors, ne s’admirent nulle part ailleurs.

Portrait de Mikhaïl Matiouchine (1913-1914) par Kazimir Malevitch. Galerie Nationale Tretiakov

Car ils voyageaient peu. Si on ne pouvait déterminer exactement leur provenance, il était de notoriété publique, sans qu’on en connaisse vraiment tous les détails, que l’ensemble des tableaux était issu de deux collections locales visionnaires du début du XXe siècle, celle de Chtchoukine et celle des frères Morozov, tous industriels dans le textile.

Ce n’est qu’en vue de la colossale exposition de 2017 à Paris, à la Fondation Louis Vuitton, et après des accords établis d’État à État, que des recherches scientifiques ont été menées pour distinguer l’appartenance des tableaux entre Sergueï Chtchoukine et les frères Morozov, Ivan et Mikhaïl.

Le président de la République Emmanuel Macron et Bernard Arnault, président du groupe LVMH, devant le portrait français Ivan Abramovitch Morozov par Valentin Sérov (1910) ©Connaissance des Arts/Valérie Bougault

Pour la commissaire de l’exposition, Anne Baldassari «  les Chtchoukine et Morozov, avaient fait véritablement cause commune pour l’art moderne. Leur objectif à terme était d’ouvrir un musée qui montrerait les avant-gardes « . Au total, les deux collections ont réuni jusqu’à la Révolution russe 508 œuvres de l’avant-garde parisienne.

Martiros Sarian, La Rue. Constantinople, Constantinople (Istanbul) 1910 

Une exposition aussi émouvante qu’historique. C’est la première fois en effet, depuis la Révolution Russe, que les œuvres de cette fabuleuse collection sont rassemblées dans un même lieu, comme à l’époque d’Yvan et de Mikhaïl Morozov.

Et c’est en France, à Paris, que ce petit miracle artistique a lieu.

« La Collection Morozov. Icônes de l’Art Moderne » 
Fondation Louis Vuitton
8 avenue du Mahatma Gandhi, 75016 Paris   
01 40 69 96 00
Du 22 septembre 2021 au 22 février 2022

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular

Recent Comments

gisèle bienne on DSC_0976
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :