écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 8 août 2019 0 Commentaire

La Plaisance de luxe prend le virage de la transition écologique.

Le respect de la planète, la préservation des mers et des océans et le souci de laisser une empreinte écologique réduite sont aujourd’hui des enjeux incontournables pour les industries.

La plaisance de luxe n’échappe pas à cette prise de conscience de la crise environnementale. De nouvelles règles internationales visant à protéger les milieux naturels émergent et imposent toute une série de contraintes aux constructeurs (propulsion hybride pour limiter les émissions, réduction de la pollution sonore, utilisation de panneaux solaires).

Les chantiers navals et designers ont à cœur de proposer des environnements plus éco-responsables : revêtements de ponts en liège issus d’usines de bouchons recyclés qui remplacent le teck de Birmanie, bois provenant de forêts durables, interdiction de bouteilles plastiques à bord au profit de réservoirs d’eau filtrée.

Les progrès sur la réduction de la consommation sont notoires : développement de matériaux de plus en plus légers et résistants, création de nouvelles carènes aux formes plus hydrodynamiques, passage progressif des fous du monde de la course au large à celui de la plaisance et développement de moteurs de moins en moins consommateurs…

Richard Gere

Si la transition est lente, il y a une vraie tendance à créer des bateaux de plus en plus propres sur le modèle qui se pratique pour les véhicules terrestres tout en adaptant les technologies au monde marin et à ses spécificités.

« Aujourd’hui, la technologie n’est plus uniquement au service du confort, de la solidité, de la sécurité et des réductions de coûts, elle se doit aussi d’être au service de l’environnement. C’est une réalité que de nombreux constructeurs, motoristes et équipementiers, ont parfaitement intégrée comme en témoignent certains modèles de yachts ou d’équipements qui seront présentés lors de la prochaine édition du Yachting Festival. », déclare Sylvie Ernoult, Directrice du salon.

Pour accompagner cette démarche « green » de façon concrète, le Yachting Festival accueillera, pendant toute la durée du Festival, au Port Canto, l’exposition pédagogique « Energy Observer », premier navire hydrogène, “fera escale au Yachting Festival pour sensibiliser le plus grand nombre aux énergies de demain. La transition écologique est en marche et il nous tient à cœur d’y participer », explique Sylvie Ernoult.

Galactica Star

« C’est d’ailleurs pour cette raison que nous aurons également le plaisir d’accueillir la célèbre navigatrice Isabelle Autissier, Présidente du WWF. Fervente militante pour la protection des océans et de la biodiversité, elle nous fera l’honneur de présenter les différentes actions mises en place par la Fondation en faveur de la protection de la Méditerranée et expliquera qu’il est possible d’avoir un yachting plus « vert »..

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!