écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 7 octobre 2018 0 Commentaire

L’élite mondiale du yachting classique s’est réunie à Cannes pour participer à la 40ème édition des Régates Royales – Trophée Panerai 2018, le rendez-vous incontournable des navigateurs de haute voltige sur les plus beaux yachts traditionnels depuis 1978 sur la french riviera.

Du 22 au 29 septembre 2018, la magie a opéré à nouveau dans la somptueuse baie de Cannes… où le ballet des plus beaux voiliers du monde a rythmé les journées. Sport et spectacle étaient au rendez-vous.

C’est une femme qui lui a donné naissance. Gilbert Bécaud chantait qu’en septembre les voiliers sont dé-voilés. Cannes a dit non  et maintien depuis 40 ans Les Régates Royales. En 1978, Jean Pierre Odero en charge du nautisme à la ville de Cannes les a fait revivre lancées en 1929 par Virginie Heriot ; Cette Madame la MER, par sa renommée de navigatrice et officier de la Légion d’Honneur, s’est attachée à
promouvoir le yachting français et faire connaître Cannes Les Régates Royales – Trophée Panerai clôturent la saison d’un des plus importants circuits internationaux réservé aux Voiliers Classiques.

« Ultime gourmandise d’automne après le splendide Cannes Yachting Festival, les Régates Royales se sont affronter dans les eaux cristallines de la baie de Lérins, les plus prestigieux yachts classiques, métriques, Dragons, 5.5 MJI et Tofinou » précise Gérard Pascalini, Directeur Régates Royales Cannes.

Plus de 1500 équipages avec plus de 200 bateaux :  Yachts de Tradition, Voiliers Schooners, Bateaux Esprit Tradition, les fameux quillard le Dragon dessiné en 1929 par l’architecte naval norvégien Johan Anker.

Si l’événement brille par l’élégance et la classe de ses voiliers, il est avant tout sportif, passionnés ou simples curieux. L’arrivée des régatiers dans le port de Cannes donnait lieu à un grand spectacle. Le prince consort du Danemark fidèle régatier des dragons nous a quittés en février 2018. Il laisse un grand vide et tristesse aux Régates Royales. C’est pour Christian X, roi du Danemark, que sont nées ces fameuses Régates Royales.

Le Challenge PaneraiLes skippers devaient être sur le pont pour le départ, le 24, mais un vent d’Est de 30 nœuds, une mer blanche et chaotique à la sortie de la baie de Cannes, devaient annuler les compétitions pendant deux jours.
Enfin, après cet équinoxe, un vent de 13 nœuds, du soleil, un décor de rêve entre les îles de Lérins et
le massif de l’Estérel ouvraient les premières journées d’affrontement des Régates en vue du Trophée Panerai.

Les Régates Royales c’est aussi coté terre, une ¨bataille navale¨ visible depuis de nombreux sites
facilement accessibles, le plus intéressant est peut-être la colline du Suquet, le plus ancien quartier
de Cannes, pour une vue imprenable sur sa ville et sa baie.

Le Tradition semble porter sur son bôme la colline du Suquet, le château de la Castre et l’église
de Notre Dame de l’Espérance.

Ce sont également les animations au Village des Régates Royales au Vieux Port, avec visite gratuite
des bateaux à quai. Comme chaque année Sourire et Partage a accompagné ses enfants à la
rencontre des skippers et à la visite de quelques bateaux.

En revanche si les Régates Royales de Cannes est un événement pour tous comme l’indique le flyer
distribué par le Yacht Club de Cannes, il n’en a rien été. Le public avait seulement accès aux 
marchands du temple et au dieu Bacchus, l’ambiance n’était pas assurée.


La célébration des anniversaires des bateaux de plus de 50 ans a été faite en catimini. Le Kismett
fêtait ses 120 ans, le plus jeune, le Sovereign, ses 55 ans. Son skipper, Gilles Mallet a déclaré que
c’était la dernière régate du Sovereign qui devait prendre sa retraite. Ce bateau, qui avait
appartenu au Baron Bich, a un très bon palmarès, il a gagné le championnat du monde des 12
mètres.

Tout près du littoral et visibles de tous, ces bateaux de légende ont offert de nouveau le sublime spectacle de leurs évolutions en mer.

Comme toujours, pour le plaisir de tous, les Régates RoyalesTrophée Panerai étaient synonyme de festivités : concerts, expositions, remises de prix, expositions, stands gourmands, artisanat, concours d’élégance des équipages, tirs à la corde, ont animé les pontons du Vieux Port.

Le samedi 29 septembre clôturait le 40° anniversaire des Régates Royales -Trophée Panerai du
Classic Yacht Challenge. Depuis presque 15 ans, Panerai, célèbre horloger aux montres à la
précision suisse et au design italien, est partenaire des Régates Royales. Panerai et la mer, c’est
une histoire d’une Passion infinie, en témoigne la gamme des chronographes et des montres
¨régate¨.

Jacques Flori- Pt Yacht de Cannes, David Lisnard – Maire de Cannes – Gérard Pascalini – Gérant Régates Royales – Mélina Mantion – Directrice Panerai France.

Pour féliciter Jacques Flori de son travail pour la réussite des Régates Royales, David Lisnard, Maire de
Cannes lui a remis la Médaille d’Or de la Ville.

Le Trophée Panerai Voilier Classique a été attribué à Argos (Eduardo Mendez) et a reçu de nombreux prix pour ses nombreuses régates où il navigue en méditerranée.

Le Dimanche 30 septembre, était le départ des 56 voiliers pour le Golfe de Saint Tropez pour une
nouvelle compétition : Les Voiles de Saint-Tropez.

 

Texte et photos Daniel Parvery


Translate »
error: Contenu Protégé !!!