écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 15 octobre 2020 0 Commentaire

Canneséries accueille une convention de coopération pour le cinéma et l’image animée. Un événement qui met en lumière et incarne les séries du monde entier, comme un porte-voix de cet art populaire et ultra créatif.

Le Festival des Séries est le seul à maintenir une édition en ” présentiel ” pour sa troisième saison initié à Cannes par David Lisnard.

Aussi, c’est ce 12 octobre 2020 que le Festival des Séries a servi de cadre, à la signature d’une convention de coopération pour le cinéma et l’image animée.

Un plan stratégique sur les filières cinéma et audiovisuel conçu en concertation avec les professionnels et les services régionaux.

En présence de Renaud Muselier, Président de la Région Provence Alpes-Côte d’Azur, Président des Régions de France,

David Lisnard, Maire de Cannes, Vice-Président du département des Alpes-Maritimes, Président de la Communauté d’agglomération Cannes Pays de Lérins,

Roch-Olivier Maistre, Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Didier Abadie, Directeur de l’Eracm,

Dominique Boutonnat, Président du Centre National de Cinéma et de l’image animée,

Maylis Roques, Directrice adjointe des Affaires Culturelles, et nombreuses personnalités.

Avec sa lumière et son patrimoine naturel et historique, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est naturellement une terre de cinéma. Elle a vu naitre les premiers films des frères Lumière à La Ciotat, où se trouve toujours la plus ancienne salle de cinéma en activité dans le monde, et accueille le Festival de Cannes, plus grand Festival de cinéma mondial.

Trois points de chute pour ce déplacement : l’École régionale des acteurs de Cannes et de Marseille où ils ont inauguré la bibliothèque, ensuite le chantier du Campus de Bastide Rouge à La Bocca, qui fait de la ville des Festivals un pôle universitaire.
Enfin le salon des Ambassadeurs du Palais des Festivals, site emblématique du cinéma avec le Festival de Cannes, où a été signée la convention.
” Nous sommes ici dans ce palais des Festivals à la croisée des chemins entre ceux qui créent et ceux qui diffusent, les artistes et les inventeurs et tous ceux qui suivent, grâce à qui le cinéma existe “.

Ce plan soutient le potentiel créatif et accompagne les acteurs de la filière avec 30% de budget supplémentaire en 2020. Ses dispositifs sont inscrits dans la Convention de coopération pour le cinéma et l’image animée 2020-2022 en partenariat avec le CNC. Cannes est le premier palais des congrès après Paris.

Le maire de Cannes a souligné la dynamique entrepreneuriale de ce rendez-vous qui crée du rêve et ce dans la tradition d’une région marquée de longue date par les studios de la Victorine tout autant que par sa position d’être immédiatement après l’Île de France, la première région qui accueille autant de tournages grâce à un environnement et un climat que le monde nous envie.
Le Président Renaud Muselier a clôturé les discours avant la signature de la convention en insistant sur l’effort financier de la Région Sud tout autant que le département des Alpes Maritimes et de l’État, afin de dépasser la crise sanitaire et économique actuelle, et permettre à cette industrie du cinéma et de l’image animée de poursuivre ses créations.
Lors de leurs prises de parole et avant d’apposer leurs signatures sur la convention, le président Dominique Boutonnat du Centre National du Cinéma
et Maylis Roques, Directrice adjointe régionale des Affaires culturelles, se sont à leur tour attachés
à défendre la profession et à souligner l’importance de l’existence d’argent public aux cotés de la création.

C’est ainsi que la filière du cinéma et de l’audiovisuel bénéficie de plus de 12M€ de crédits de la Région Sud, et
notamment :  D’un soutien exceptionnel aux projets groupés des sociétés de production de Provence-Alpes-Côte d’Azur, doté de 400 000€, un soutien exceptionnel pour la réouverture des salles de cinéma indépendantes de la région, doté de 300 000€, d’un renforcement des bourses d’écriture destinées aux auteurs de notre territoire, doté de 50 000€.

Puis la montée des Marches pour Renaud Muselier  sur le Pink Carpet pour Canneséries avec Fleur Pellerin
présidente de Canneséries, et Benoit Louvet, Directeur général de Canneséries

Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :