FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS DE MONTE CARLO 2023

0
404

L’édition 2023 du Pointe-Noire Festival Printemps des Arts a été présentée ce 28 novembre 2022 au Théâtre Princesse Grace à Monaco, sous la présidence de http://lesseguins.fr/?idalna=rencontre-gouvernement-syndicat-burkina-faso&d1c=53 S.A.R. la Princesse de Hanovr seznamka cinema city e. Festival de musique classique qui a lieu sur quatre ou cinq semaines au début du printemps, entre les mois de mars et avril.

Vingt et un rendez-vous, concentrés sur 4 week-ends, allant de la musique au cinéma et à la poésie avec d’importants ensembles orchestraux et de chambre et des solistes de talent, composent le programme du Printemps des Arts 2023 du 8 mars au 2 avril 2023. 

Les salutations initiales de Françoise Gamerdinger (ici en photo), Directrice des Affaires Culturelles de la Principauté de Monaco et de Monte-Carlo, ont été suivies par l’intervention de Bruno Mantovani, Directeur artistique du Festival, qui a illustré l’édition 2023 en

Françoise Gamerdinger

compagnie du pianiste Denis Pascal, interprète de la musique de Schubert, Fauré, Mendellsohn, Scriabine, Carter et Bartók, parmi les protagonistes du prochain Festival.

« Cette année également – souligne Mantovani – j’ai choisi d’accueillir le Festival ‘Ma fin est mon commencement’ op.2 (la fin est mon début), avec l’intention de soulever des questions sur l’évolution stylistique d’un auteur. Avec cela Je proposerai au public l’intégrale des oeuvres pour violoncelle et piano de Gabriel Fauré interprétées par Aurélien et Denis Pascal, les dix Sonates pour piano d’Alexandre Scriabine interprétées par Varduhi Yeritsyan ou de voyager à travers l’immense corpus pianistique de Franz Schubert confié à Michael Dalberto. Par ailleurs, Laurence Equilbey, à la tête de ses deux formations, l’orchestre Insula et le chœur de chambre Accentus, donnera en compagnie de solistes prestigieux comme Hélène Carpentier ou Thomas Oliemans, un concert dédié aux grandes fresques vocales et orchestrales de Félix Mendelssohn ».

Mantovani explique également les raisons du choix graphique confié cette année à la peinture de l’Américain Robert Guinan. « Son – souligne le directeur artistique – est une peinture d’attente et de mouvement, qui évoque bien le programme de cette année, entre immobilité et énergie, répétition et développement ».

Appuyée par des vidéos avec des entretiens avec les musiciens, la présentation du Festival Printemps des Arts ponctue les nombreux tempos forts. Les premières mondiales de cette année seront Antigone de François Meïmoun dans laquelle la voix de Laurent Stocker est en duo avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo (31 mars) ; le nouveau quartet Extasis (1er avril) de Philippe Schoeller ; le cycle de clavecin Désordres passagers  de Christophe Maudot sera joué pour la première fois en public (25 mars) ; Remember de Fabrice Jünger réunissant de jeunes non musiciens, un quartet et de l’électronique (22 mars).

Il y aura des formations internationales comme le BBCSymphony Orchestra, l’Orchestre des Pays de Savoie, La Diane Française, l’Ensemble TM+ et les ensembles de chambre avec les quatuors Diotima, Énéide et Trio Bernold. Un espace important sera consacré aux portraits de Michel Dalberto et du Quatuor Diotima qui auront l’occasion de montrer leurs exceptionnelles qualités de virtuose et d’interprétation. Dalberto, monument du pianisme français, se produira à trois reprises, en soliste, avec l’orchestre et avec le baryton Edwin Crossley-Mercer dans un programme mêlant le lied à la mélodie française. Le Quatuor Diotima couvrira un siècle de musique de chambre du début du XXe siècle à nos jours, du Premier Quatuor de Béla Bartók à la création de Philippe Schoeller, en passant par György Ligeti et Steve Reich.

Il y aura un focus sur la musique américaine d’Aaron Copland, Elliott Carter, Steve Reich avec une ouverture au jazz de Chet Baker confiée au Roman Riccardo Del Fra et son quintette, accompagnés par l’Orchestre des Pays de Savoie. Le prestigieux BBCSymphony Orchestra, dirigé par Eva Ollikainen, jouera la Symphonie n. 7 de Sibelius, le Concerto pour piano de la compositrice franco-américaine Betsy Jolas et la Symphonie no. 1 de Samuel Barber, grand admirateur du contemporain finlandais. Le cinéma américain sera présent avec des films muets surréalistes sur les notes du Quatuor Éneide.

Des concerts exploreront les rapports entre déclamation et musique , les poèmes d’Anna Akhmatova seront juxtaposés à l’intégrale des sonates de Scriabine. Le comédien Laurent Stocker lira un texte inspiré d’Arthur Rimbaud, écrit par Pierre Michon, et accompagné des improvisations de la pianiste Camille Taver, il sera également le narrateur avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo de la nouvelle œuvre de Meïmoun.

La prochaine édition sera marquée par des tables rondes, des masterclasses et des rencontres conviviales avec des artistes, compositeurs et journalistes avant et après les concerts (ces derniers dans le cadre magnifique et emblématique de l’Hôtel Hermitage à Monaco).

Le travail complexe et fascinant des coulisses du festival sera également mis en lumière avec une série d’entretiens avec des artistes mis en ligne sur le site.

Pas moins de 14 lieux à l’intérieur et à l’extérieur des murs de la Principauté, salles de concert et espaces insolites, accueilleront les rendez-vous de l’édition 2023, de l’Auditorium Rainier III à l’Opéra, du One-Monte-Carlo et de la Galerie Hauser & Wirth à l’Hôtel Hermitage, du Théâtre Princecce Grace au Club des résidents étrangers, de l’Église Saint-Charlesal Théâtre des Variétés, du Tunnel Riva à la Société nautique, du Musée Océanographique au Centre Culturel Prince Jacques à Beausoleil depuis l’Hôtel de Monaco à Cap-d’Ail au Conservatoire de Nice.

Comment réserver et acheter des billets :

Le prix des billets varie de 20 à 40 euros ; billets de 10 euros pour les jeunes jusqu’à 25 ans, entrée gratuite pour les enfants jusqu’à 12 ans. Pour les groupes billets réduits.

 

Festival Printemps des Arts de Monte-Carlo

12 avenue d’Ostende MC 98000 Monaco, tél +377 98062828 ; printempsdesarts.com

Marta Romano

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.