écrit par chris Lac le 5 juillet 2018 0 Commentaire

Laurent Vallet, Président de L’INA, avec à ses côtés Jean-Michel Jarre, vient d’annoncer la création du premier Festival INASOUND, qui aura lieu les 8 et 9 décembre 2018 à Paris au Palais Brogniart, Place de la Bourse à Paris (75002).

Jean-Michel Jarre et Laurent Vallet, Président de l’INA. ph Cris Lac

Le Bal Jaune « élastique » au Palais Brongniart –
magazinediscotheque.com

Sous l’égide de Jean-Michel Jarre, en tant que Directeur artistique et du Groupe de recherches musicales de l’INA (INA-GRM, l’INA transformera l’ancienne Bourse de Paris en un village éphémère de l’électro, réunissant créateurs, artistes, clubbers, start-ups, fabricants…

Les premiers artistes annoncés sont Arnaud Rebotini, NSDOS, Jean-Benoît Dunckel, Matt Black (Coldcut), Sara Zinger et CätCät.

 

Azzedine-Fall-Inrocks lors de la soirée de présentation d’INASOUND au Palais Brongniart. ph Cris Lac

Simon-Delpirou-Inrocks animation soirée

Laurent Vallet remettant en cadeau à JMJ,son portait de jeunesse issu des archives de l’INA

Au-delà des concerts-live, le public pourra participer à des projections, des masterclass, à une expérience de réalité virtuelle et sonore, avec l’Acousmonium d’INA-GRM, des ateliers pour enfants, un hackathon … Le reste de la programmation sera dévoilée à la rentrée de septembre.

Cet événement pensé et créé par l’INA avec l’appui de l’INA-GRM (Groupe de recherches musicales), représentera, en outre, une belle occasion de célébrer le cinquantenaire d’INA-GRM, constituant ainsi une expérience unique, dédiée à la culture électro sous toutes ses formes.

Laurent Vallet remettant offrant à JMJ un rare disque vinyle issu des archives de l’INA-GRM

Le Président de l’INA, Laurent Vallet, a par ailleurs annoncer la nomination de Jean-Michel Jarre, à la direction d’honneur de l’INA/GRM, organe successeur de GRM, service de l’ORTF, mit sous la direction de Pierre Schaeffer dans les années 60, dont les créations ont inspiré depuis nombre de compositeurs (Pierre Henry, Stockhausen, Boulez … et Jean-Michel Jarre.

« Quoi de plus naturel que d’inscrire la démarche de l’INA dans ce monde de la musique électronique, dans la mesure où la démarche expérimentale est au coeur de nos missions. Et également, quoi de plus naturel, que de solliciter Jean-Michel Jarre – président d’honneur d’INA-GRM – pour être le parrain de cette première édition, a souligné Laurent Vallet, Président directeur général de l’INA, en ouverture de la présentation d’INASOUND à la presse, avant de poursuivre : « Ce rendez-vous sera le reflet de l’ensemble des savoirs faire de l’INA, et pour ce faire, nous mobiliseront tous nos départements … ».

De son côté, le Palais Brongniart, en la personne de son directeur général, Mathieu Roux, s’investira pleinement, en tant que partenaire fondateur et coproducteur exécutif du projet.

Mathieu Roux, Directeur général du Palais Brongniart,(à droite) aux côtés de Laurent Vallet et Jean-Michel Jarre. Ph Cris Lac

Ancien éléve du Groupe de recherches musicales, évoquant sa reconnaissance à l’apport de ses maîtres, Jean-Michel Jarre, devenu l’ambassadeur incontournable de la musique électro en France et à l’étranger, n’a pas manqué de mentionner son plaisir, d’être associé au rendez-vous : « Cette aventure me réjouit, il ne s’agit pas d’un Festival de plus; L’INASOUND est une porte ouverte vers un nouveau visage de l’INA… Se baigner dans tout ce patrimoine, remixer, reconstruire ce fond brut pour proposer de nouvelles propositions créatives, avec les outils digitaux, représente une formidable aventure, je suis sincèrement ravi d’être le parrain d’INASOUND ! ».

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!