Confinement : Nice, Cannes, Fréjus … calculez la zone de 20 kilomètres autour de chez vous pour sortir

Emmanuel Macron a annoncé ce mardi 24 novembre 2020 dans son allocution télévisée. Il sera désormais possible de se déplacer dans un rayon de 20 kilomètres autour de chez soi pour prendre l’air, à partir du 28 novembre. Une bouffée d’air frais, on vous indique comment calculer la zone autorisée.

Fini les tours de pâté de maison, l’assouplissement du deuxième confinement passe par un élargissement de la zone de sortie autorisée. 20 kilomètres pendant trois heures, à partir du samedi 28 novembre 2020.

Réouverture des petits commerces ce samedi, les offices dans les lieux de culte “dans la stricte limite de trente personnes”. Reprise des activités extrascolaires extérieures en plein air, et le 15 décembre en salle. A cette date, “les activités extra-scolaires en salle pour l’accueil des enfants durant les fêtes seront à nouveau autorisées, avec des règles strictes“, a précisé M. Macron.

MARDI 15 DÉCEMBRE  Fin du confinement
Si le nombre de contaminations descend à 5.000 par jour avec environ 2.500 à 3.000 personnes en réanimation, le chef de l’État envisage une “levée du confinement” le 15 décembre. Les Français pourront alors se déplacer sans autorisation, y compris entre régions, et “passer Noël en famille“. Les “déplacements inutiles” seront toutefois limités.

Couvre-feu réinstauré
En cas de levée du confinement, un couvre-feu national de 21 heures à 7 heures sera instauré, avec une exception pour les soirées du 24 et du 31 décembre où la circulation sera libre.

Réouverture des cinémas, théâtres et musés
Le président de la République a annoncé que les salles de cinéma, les théâtres et les musées pourront rouvrir le 15 décembre, si le confinement est bien levé à cette date.

Les stations de ski fermées à Noël
Le président a estimé “impossible” l’ouverture des stations de sports d’hiver avant les fêtes de fin d’année en raison des risques sanitaires.

Vaccination dès fin décembre
La vaccination contre le Covid-19 débuterait “dès fin décembre, début janvier” pour “les personnes les plus fragiles“. Elle ne serait pas obligatoire.