écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 3 mars 2020 0 Commentaire
Le hippisme n’aura pas échappé au coronavirus. Les différentes mesures prises au niveau national s’appliquent à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Cagnes-sur-Mer à huis clos dès mardi.

« À ce jour, vu l’évolution rapide de l’épidémie et de cas avérés sur la Côte d’Azur, les membres de la Société des courses, en liaison avec la préfecture et la mairie, ont décidé que seules les personnes titulaires d’une carte professionnelle (entraîneurs, drivers et propriétaires) et le personnel nécessaire à l’organisation des courses pourront entrer dans l’enceinte de l’hippodrome », a annoncé la direction.

Les réunions des 3 et 7 mars ainsi que celle du Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur (Gr. I) programmée dimanche prochain auront donc aussi lieu en petit comité.

“UN CRÈVE-CŒUR”

François Forcioli-Conti

Ce type de situation reste une grande première pour l’hippodrome de Cagnes. « Nous n’avons vraiment pas pris cette décision de gaieté de cœur. C’est triste, ce sont nos plus grandes courses de l’année », souffle Alain Le Tutour, directeur général. Si aucune perte financière n’est engagée pour les paris, l’hippodrome peut s’asseoir sur les recettes internes et les entrées.

Toutes les manifestations du meeting d’hiver s’effectueront donc à huis clos et ce, jusqu’à la fin de l’événement, le 13 mars 2020.


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :