écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 21 juillet 2020 0 Commentaire

Empêchée au printemps, l’exposition événement “Immersion” du Musée océanographique de Monaco, perché sur le Rocher le plus chic du monde, fait partie de l’Institut océanographique, créé en 1906, qui comprend aussi la Maison des océans, à Paris. Aujourd’hui encore, cette grande institution poursuit la mission de son fondateur : faire découvrir les océans pour mieux les protéger.

Le musée a ouvert ses portes ce 18 juillet 2020, et pour plus d’un an, pour une plongée dans la Grande Barrière de corail, à la rencontre de ses espèces les plus emblématiques à l’autre bout du monde, qui peuplent le plus grand écosystème corallien de la planète.

Un voyage immersif, interactif et collectif, grâce à l’utilisation de nouvelles technologies de pointe et un système de projection en temps réel, pour donner la sensation d’être derrière un masque en train de nager dans ce récif corallien et côtoyer sa faune.

La présence de Robert Calcagno, Directeur général et Bernard Reilhac, Directeur du Développement. Comme en plongée au cœur de ce que beaucoup considèrent comme l’une des sept merveilles naturelles du monde. Bienvenue en Australie, dans la province du Queensland. La promesse est belle à l’heure où il est si compliqué de se déplacer dans le monde.

 Alors qu’ils ne couvrent que 0,2 % des océans, les récifs coralliens abritent 30 % de la biodiversité marine. Ces oasis de vie, essentiels à l’Homme à bien des égards, sont pourtant menacés à large échelle.

Le Musée océanographique propose au plus grand nombre d’être les témoins privilégiés de la beauté et de la fragilité de ces écosystèmes.

La prestigieuse Salle de la Baleine du Musée océanographique de Monaco devient le théâtre d’un ballet aquatique virtuel et immersif. Un dispositif inédit né de la volonté du Musée océanographique d’offrir une expérience mêlant le spectaculaire et l’engagement, avec un niveau d’interaction démultiplié et un sentiment d’immersion inégalé.

Une exposition pour rendre hommage à la Majestuosité de la Grande Barrière de Corail, espèces à découvrir à travers 2 scénarios : un cycle de jour et de nuit, 60 vidéoprojecteurs orientés sur des murs de projection de 9 mètres de hauteur pour une surface totale de 650m2 de projection40 m² d’interactivité 250. © Dreamed by Us.

Une projection d’images sur 10 mètres de haut, 50 mètres de périphérie et 250 m2 au sol, soit la quasi-totalité du volume de la Salle de la Baleine du Musée océanographique ! Durée totale du cycle jour et nuit : 30 minutes

Avec plus de 2 300 km de longueur et 348 000 km2 de superficie, la Grande Barrière de corail australienne est la plus vaste construction d’origine animale de la planète. A l’origine de cet exploit, de petits animaux qui sont de grands ingénieurs : les coraux constructeurs de récifs. Ils sécrètent un squelette calcaire faisant d’eux les acteurs principaux des édifices sous-marins.

Communément appelés « coraux durs » on en dénombre à ce jour 1 600 espèces environ. Depuis 1981, la Grande Barrière de corail est classée au patrimoine mondial de l’Unesco, rejointe, en 2008, par la double barrière de Nouvelle Calédonie Source : Corail, Un trésor à préserver. Editions Glénat, en partenariat avec l’Institut océanographique 2020.

Toutes les rencontres sont possibles : de la baleine à bosse au requin tapis, des barracudas aux coraux fluorescents. Scénarisée par une équipe internationale de concepteurs, en étroite collaboration avec le Musée océanographique et ses partenaires, ainsi que des plongeurs et des biologistes, l’expérience se veut à la fois divertissante et engageante. En rendant la pratique de la plongée accessible au plus grand nombre, « Immersion » offre au public des sensations uniques.

A l’origine de cet exploit, de petits animaux qui sont de grands ingénieurs : les coraux constructeurs de récifs. Ils sécrètent un squelette calcaire faisant d’eux les acteurs principaux des édifices sous-marins. Communément appelés « coraux durs » on en dénombre à ce jour 1 600 espèces environ.

 

 

Infos pratiques : Plus infos sur le site du Musée océanographique ICI

Le musée océanographique est ouvert toute l’année, de 9h30-10h à 18h ou 20h selon la saison.

Le billet d’entrée au musée océanographique donne accès à l’ensemble des activités : aquariums et expositions (temporaires et permanentes). Comptez  14€ en plein tarif (adultes), 10€ pour les étudiants et les 13-18 ans, 7€ pour les enfants de 4 à 12 ans et les personnes à mobilités réduire. L’entrée est gratuite pour les moins de 4 ans.

L’institut comprend aussi un restaurant panoramique, La Terrasse, à 85 m au-dessus  de la mer. Pour le déjeuner, le tea time ou un simple verre, il vaut le détour !

Adresse du musée : Avenue Saint-Martin, Monaco

Horaires d’ouverture : de 10h du matin à 19h tous les jours de la semaine.


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :