écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 6 août 2015 0 Commentaire

Créé en 1967, le Festival d’Art Pyrotechnique de Cannes vibre aux couleurs et sonorités des feux d’artifice à la réputation mondiale. Il séduit d’année en année comme une grande salle de spectacle en plein air, où tous les âges  y trouvent leur plaisir.

Le tir des spectacles pyromusicaux, s’effectue en mer, en Baie de Cannes, sur la Croisette, à partir de 3 barges ancrées à environ 400 mètres du rivage et distantes d’environ 180 mètres les unes des autres, pour une durée de 25 minutes. 


Ce sont  6 compagnies parmi les plus emblématiques de l’Art Pyrotechnique qui a débuté le 14 juillet avec en ouverture de la compétition, l’Azerbaïdjan. Pour le vendredi 7 aout, ce sera l’Angleterre, le samedi 15 aout l’Argentine, tandis qu’en clôture, le lundi 24, ce sera la France, qui fermera le ban de l’édition 2015.

Un bouquet final (hors compétition) plein de promesses visuelles, après leurs « vestales » d’argent en 2009 et d’or en 2010.

Le Festival d’Art Pyrotechnique de Cannes voit chaque année, s’affronter des artificiers du monde entier, dans l’espoir de remporter la Vestale d’Argent. Tous les quatre ans, les lauréats concourent alors pour la Vestale d’Or. Ce trophée très disputé, car reconnu sur la scène internationale, comme étant le prix d’excellence en matière d’Art pyrotechnique.
Le jury décerne également le Prix du Jury pour récompenser l’artificier qui s’est démarqué par son originalité.

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!