écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 17 juin 2017 0 Commentaire

Gérard Depardieu était à Monaco ce jeudi matin, sur la scène de l‘Opéra Garnier, pour présenter le spectacle qu’il jouera ici même les 26 et 27 juillet 2017.

Car l’immense acteur est aussi chanteur, mais il ne chante pas n’importe quoi. Il chante les mots de sa grande amie Barbara, avec qui il partagea la scène en 1986, dans le spectacle Lily Passion.

Gérard Depardieu est arrivé souriant, en pleine forme, accompagné de Gérard Daguerre, le pianiste arrangeur de Barbara. A peine assis, au quart de tour, il démarrait dans ses souvenirs.

Celui qui a incarné Cyrano, Danton ou Staline, a évoqué Barbara avec truculence et émotion. Émotion de la faire revivre, a l’occasion du vingtième anniversaire de son décès.

Depuis longtemps il a abandonné la langue de bois. Nous en avons eu la preuve, tout en restant extrêmement correct, même si des propos étaient parfois acides. Le sourire à aucun moment, n’a quitté ses lèvres.

Il dégage cette Sagesse que l’on recherche chez les anciens, qui ne pleurent pas sur le passé, et qui veulent seulement, que le monde tourne mieux pour leurs proches. 

Un CD d’abord, « Depardieu chante Barbara », est sorti en début d’année. Gérard Depardieu, ce  sacré « monstre » reprend quatorze chansons de titres incontournables de la « Dame en noir ».  « Dis, quand reviendras-tu ? », « Gottingen », « L’aigle Noir », « Ma plus belle histoire d’amour »… 

Lorsqu’on lui apporta un verre d’eau, il le refusa. Devant les murmures de l’assistance, il ajouta qu’il ne buvait plus d’alcool, mais que son corps avait tellement de réserves, que l’eau lui faisait encore les mêmes effets.

 L’acteur français en a profité pour poser avec son nouveau maillot XXL. Une nouvelle preuve de l’amour de Depardieu pour le foot, lui qui dans les années 1990, faisait partie du vestiaire de la grande AJ Auxerre. Libre après le départ de Bernardo Silva, il vient de trouver un nouveau preneur …

On voit un Homme apaisé, conscient de son existence, de ses frasques, qui aujourd’hui, veut profiter de chaque instant.

« J’espère qu’il y aura des réservations, c’est chiant de jouer devant une salle vide… mais on peut le faire ! On peut tout faire avec Barbara ! »

Il y a de beaux moments dans la vie, souvent des moments simples que l’on n’attend pas, et c’en fut un.

 

« Depardieu chante Barbara »
Monte-Carlo Summer Sporting Festival, 26 et 27 juillet à l’opéra Garnier, à Monaco. 
Tarif : 220 euros. 
Rens. fr.montecarlolive.com

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!