écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 2 septembre 2019 0 Commentaire

Perché au-dessus de la mer, dominé par la façade et le clocher d’une merveille église baroque, protégé par le glaive séculaire de la statue de Saint-Michel et recouvert par le ciel étoilé,

le 70ème Festival  de Musique de Menton 2019 a été accueilli sur le parvis de la puissante beauté de la Basilique Saint-Michel Archange, magnifique écrin ouvert face à la mer, devant une façade restaurée présenté ce 25 juillet 2019.

En ouverture jusqu’au 13 août, pour l’un des plus prestigieux rendez-vous musical de France et d’Europe, créé par l’artiste hongrois André Böröcz. Soirée animée par André Peyregne, sous la direction du  grand maître Jordi Savall, à la tête du Concert des Nations,

l’Ambassadeur de la musique classique dans le monde et sous l’intuition du Directeur artistique du Festival  Paul-Emmanuel Thomas, jeune chef d’orchestre.  

Le talentueux violoniste Renaud Capuçon, Fazil Say, Nicolas Altstaedt, et les plus grands interprètes du moment, l’événement a accueilli la jeune génération montante et a fait une large place au piano au féminin. 

(Yuja Wang, Lise de la Salle) sans oublier de jeunes interprètes découverts dans la série des concerts de 18h00  qui se sont produits pour la première fois sur le Parvis de la Basilique Saint-Michel Archange (Beatrice Rana, Alexandra Conunova), où des jeunes solistes ont joué au Salon de Grande-Bretagne.

Une  présence exceptionnelle pour la soirée d’ouverture, deux Chefs : Excellence par sa musique, Jordi Savall, Excellence pour sa gastronomie, Mauro Colagreco, réunis dans un même hommage.

Jean Claude Guibal, Maire de Menton, président de la Communauté d’agglomération de la Riviera française, a honoré le chef Mauro Colagreco du restaurant le Mirazur, triplement étoilé au guide rouge, récemment consacré “meilleur restaurant du monde” dans le classement du “World’s 50 best restaurants 2019”.

ainsi qu’à Jordi Savall, dont on retiendra la bande originale du film “Tous les matins du monde“. Avec l’orchestre “Le Concert des Nations” consacré aux éléments (Tempêtes, Orages et Fêtes marines … Musique de Matthew Locke, Antonio Vivaldi, Jean-Faery Rebel, Marin Marais, GP Telemann, Jean-Philippe Rameau, jouant des instruments d’époque, luth, flûtes en bois, trompettes et cors sans pistons.

Un instrument singulier: une “machine à vent” dont l’utilisateur tournait la manivelle pour obtenir le bruit du vent.

Concert avec orchestre, musique de chambre, airs d’opéra, récitals, grands solistes… partagée en 3 séries  “Les Grands interprètes”, cette année 12 concerts, “Les Concerts au Palais au Salon de Grande-Bretagne du Palais de l’Europe”, 9 concerts et le « Off » à l’Esplanade des Sablettes, 3 concerts.

Cliquez sur l’image pour faire défiler les autres …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec bien sûr Fazil Say, David Fray et bien d’autres, et le concert de clôture avec Renaud Capucon, Alexandra Conunova Violon, Lausanne Soloists


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :