écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 2 septembre 2020 0 Commentaire

Cinéma & Élégance

Menacée par la pandémie de coronavirus, la 46e édition du Festival du cinéma américain de Deauville (14 – Calvados) aura bien lieu cette année. Le Festival prendra également des allures de Croisette, puisque dix films du Festival de Cannes seront projetés.

Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, s’en réjouit : « Avec Pierre Lescure et les équipes de Cannes, nous sommes très heureux de l’hospitalité qui nous est offerte, pour projeter les films de la Sélection officielle, soulignant que les deux festivals partagent une exigence identique pour le cinéma ».

 Pour la 46è édition, le Resort Barrière Deauville***** de Luxe déroule le tapis rouge au Festival du Cinéma Américain de Deauville, du 04 au 13 septembre 2020. L’édition 2020 sera élégante et les établissements deauvillais du groupe Barrière se mettent sur leur 31.

 Depuis toujours, Barrière accompagne le cinéma. De multiples collaborations témoignent de cet engagement : Le Festival du Cinéma et Musique de film de La Baule, le Festival du Film Britannique de Dinard, le Festival International du Film de Cannes ou encore Les César au Fouquet’s. Le cinéma résonne jusque dans les Hôtels du Groupe, où de nombreuses Suites rendent hommage au 7è art et aux personnalités qui le font.

Le Grand Jury du Festival du film américain de Deauville présidé par Vanessa Paradis sera composé de Delphine Horvilleur, Yann Gonzalez, Zita Hanrot, Vincent Lacoste, Sylvie Pialat, Bruno Podalydès et Mounia Meddour.

Trophée remis à chaque film lauréat d’un Prix.

« First Cow », le nouveau film de la réalisatrice de « Certaines femmes », Kelly Reichardt ; « Love Is Love Is Love », d’Eleanor Coppola, avec un casting qui remonte le temps (Joanne Whalley, Rosanna Arquette et Cybill Shepherd) ; « Sound of Metal », de Darius Marder, avec Riz Ahmed, Olivia Cooke et Mathieu Amalric ; ou « The Nest », de Sean Durkin, réalisateur du splendide « Martha Marcy May Marlene », avec Jude Law.

Dans la sélection du Festival de Cannes seront projetées. « Des hommes », de Lucas Belvaux, avec Gérard Depardieu et Catherine Frot ; « ADN », de Maïwenn, avec elle-même, Fanny Ardant et Louis Garrel ; ou encore « Peninsula », où Yeon Sang-ho « Dernier train pour Busan ». Ce film d’horreur coréen prendra une saveur particulière dans un Festival en pleine épidémie en pleine épidémie de coronavirus. Philippe Augier, maire de Deauville « Toutes les précautions sanitaires seront prises. » On sait notamment que la capacité d’accueil des salles sera réduite. Le directeur du Festival, Bruno Barde, “cette édition est unique”

Vanessa Paradis présidente du jury ©Marcel Hartmann / H&K

L’Hôtel Le Royal Deauville compte une quinzaine de Suites. Sont entre autres mis à l’honneur : Liz Taylor, Matt Damon, Meryl Streep, Robert de Niro, Nicole Kidman ou encore Michael Douglas. A l’Hôtel Barrière Le Normandy, la Suite « Un Homme et Une Femme » replonge le voyageur dans les années 60. Nul ne pourra s’empêcher de fredonner “Chabadabada” en passant la porte.

Co-fondé par Lucien Barrière en 1975, le Festival du Cinéma Américain de Deauville se tiendra pour sa 46e édition dans la célèbre cité balnéaire. Cette nouvelle édition est différente, la crise sanitaire actuelle impactant le monde du cinéma dans ses productions et ses diffusions. Sous la présidence de Vanessa Paradis, personnalités, glamour et septième art américains seront mis à l’honneur, et le public pourra prendre plaisir de voir à nouveau des films en salle. Très impliqué dans le déroulement de cette semaine de festivités, le Resort Barrière Deauville-Trouville est heureux et fier de participer à ce plaisir simple partagé.

Saveurs & Papilles

Homard poché, Foie gras, Pavé de Bar grillé, Veau rôti, agrumes et sorbets, réinterprétation de la tarte aux fruits rouges : les Chefs Barrière n’ont pas manqué d’imagination pour offrir aux prestigieux invités un avant-goût d’Art de Vivre à la Française.

Marc Jean, le Chef Barman du Bar du Normandy, a imaginé avec son équipe un cocktail exclusif, hommage à la 46ème édition du Festival du Film Américain de Deauville : le « Normandycano». Ce cocktail à base de Campari, Martini Rouge et Cidre Cuvée Colette reflète la subtile alliance de l’esprit du classique “Américano” et de la richesse du terroir Normand. Une façon désaltérante d’entrelacer l’Amérique et la Normandie.

Festivités & Rencontres

Pour jouer les prolongations et pour la première année, le Lounge Festival, situé à l’O2 Sofa Bar au Casino Barrière Deauville, sera privatisé les vendredis et samedis soirs du Festival. Les talents et personnalités pourront s’y retrouver pour poursuivre la soirée et partager un moment inoubliable au sein du Casino Barrière Deauville. L’occasion d’apercevoir et de croiser des personnalités … mais chut ! c’est un secret.

 

Prix Littéraire Lucien Barrière

Le Prix littéraire Lucien Barrière est décerné depuis 1976 lors du Festival du Cinéma Américain de Deauville pour récompenser le meilleur livre ayant l’Amérique pour thématique principale. Cette année, ce sera au tour du jury d’écrivains et de journalistes composé d’Eric Neuhoff, Laurent Seksik, François Forestier, Patrick Poivre d’Arvor, Ariane Bois et Colombe Schneck, de remettre ce prix prestigieux à Fabrice Humbert pour son oeuvre “Le monde n’existe pas”.

Les neufs films sélectionnés par Bruno Barde, Directeur du Festival du cinéma américain de Deauville

ADN de Maïwenn

Premières

le 11/09 à 19h30 (CID)

le 11/09 à 20h (Casino)

DES HOMMES de Lucas Belvaux

Premières

le 10/09 à 20h (CID)

le 11/09 à 21h (Morny)

LES DEUX ALFRED de Bruno Podalydès

Premières

le 06/09 à 20h (CID)

07/09 à 21h (Casino)

A GOOD MAN de Marie-Castille Mention-Schaar Premières

le 06/09 à 17h (CID)

le 07/09 à 20h30 (Morny)

Last Words de Jonathan Nossiter

Compétition

le 06/09 à 10h30 (CID)

le 07/09 à 18h30 (Casino)

le 12/09 à 16h (Morny)

le 13/09 à 09h (Casino)

Peninsula de Yeon Sang Ho

Premières

le 05/09 à 17h (CID)

le 13/09 à 14h (CID)

Rouge de Farid Bentoumi

Premières

le 11/09 à 16h30 (CID)

le 12/09 à 20h30 (Morny)

Slalom de Charlène Favier

Prix d’Ornano-Valenti 2020

Projeté le 12/09 à 11h (CID)

Teddy de Ludovic & Zoran Boukherma

Premières

le 05/09 à 22h (CID)

le 06/09 à 17h (Morny)


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :