mercredi, novembre 30, 2022
AccueilArt & CultureLE COMÉDIEN JEAN-LOUIS TRINTIGNANT EST DÉCÉDÉ A 91 ANS

LE COMÉDIEN JEAN-LOUIS TRINTIGNANT EST DÉCÉDÉ A 91 ANS

Jean-Louis Trintignant, monument du cinéma français, est mort ce vendredi 17 juin 2022, à l’âge de 91 ans. Il a interprété près de 160 rôles au théâtre et au cinéma.

Jean-Louis Trintignant dans le film "Un homme est mort" en 1972.
Jean-Louis Trintignant dans le film  » Un Homme est mort  » en 1972. © AFP – Cité Films – Général Production – Collection Christophel

Figure incontournable du cinéma et du théâtre français, Jean-Louis Trintignant est décédé, a annoncé à l’AFP, son épouse Mariane Hoepfner Trintignant via un communiqué transmis par son agent. L’acteur de « Et Dieu… créa la femme » et « Amour » Il est « mort paisiblement, de vieillesse, ce matin, chez lui, dans le Gard, entouré de ses proches », a précisé son épouse.

Il avait annoncé la fin de sa carrière le 19 juillet 2018, « le cinéma, c’est fini ». Après plus de 60 ans de carrière, l’acteur, réalisateur (et pilote de course) français, Jean-Louis Trintignant expliquait avoir refusé de tourner dans le prochain film de Bruno Dumont pour des raisons de santé. Et pourtant… fin septembre, l’acteur tournait à Deauville, avec Anouk Aimée, la suite de « Un homme et une femme » sous la direction de Claude Lelouch, 52 ans après le premier film. En décembre, le comédien remontait également sur scène à Paris dans un nouveau spectacle à la fois poétique et musical.

Jean-Louis Trintignant, âgé de 91 ans, souffrait d’un cancer de la prostate. Il est né le 11 décembre 1930 à Piolenc, près d’Orange, dans le Vaucluse. Quelques années après un mariage de deux ans avec l’actrice Stéphane Audran, il a épousé, en 1961, la réalisatrice Nadine Trintignant avec laquelle il a eu trois enfants.

Près de cinq ans après ses premiers pas au théâtre, l’année de ses débuts au cinéma, en 1956, est aussi l’année où il se fait connaître du grand public et devient une célébrité internationale avec Brigitte Bardot dans le film à scandale « Et Dieu… créa la femme » de Roger Vadim.

« Un homme et une femme »… chabada bada

Après un service militaire en Allemagne puis en Algérie, Jean-Louis Trintignant, l’acteur aux 160 rôles sur grand écran et au théâtre, revient au cinéma en 1959 avec un nouveau film sulfureux de Roger Vadim, « Les Liaisons dangereuses ».

Monument du cinéma français, l’acteur est entré dans l’histoire du grand écran français avec son rôle dans « Un homme et une femme » de Claude Lelouch. Le film a reçu la Palme d’or à Cannes en 1966. Il a également été plébiscité aux États-Unis avec deux Oscars, ceux du meilleur film étranger et du meilleur scénario original. En 1986, Claude Lelouch a réalisé une première suite,  « Un Homme et une Femme »: 20 ans déjà« , avec ses deux acteurs fétiches.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular

Recent Comments

gisèle bienne on DSC_0976
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :