dimanche, décembre 4, 2022
AccueilArt & CultureLE PALAIS PRINCIER DE MONACO RETROUVE SON ÉCLAT ET SES FRESQUES DU...

LE PALAIS PRINCIER DE MONACO RETROUVE SON ÉCLAT ET SES FRESQUES DU XIXe SIÈCLE

Le Palais princier de la famille Grimaldi, à Monaco, a ouvert à nouveau ses portes au public. Les touristes vont pouvoir découvrir le fruit de plusieurs années de travaux, qui ont permis quelques découvertes…

Après deux ans de fermeture, le Palais de Monaco ouvre ses portes au public autour
de deux événements majeurs : Vu de la falaise, un seul coup d’œil permet d’englober la Principauté de Monaco. Un micro-État de 2 kilomètres carrés, célèbre pour ses casinos, ses belles voitures et son palais princier. Il faudra désormais y ajouter la découverte de 600 m² de fresques Renaissance. Tout commence dans la cour du Palais, sous une voute.

La cour d’honneur du Palais Princier de Monaco. (Mael Voyer Gadin / Palais Princier de Monaco

Un décor du XVIe aux couleurs lumineuses s’offre au regard, à deux pas des appartements du prince souverain de Monaco. « C’est un résultat tout à fait exceptionnel, mais ça n’est pas terminé, il y a encore beaucoup de choses à faire, beaucoup de choses à restaurer, et peut-être à découvrir », confie S.A.S. Albert II, Prince souverain de Monaco.

Deux évènements majeurs, d’une part, la découverte de fresques de la Renaissance italienne, et, d’autre part, le réaménagement des Grands Appartements.

600 mètres carrés de fresques du XVIᵉ siècle, représentant les 12 travaux d’Hercule retrouvés derrière les murs du Palais princier, qui aurait, selon la légende, érigé le rocher monégasque en cassant la montagne.

Il s’agissait en 2013 d’une simple restauration des peintures du Palais. Mais sous les couleurs du XIXᵉ siècle, les restaurateurs ont mis au jour des trésors de la Renaissance : des fresques lumineuses, dans un excellent état de conservation.

Détail de la Fresque Ulysse et l’épisode de la Nekuia – Salle du Trône ©-Photo-Mael-Voyer-Gadin – Palais-princier de Monaco

 «  Il est décidé que les façades bordant la Cour d’Honneur doivent faire l’objet d’une restauration « , comme l’explique Christian Gautier, le Directeur du projet de conservation-restauration des fresques. Sous la façade opposée à l’escalier tout d’abord, on retrouve alors des fresques… Bien logiquement, on mène ensuite des recherches et des sondages identiques dans la galerie Hercule. Restaurée sous Charles III, celle-ci a été créée lors de la transformation de la forteresse en demeure palatiale, au XVIe, dans le style génois qu’on retrouve au Palais Doria. D’épisode en épisode, les spécialistes découvrent que des décors anciens sont dissimulés par des couches de repeints. Une fois ces repeints grattés au scalpel, apparaissent des fresques datant de la Renaissance italienne.

Les restaurateurs parviendront à remettre en l’état de nombreuses fresques, en revanche certaines n’existaient plus en totalité, dans ce cas, il a été décidé de faire « cohabiter » avec un procédé ad hoc la partie de la fresque originale et l’œuvre du XIXe, comme on peut le voir. L’importance de la découverte, mise au jour dans la galerie d’Hercule, permet alors de penser que d’autres décors sont restés cachés à l’intérieur même du Palais. En 2016, on trouve une fresque représentant l’enlèvement d’Europe par Ulysse dans la Chambre d’Europe et une frise dans l’antichambre de ce salon. Une partie de la frise a pu être restaurée, pour l’autre partie, la trame en a été simulée dans son prolongement pour marquer une continuité.

« On a mis au jour un ensemble de fresques avec la scène mythologique de l’enlèvement d’Europe en partie centrale et les motifs de grotesques à l’antique qui se déploient en périphérie de cette scène », explique Marion Jaulin qui coordonne le projet de restauration des fresques. Le Directeur des archives et de la bibliothèque du Palais princier, Thomas Fouilleron, explique qu’à cette époque, la famille régnante fait « appel aux meilleurs artistes qui sont à leur portée, évidemment financièrement, mais les Grimaldi ont évidemment des moyens politiques, financiers. C’est avant tout un décor de souveraineté qu’ils montrent dans leur Palais. » Ce sont deux niveaux sur 50 mètres, qui aujourd’hui servent à la réception des hôtes prestigieux de la principauté.

De surprise en surprise, sous le plafond Belle époque, c’est un médaillon représentant Europe enlevée par Jupiter qui est caché.

Le Salon Matignon est devenu Chambre d’Europe, après la découverte et la restauration de cette fresque au plafond. • © Margot Delaunay / FTV

En 2020, c’est au tour de la salle du Trône. Des investigations sont faites et sous la peinture sont découvertes 220 mètres carrés d’une fresque, en l’honneur d’Ulysse. Elle aussi a été restaurée.

Les lieux sont ouverts au grand public du 1er juillet au 15 octobre 2022 à partir de 10 heures. Pour la visite, réserver un billet au prix de 10 € sur internet.

– Achat des billets en ligne sur www.visitepalaisdemonaco.com

Palais princier de Monaco
Place du Palais
98000 Principauté de Monaco
Horaires d’ouverture : Du 1er juillet au 31 août : 10h – 18h15 ; fermeture du Palais à 19h
Du 1er septembre au 15 octobre : 10h – 17h15 ; fermeture du Palais à 18h

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular

Recent Comments

gisèle bienne on DSC_0976
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :