écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 27 septembre 2016 0 Commentaire

Le magnifique Golfe de la Napoule à Cannes sur la Côte d’Azur a été encore une fois, la toile de fond à la ronde finale du Panerai Classic Yachts Challenge de la 38e Régates Royales.

Entre le 18 Septembre et 25, une flotte de plus de 90 belle embarcation, a fait la bataille pour les trophées de la saison, sur le circuit méditerranéen de la première compétition internationale, pour les voiliers classiques et d’ époque.

Après Antibes (FR), Porto Santo Stefano (ITA) et Imperia (ITA), Cannes fournit les yachts gagnants, avec la possibilité d’ajouter leurs noms, au tableau d’honneur du Circuit méditerranéen, qui célèbre sa 12e sortie en 2016.

Panerai trophées ont été présenté pour les classiques, bateaux d’époque et de grandes catégories.

Cinq courses – une par jour – ont eu lieu sur le plan d’eau, entre la côte et les Îles de Lérins . La cérémonie de remise des prix a eu lieu au Vieux Port ce 24 Septembre 2016.

Les Régates Royales de Cannes, offre une occasion fantastique, pour admirer un grand nombre de voiliers les plus majestueux, qui ont été la vie et l’ âme du circuit de nombreuses années, en commençant par les 40 mètres goélette Elena ,

une réplique d’un bateau 1911 construit sur les plans de la conception américaine maestro Nathanael G. Herreshoff, qui a été également connu comme « l’Assistant de Bristol ».

Elle sera encadrée par Puritan (1931), un chef – d’œuvre par l’ Américain John Alden.

1913, 22 mètres gaff sloop Spartan , d’autre part, est le dernier survivant de New York Yacht Club 50 Class.Circé , yawl 1950 bermudien écrit par Olin Stephens, a fait le voyage de San Diego

cette année spécifiquement pour participer à la Méditerranée.

Ce sera la dernière régate de la saison aussi pour Eilean , 1936 ketch restauré par Officine Panerai qui célèbre cette année le 80e anniversaire de sa construction par le légendaire cour Fife en Ecosse.

Depuis son retour à la voile, le deux-mâts en bois construit a représenté Panerai à de nombreuses occasions officielles, ainsi que lors des rassemblements de voile classiques.

La catégorie Classique a vu le retour à Cannes de l’historique Il Moro di Venezia I , le premier Italien classe Maxi Yacht IOR à partir des années 1970, maintenant détenue par Massimiliano Ferruzzi.

Auparavant , elle a remporté le Panerai Classic à sa classe à la fois 2013 et 2015.

La flotte internationale de classe 5,5 Metre, a eu plus de 10 bateaux, y compris Carabella (1968), vainqueur de la catégorie classique aux Championnats du monde,

pas moins de 7 fois de suite entre 2005 et 2011.

l’ Esprit de Tradition participants comprennent Fairlie , un métier inspiré par les dessins du célèbre chantier Fife, et l’ Esprit 46 Ilhabela II .

Comme chaque année à Cannes, une flotte de plus de 40 Dragons ont été en concurrence. Avec plus de 8600 exemples construits, le Dragon est un quillard conception la plus populaire au monde.

Stretching environ neuf mètres, a été écrit par le designer Metre Class norvégien talentueux et marin Johan Anker en 1929 et était une classe olympique de 1948 à 1972.

Le Régates Royales met fin à une autre grande saison dédiée aux Grandes Dames de la mer, au cours de laquelle, plus de 300 embarcations historique construit, entre la fin des années 1800 et nos jours,

a participé à quatre étapes de la Méditerranée, alors que près de 200 bateaux a fait de même, sur le circuit nord-américain.

Une brillante démonstration, dont l’ intérêt pour la beauté et la culture de plaisance, valeurs défendues par Officine Panerai, depuis ses débuts l’édition du circuit en 2005, est restée constante au fil des ans.

 

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!