écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 30 août 2017 0 Commentaire

La mer est là et pourtant divisible en plusieurs ensembles principaux comme, entre autres, la ville, la montagne, et l’Hippodrome,  pour nous confier un lieu d’une constante diversité.

Grand événement sportif exceptionnel à l’Hippodrome Côte d’Azur, ce samedi 26 août 2017, où le public était au rendez-vous, un public passionné de chevaux, de jokers, pour vibrer au rythme des compétitions équestres, de l’ambiance particulière qui règne dans ce lieu privilégié. 

Le champ de courses Cagnois (06) Alpes-Maritimes, va retrouver le prestige et la tradition des épreuves de vitesse pure. 

Rassemblement des trotteurs les plus rapides sur une distance de 1609 mètres, départ à l’autostart, course internationale ouverte aux Hongres du groupe II, dotation minimum de 100 000 euros sur chaque épreuve, avec une prime exceptionnelle de 100 000 euros. 

Challenge du Trot à Grande Vitesse :

1.Ustinof du Vivier – R. Le Vexier
2.Nuage En Ciel – A. Guzzinati
3.Ultimate du Rib – J.Ch. Féron
4.Billie de Montfort – D. Thomain
5.Bocage d’Ortige – N. Ensch
6.Dante Boko – D. Locqueneux
7.Timoko – B. Goop
8.Arazi Boko – D. Bekaert
9.Sirena d’Asolo – G.P. Minnucci
10.Totem d’Azur – J. Guelpa
11.Diadora B.R. – Ch. Martens

L’euphorie des grands soirs où l’Hippodrome Côte d’Azur a vécu un moment d’anthologie avec la victoire historique de Timoko, cheval d ‘exception, lors du Grand Prix du Département des Alpes-Maritimes.

Timoko s’est rangé pour la dernière fois derrière les ailes de l’autostart, avant d’aller fêter son jubilé à Wolvega, (Pays-Bas) , avec Richard Westerink, drivé par son maître Bjorn Goop

Après une course serrée, Timoko s’est imposé, porté par les cris exaltés des spectateurs venus nombreux. Il a devancé ses concurrents, le 4 Billie de Montfort, le 5 Bocage d’Ortige, le 6 Dante Boko et le 11 Diadora pour la dernière fois, sur les pistes azuréennes devant un public aux anges. 

Il termine ainsi sa carrière de trotteur en étant invaincu, avec sept victoires sur sept participations.

Cet étalon a engrangé cinq millions d’euros de gain durant sa carrière, où on l’a vu concourir avec plus de 101 épreuves, où il a été 78 fois dans les cinq premiers. Il a à son actif 36 victoires.

Björn Goop, dossard numéro 7, était sur un petit nuage, après cette folle chevauchée de 1’09’’10. Le suspens a tenu en haleine les turfistes.

Björn Goop – Louis Négre Maire de Cagnes-Sur-Mer

Dans la dernière ligne droite, une impulsion a propulsé l’attelage avec des concurrents rageurs sur ses sabots, donnant une bonne dose d’adrénaline à tout l’hippodrome.

« C’est un cheval exceptionnel » disait Richard Westerink, le propriétaire et entraîneur, en recevant son trophée

aux côtés de Björn Goop, par François Forcioli-Conti, Président de la Société des Courses de la Côte d’Azur et nombreuses personnalités.

Le Roi Timoko a pris sa retraite, car il a atteint les dix ans, âge réglementaire, qui met un terme à ses engagements dans les courses hexagonales.

François Forciolo-Conti, Président de la Société des Courses de la Côte d’Azur a offert une oeuvre d’Art de l’artiste Sacha Sosno intitulé « Il n’y a plus d’obstacle » au propriétaire.  

Par ailleurs les jeunes drivers et leurs poneys sont eux aussi à l’honneur avec la “World Summer Cup Junior”, qui met aux prises 4 apprentis français et 4 suédois, pour la 2ème étape de ce challenge.

Autre moment marquant, le cinquième Palio de l’amitié Nice-Matin, qui a réuni dans la 7e course,  

sous la bannière de 15 villes, 15 chevaux.

Une course de trot attelé, aussi remportée par le numéro 7 Speed delicious, qui portait les couleurs de Saint-Paul de Vence. Arrivée : 711-4-10-3. Décidément, le 7 était vraiment le chiffre magique.

C’est aussi la façon de prouver au monde hippique que le trotteur français est un cheval de grande vitesse. 

 

Puis pour clôturer en toute beauté, un feu d’artifice tiré de l’hippodrome.


Translate »
error: Contenu Protégé !!!