écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 27 avril 2020 0 Commentaire

Coronavirus : à Monaco, le prince Albert II de Monaco réduit le train de vie du palais de 40% de sa dotation qui passe de 13,2 millions d’euros à 8 millions d’euros.

Des dépenses exceptionnelles ont été engagées par la Principauté le temps de la crise sanitaire, à l’image de l’attribution d’un revenu minimum extraordinaire d’un montant de 1800 euros aux travailleurs indépendants qui en font la demande.

Dans un communiqué, le Palais princier souligne que le déficit prévisionnel, “estimé à près de 500 millions d’euros pour l’exercice 2020 (…) correspond au financement des mesures exceptionnelles de soutien nécessaires en faveur des acteurs de l’économie monégasque, décidées par son gouvernement, ainsi qu’à la baisse anticipée des recettes de l’Etat”.

Le Souverain a toute confiance dans la solidité du modèle économique et social de la Principauté pour surmonter cette crise sanitaire aux conséquences économiques sans précédent pour son pays. »

Le Prince Albert II de Monaco accompagné de sa nièce Charlotte Casiraghi

Le Conseil national de Monaco a voté à l’unanimité l’amendement du budget 2020 qui présente un déficit courant de quelque 478 millions d’euros. Cela représente près d’un tiers du budget initial.

C’est la première fois dans l’histoire de la Principauté que le gouvernement apporte des modifications aussi drastiques à un budget.

© Photo : Gaetan Luci / Palais princier

Monaco, comme tous les pays d’Europe, a été touché par COVID-19. Le Prince Albert II lui-même a contracté le virus mais s’est depuis rétabli. Le gouvernement du prince a déclaré que le déconfinement  prendrait fin le 3 mai 2020.

Dans le cadre de la pandémie COVID-19, S.A.S. le Prince Albert II s’exprimera ce soir à 19h00 sur l’antenne de Monaco Info.

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :