JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER 2021

La Journée mondiale contre le cancer a été créée en 2000 sur une initiative internationale de rassemblement de l’Union internationale contre le cancer (UICC). Elle a lieu chaque année le 4 février.

Le cancer reste la première cause de mortalité dans le monde. Chaque 4 février, déclarée par l’Organisation mondiale de la santé, ce combat quotidien est remis en lumière. Celui contre le  cancer, afin de faire un point sur les avancées de la recherche et d’améliorer l’information au public pour booster le dépistage précoce. L’occasion, aussi, de rappeler quels sont les cancers qui sont le plus souvent diagnostiqués en France.

La pandémie de COVID‑19 a considérablement affecté les patients atteints de cancer, en raison du report des dépistages, des retards et des modifications des traitements. Dans ce contexte, le plan européen de lutte contre le cancer offre l’occasion d’atténuer les incidences de la pandémie sur le traitement des cancers et le soutien apporté dans ce domaine, marquant une nouvelle étape sur la voie d’une Union européenne de la santé forte et d’une UE plus sûre, mieux préparée et plus résiliente.

Selon les données de l’Institut national du cancer, les cas identifiés varient bien sûr selon le sexe. Concernant les femmes, le cancer du sein est le plus présent, devant celui du colon-rectum, du poumon ou de l’utérus. Et s’agissant des hommes, la prostate, le poumon ou le colon-rectum sont les organes les plus touchés.Bien que l’on guérisse aujourd’hui plus d’un cancer sur deux, la maladie reste la première cause de mortalité dans le monde. Un homme sur cinq et une femme sur six auront un cancer dans leur vie.

En 2020, près de près de 468.000 nouveaux cas de cancers ont été détectés en France  et 185.621 décès recensés sur l’année selon l’agence international de recherche contre le cancer (IARC).