jeudi, décembre 1, 2022
AccueilArt & CultureLE MUSÉE MATISSE COPRODUIT UNE EXPOSITION EXCEPTIONNELLE AU PHILADELPHIA MUSÉUM ART

LE MUSÉE MATISSE COPRODUIT UNE EXPOSITION EXCEPTIONNELLE AU PHILADELPHIA MUSÉUM ART

Installé depuis 1963 sur les hauteurs de Nice (06) Alpes-Maritimes, le musée Matisse se situe dans un lieu chargé d’Histoire, au milieu de plusieurs vestiges archéologiques antiques.

Le musée Matisse à Nice, le Philadelphia Museum of Art à Philadelphie, et les musées d’Orsay et de l’Orangerie à Paris, se sont associés pour organiser une exposition consacrée à l’œuvre de Matisse, produite pendant la décennie des années 30 incluant la contribution de l’artiste à la revue Cahiers d’Art. Ce projet ambitieux, facteur d’attractivité important, marquera le soixantième anniversaire du musée.

© Succession H. Matisse pour les œuvres de l’artiste Photo © Musée Matisse Nice – L.S.

En 1930, Matisse quitte la France pour un voyage aux États-Unis puis puis Tahiti, marquant ainsi volontairement un tournant voire une rupture dans son œuvre. La réalisation du grand mural de La Danse pour la Fondation Barnes inaugure chez le peintre une réflexion renouvelée sur le décor, la synthèse et la monumentalité. Pendant cette décennie, Matisse va reposer les fondements de son art, reformuler, radicaliser ses processus formels de création et parvenir à réinscrire son œuvre au cœur même des grands courants d’idées qui portent l’actualité artistique.

Dans sa version française, l’exposition « Matisse Cahiers d’art. Le tournant des années 1930 » revient sur cette décennie décisive en ce qu’elle va déterminer les années qui vont suivre et replacer Matisse sur l’échiquier de l’art international durant la période de l’entre-deux-guerres. Ce repositionnement s’effectue de manière emblématique par le truchement de la revue Cahiers d’art, de Christian Zervos, porte-voix du modernisme. C’est à travers le prisme des Cahiers d’art que sera explorée l’œuvre de Matisse pendant les années 1930, selon un parcours dicté par les thématiques développées par la revue, notamment le rapport de Matisse avec l’avant-garde internationale de Picasso à Mondrian, Miró et Kandinsky, son dialogue avec le surréalisme, et l’importance du modèle des arts extra-occidentaux et archaïques.

The Conversation, 1938, by Henri Matisse (San Francisco Museum of Modern Art: Bequest of Mr. James D. Zellerbach, 93.149) © 2022 Succession H. Matisse/Artists Rights Society (ARS), New York

D’une ampleur inédite, cette exposition rassemble des prêts exceptionnels, jamais montrés à Nice, venant de collections publiques et privées du monde entier.

L’exposition actuellement présentée à Philadelphie, sera ensuite montrée à Paris et à Nice, au musée Matisse, du 23 juin 2023 au 24 septembre 2023.

Elle sera associée à une programmation cinéma et jazz, autour des années 30, ainsi qu’à des parcours patrimoniaux dans Nice liés à cette période.

Pour Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, cette coproduction internationale inédite témoigne d’une politique muséale dynamique et de qualité qu’il souhaite développer et soutenir :

« En coproduisant des expositions avec de grandes institutions muséales, le musée Matisse contribue à développer l’attractivité de la ville de Nice et s’inscrit pleinement dans la stratégie de tourisme culturel que je souhaite mettre place. Ces partenariats permettent au musée Matisse de rayonner sur la scène artistique internationale et de mettre en place des politiques de coopérations à long terme avec des institutions majeures ».

Pour Claudine Grammont, Directrice du Musée Matisse, cette opération s’inscrit dans une dynamique qu’elle a lancée à plusieurs échelles afin de valoriser la collection et les savoir-faire du musée sur la scène internationale. « En 2020, une coproduction avec le Kunsthaus de Zurich a permis de présenter en Suisse et à Nice l’exposition « Matisse Métamorphoses », en 2024, le musée Matisse s’associe à la Fondation Miró de Barcelone tandis qu’une partie de sa collection sera exposée à Tokyo. Cette programmation culturelle ambitieuse autour d’expositions qui s’attachent à révéler Matisse sous des angles divers et inédits, en lien avec l’histoire de l’art du XXe siècle, est aujourd’hui plébiscitée par le public qui fréquente en nombre le musée Matisse.

Véritable acteur de ce projet, le musée Matisse et son équipe travaillent depuis plus de cinq ans à la réalisation de cette exposition. Il a contribué, aux côtés de ses collègues de Philadelphie et d’Orsay à la conception du projet, au sein d’une équipe internationale, à la réalisation de son catalogue et a assuré une opération logistique importante liée à l’installation des œuvres de sa collection aux Etats-Unis.

Commissariat de l’exposition :

Claudine Grammont, Directrice du Musée Matisse, Cécile Debray, présidente du Musée national Picasso-Paris, Matthew Affron, The Muriel and Philip Berman Curator of Modern Art au Philadelphia Museum of Art.

« L’optimisme de Matisse, c’est le cadeau qu’il fait à notre monde malade,
l’exemple à ceux-là donné qui se complaisent dans le tourment. » Louis Aragon

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular

Recent Comments

gisèle bienne on DSC_0976
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :